Urgence sanitaire mondiale due à la variole du singe. Pour Bill Gates, c’est « Moneypox » : Simulation d’une pandémie fictive du virus de la variole du singe en mars 2021, mise en service en mai 2022

Bavarian Nordic, la société de biotechnologie qui fabrique le vaccin, a annoncé une commande de 119 millions de dollars passée par les États-Unis, avec la possibilité d’acheter 180 millions de dollars supplémentaires s’ils le souhaitent. Si cette deuxième option était exercée, cela représenterait environ 13 millions de doses. Une nouvelle campagne de peur est-elle lancée ?
Selon un rapport de presse publié le 19 mai, seuls deux cas de variole du singe ont été confirmés aux États-Unis.

Lire la suite

La liste des médias financés par la Fondation Gates

Au dela des énormes aides apportées directement aux organes de presse par Bill Gates, il est possible pour un individu de suivre une formation de journaliste grâce à une subvention de la Fondation Gates, de trouver du travail dans un point de vente financé par Gates et d’appartenir à une association de presse financée par Gates. Cela est particulièrement vrai des journalistes travaillant dans les domaines de la santé, de l’éducation et du développement mondial, ceux dans lesquels Gates lui-même est le plus actif et où l’examen minutieux des actions et des motivations du milliardaire serait le plus nécessaire.

Lire la suite

Comment l’Open Society de George Soros et Microsoft de Bill Gates financent le Conseil de l’Europe

A la lecture des rapports financiers annuels du Conseil de l’Europe, il apparait que l’Open Society de George Soros et Microsoft de Bill Gates sont les deux plus gros donateurs privés de l’organisation. Ces deux organisations ont donné respectivement au Conseil de l’Europe près de 1.400.000€ entre 2004 et 2013 et près de 690.000€ entre 2006 et 2014. L’Open Society soutient par ailleurs des initiatives du Conseil de l’Europe, notamment l’Institut européen des arts et de la culture roms.

Lire la suite

“Juges-Soros” à la CEDH : le combat continue

Alors que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) vient de rendre une nouvelle décision abominable dans l’affaire de la profanation de l’église de la Madeleine par une Femen, l’European Centre for Law & Justice (ECLJ) poursuit son combat pour dénoncer les atteintes graves et systémiques à l’impartialité de la part de juges de la CEDH issus de fondations telles que l’Open Society de George Soros. Ce combat est rude, mais il porte des fruits malgré les coups et les entraves des défenseurs du système d’influence mis en place par l’Open Society et ses alliés.

Lire la suite

Le Council on Foreign Relations, l'”arme miracle” de la géopolitique atlantique

L’histoire n’est pas tant un jeu d’échecs qu’un jeu de bridge, non seulement une science mais aussi l’art de se montrer plus malin que l’adversaire, en cachant les principales cartes gagnantes jusqu’au dernier moment. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’une victoire tactique, ou lorsque l’histoire se trouve à un point de bifurcation (c’est-à-dire lorsqu’un petit impact sur le système peut entraîner des conséquences imprévisibles), le jeu se transforme en une partie de poker, où la tâche principale consiste à tromper l’adversaire. C’est dans ces moments-là qu’apparaissent les outils perfides de la conspiration.

Lire la suite

Peur, terrorisme, guerre et chaos : détruire le monde pour mieux le sauver ?

Aussi, il est grand temps de ne plus suivre aveuglément les USA dans leurs aventures guerrières souvent illégales et de récupérer une souveraineté nationale en quittant l’UE -de même que l’OTAN, bras armé de l’Ogre Sam- inféodée aux USA et qui, alors qu’elle avait été présentée à l’origine, comme porteuse de prospérité et de paix, va plonger les pays européens dans la guerre et le désastre économique, l’Allemagne annonçant paradoxalement un réarmement militaire inquiétant malgré sa volonté de suicide économique liée à son refus d’achat du gaz russe..

Lire la suite

Entretien avec Robert Steuckers à propos de l’assassinat de Daria Douguine et des idées d’Alexandre Douguine.

Douguine reconnaît donc une altérité chez les Ukrainiens mais, bien évidemment, en tant que Russe, il n’admet pas que l’on refuse l’auto-détermination, voire le droit à la sécession, des zones russophones. L’imbroglio ukrainien est une réalité complexe qu’il est difficile de mettre en cartes chez nous en Occident, où, depuis sept ou huit décennies, un flot de variétés distrayantes, de fausses nouvelles, de potins inintéressants ont littéralement oblitéré notre capacité à comprendre les faits historiques et géopolitiques, y compris parmi les intellectuels.

Lire la suite

Harari contre Kaczynski – Une lutte entre le transhumanisme et l’anarchoprimitivisme

En quoi les idées de Ted Kaczynski sont-elles diamétralement opposées à celles de Yuval Harari, l’homme qui est le cerveau philosophique de la Grande Réinitialisation ? Comment se fait-il qu’ils adhèrent tous deux à la théorie de l’évolution et qu’ils arrivent pourtant à des conclusions très différentes concernant la révolution industrielle et ses conséquences ?

Lire la suite

La guerre de libération continentale ou l’émancipation des peuples captifs

Vues d’un point de vue historique et géopolitique correct, les actions de la Russie s’avèrent n’être qu’une réaction à l’offensive continue de l’Occident. Pour la Russie, l’Ukraine est la dernière redoute de défense. Face à cette agression, matérialisée également par le meurtre d’environ 14 000 civils en 8 ans dans la région du Donbass, commis par le régime de Kiev, la Russie n’a nulle part où se retirer. C’est pourquoi l’opération d’aujourd’hui n’est qu’une contre-offensive. En d’autres termes, d’un point de vue russe, ce pays est à nouveau engagé dans une guerre patriotique comme celle de 1812 contre l’invasion de l’armée de Napoléon ou des hordes nazies d’Hitler entre 1941 et 1945. C’est en fait une nouvelle Guerre pour la Défense de la Patrie.

Lire la suite