Situation du Covid-19 au 12 avril Spéciale complotisme

Vues : 4009

Prolégomène de DD : La pandémie qui  frappe principalement les pays de la coalition occidentale, le confinement forcé qui en découle pour la population de la majorité d’entre eux et le temps libre gracieusement offert à de nombreux citoyens ont favorisé la recherche d’information et les échanges par internet.

Comme souvent, les parties complotistes de la société ont proposé des réponses, évidentes pour elles, mais peu convaincantes, in fine, aux questions les plus fréquentes que chacun se pose sur cette pandémie.

Avec le recul qui est le mien, du fait de mon âge et de mes activités antérieures liées au renseignement, j’ai identifié deux courants de complotisme diamétralement opposés : un complotisme que je qualifie d’atlantiste et un complotisme altermondialiste. Analysons  le premier aujourd’hui, le second le sera demain.

Le complotisme atlantiste est clairement anti-chinois et anti-russe (normal puisqu’il est atlantiste). Je rappelle, à ceux qui l’ignorent, que la Chine et la Russie sont les deux «menaces majeures» présentées dans la «National Defense Strategy» US de février 2018 et que, jusqu’à preuve du contraire, l’Amérique est le chef de meute incontesté de l’OTAN.

On  retrouve très facilement les «sites sources» des fakes news, des allégations et des insinuations malveillantes contre la Chine et la Russie. Ce sont le plus souvent des sites anglosaxons, souvent d’ONG qui s’autoproclament indépendantes, mais déjà connues pour être financées par Monsieur SOROS ou la CIA. Ces allégations et insinuations sont souvent reprises par des journalistes mainstream européens très peu regardants sur leurs sources. 

Que nous disent ces «complotistes» atlantistes? Ils nous disent que les chinois et les russes (qui ont eu l’impertinence de présenter un bilan bien meilleur que celui des occidentaux dans la gestion de l’épidémie et qui ont eu l’audace d’apporter leur aide à certains pays de l’OTAN, Italie et USA entre autres), mentent dans leurs déclarations (calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose….). Certains vont jusqu’à insinuer très clairement que les méchants chinois auraient créé le Covid-19 pour être une arme bactériologique anti-occidentale, destinée à affaiblir, voire à abattre l’OTAN. La preuve? Le différentiel de pertes inexplicable autrement……Nombreux sont les «innocents» lecteurs de ces fadaises qui finissent par y croire …..

Bien sûr, les sites complotistes et les lecteurs ne se posent pas la question de savoir pourquoi et comment le Japon a fait trois fois mieux que la Chine en ne déplorant que 108  décès pour 6 750 cas enregistrés dans un pays de 125 millions d’habitants, très densément peuplé, où une telle épidémie avait tout pour s’étendre comme un feu de paille. Le Japon aurait-il triché sur les données déclarées? Aurait-il inventé une arme bactériologique anti-occidentale dont il serait le seul à avoir l’antidote? Impossible, bien sûr, puisque c’est un allié de l’OTAN…

Pourquoi diffuser de telles fake news et les répandre sur internet et les réseaux sociaux? Je ne vois que deux raisons possibles: la première est de relativiser l’échec des pays occidentaux (USA et UE en tête) dans la prise en compte et la gestion de cette crise. En blâmant la Chine et la Russie, concurrents de toujours, on fait diversion, on désigne des boucs émissaires et l’on irait presque jusqu’à convaincre les benêts, shootés à la propagande martelée 24h sur 24 par CNN et BFMTV, que ces deux pays sont à l’origine de tous nos malheurs et que la médiocre qualité de nos gouvernances ne serait pour rien dans nos bilans désastreux…..

La deuxième raison est de tenter de rebâtir «une cohésion otanienne», face à un adversaire commun (imaginaire), le duo Chine-Russie. Cette cohésion a été mise à mal par la gestion du «chacun pour soi» de l’épidémie Covid-19 en occident. Le manque de solidarité de l’UE et de l’OTAN à l’égard de l’Italie, la piraterie US sur les cargaisons de masques destinées à la France resteront  dans les mémoires….

Point de situation au 11 avril 0h00 GMT

Depuis le début de l’épidémie:

  • 210 paysou territoiresou bateaux (2) ont été affectés par le virus, pour  1 779 743 cas déclarés.
  • 108 779 décès (+ 6 095  hier) ;  402 659 guérisons (+ 26 475 hier) ;
  • 1 268 305 patients (+ 48 338 hier) en cours de soins, dont 50 594 en état critique (+ 763 hier).

 A noter que:

11 pays ou territoires ne seraient toujours pas affectés par l’épidémie à ce jour ( Corée du Nord, Tadjikistan, Turkménistan, Lesotho, Comores, Tonga, Salomon, Marshall, Micronésie, Palaos, Sao-Tomé-et-Principe)  

26 pays ou territoires ont eu de 1 à 10 cas détectés depuis le début de l’épidémie (19 d’entre eux ne comptent aucun décès, et les 7 autres ne comptent, au total, que 8  décès.)

56 pays ou territoires comptent entre 11 et 100 cas détectés depuis le début de l’épidémie pour un total de 94 décès.

 Sur les 210 paysou territoires concernés par l’épidémie, 106 ont déclaré de 0 à 5 décès….. 

  • 6 095 nouveaux décès du coronavirus (- 876 par rapport à la veille) dans la seule journée du 11 avril. Cela représente près de deux fois les pertes de la Chine depuis le début de l’épidémie, en une seule journée.
  • 13 pays ont déclaré plus de 1 000 décès depuis le début de l’épidémie (Italie,  Espagne, USA, France, Chine, Iran,  Royaume Uni, Pays Bas, Belgique, Allemagne, Brésil, Suisse, Turquie) 
  • Sur les 108 779 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 100 191 été dans ces 13 pays (92,1%) et 95 791 (88,1%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).
  • 5 540 des 6 095  décès d’hier (90,9%) sont « US, UE, OTAN ». C’est ce camp qui paiera le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession inévitable, crise économique possible) 

Au niveau de la planète, le nombres de nouveaux cas et des décès du jour est en baisse. Mais il faut être prudent avant d’en déduire une amélioration de la situation épidémique. Nous sommes en plein week-end pascal et l’effet «pause dominicale» dans les bilans a toujours été observé. Compte tenu du lundi de Pâques, ce n’est que dans le bilan du 15 avril 0h00 GMT que nous retrouverons des données plus fiables, voire quelques rattrapages….

Les bilans les plus lourds de la journée d’hier restent ceux des USA, du Royaume Uni et de la France qui continuent, à eux trois, d’enregistrer près de la moitié des nouveaux cas détectés sur la planète (49,5%)55,6% des décès et  39,4% des cas critiques. Le cap des 150 000 décès devrait être franchi le week-end prochain.

La situation de l’Italie, de l’Espagne et de l’Allemagne s’améliore peu à peu, celle de l’Iran reste stable. 

  Un tableau du bilan actuel du nombre de cas et de décès par grande région du monde permet de réaliser celles qui s’en sortent bien, pour l’instant, et celles qui ont souffert et continuent de souffrir. 

Continents ou  Sous continents    Nb de cas      % des cas / total  monde Nb de décès % des décès/ total monde
Europe 852 899 47,92% 73 625 67,68 %
Amérique du Nord 568 949 31,97% 21 792 20,03%
Asie 287 184 16,14% 10 597 9,74%
Amérique du Sud 48 068 2,70 % 1 947 1,79%
Afrique 14 220 0,80% 745 0,68%
Océanie 7 702 0,43% 60 0,05%
Bateaux 721 0,04 13 0,01%
Total Monde 1 779 743 100 % 108 779 100 %

Notez que l’Asie, à l’exception de l’Iran, est quasiment sortie de l’épidémie. Lorsque les européens et nord américains en seront sortis à leur tour, dans quelques semaines, le pourcentage de leurs pertes sera bien supérieur à ce qu’il est aujourd’hui……

Pour relativiser encore et toujours les bilans humains de cette pandémie, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) nous apprend que, chaque année, la grippe saisonnière est responsable de 5 millions de cas « graves » qui entraînent entre 280 000 et 600 000 décès. Le Covid-19 n’a, à ce jour, affecté que 1,7 million de personnes dont près de 220 000 cas graves qui se sont traduits par près de 110 000 décès.  

Reprenons pays par pays : 

Pour les USA, dont les pertes quotidiennes sont désormais les plus importantes et devraient le rester, les indicateurs du nombre de nouveaux cas et de décès montrent une amélioration, mais l’effet «pause dominicale» a du jouer. Le nombre des décès du jour est repassé sous la barre des 2000, mais le nombre des cas critiques est en augmentation. Ces cas critiques portent en germe les décès des jours à venir.

Le Royaume Uni s’est emparée de la deuxième place malgré une baisse des nouveaux cas et des décès (effet pause dominicale?). Les données du 15 avril 0h00 GMT pourraient bien nous surprendre…. Le pic épidémique n’est pas encore en vue, loin s’en faut. Le compteur des cas critiques est toujours bloqué à 1559.

La France a donc pris la 3ème place pour les  pertes humaines de la journée d’hier.  Avec 13 832 décès, son bilan est déjà plus de 4 fois plus lourd que celui d’une Chine en fin d’épidémie et près de 5 fois celui de l’Allemagne aujourd’hui. Après avoir oublié, dans les dix premiers jours, de compter les décès en EHPAD, la France s’est honoré en effectuant un rattrapage le 2 avril et en comptabilisant ces décès  depuis une dizaine de jours. Pour autant, la comptabilité  n’est toujours pas pleinement sincère. 

Les décès à domicile liés au Covid-19 ne sont toujours pas comptabilisés et les patients qui consultent à l’Hôpital sont souvent renvoyés chez eux, tant que leur état n’est pas «jugé préoccupant». Un nombre important d’entre eux finissent par y décéder faute d’avoir pu être pris en charge assez tôt. 

Le témoignage d’Olivier Mazerolle au 13 heure de TF1 du 11 avril fut édifiant. Au plus mal, mais rejeté par un premier hôpital qui jugeait que son état n’était pas critique, il estime avoir eu la vie sauve, grâce à l’insistance de son médecin traitant auprès d’un deuxième hôpital, qui a enfin accepté de le prendre en charge et traité …… à la chloroquine. Merci qui ??

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5958020/coronavirus-olivier-mazerolle-raconte-sa-guerison-apres-son-traitement-a-lhydroxychloroquine.html

La sincérité étant, bien sûr, un marqueur important de la politique gouvernementale dans la présentation de ses bilans, on espère tous que le bilan déclaré à l’OMS sera corrigé au plus vite pour tenir compte des décès Covid-19 à domicile, ce que font nos amis allemands.

https://www.liberation.fr/checknews/2020/04/09/comment-les-allemands-comptent-ils-les-deces-lies-au-covid-19_1784630

  J’ajoute que la France s’honorerait plus encore à tenir compte des décès par Covid-19 des SDF ou des familles que l’on a confiné dans le seul refuge qu’elles puissent se payer: leur voiture…..

Il y a là, pour nos journalistes d’investigation, fouille-merdes chez les autres (Russie, Chine, Iran) un excellent sujet d’enquête à réaliser chez nous …..

La situation de l’Italie,  de l’Espagne et de l’Allemagne continuent de s’améliorer.

S’agissant de l’Allemagne, il semble que des actes anti-français liés à l’épidémie de coronavirus aient eu lieu dans les zone frontalières. Ces actes montrent, s’il en était encore besoin, que la solidarité européenne a des limites. Quel projet de défense européenne peut on encore envisager quand des tensions se font jour entre les peuples, à la moindre difficulté…?

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-l-allemagne-condamne-des-actes-anti-francais-dans-les-zones-frontalieres-6806254

Les situations de l‘Iran, des Pays Bas, de la Turquie et de la Suisse restent  stables.

Pour la Belgique et le Brésil, les indicateurs montrent une  amélioration. Pause dominicale ou réalité? Il faudra attendre le bilan du 15 avril 0h00GMT pour savoir…

La situation du Canada et celle de la Russie sont stables. Le nombre de victimes reste très faible pour le Canada et extrêmement faible pour la Russie. Les bilans humains de ces deux états restent très bons.

Le tableau ci après ne comporte que les 59 états ou territoires ayant enregistré plus de 1500 cas. Ce tableau représente plus de 99 % du bilan humain de la pandémie.

PAYS Nb total de cas Dernières 24h Total
Décès

Décès du jour
Guéris En cours de soin État sérieux / critique Cas/ Million d’h  Décès/ Million d’h Nb de tests  tests/ Million d’h
Monde entier 1,779,743 +80,908 108,779 +6,095 402,659 1,268,305 50,594 228 14.0

USA 532,879 +30,003 20,577  +1,830 30,453 481,849 11,471 1,610 62 2,670,674 8,068
Espagne 163,027 +4,754 16,606  +525 59,109 87,312 7,371 3,487 355 355,000 7,593
Italie 152,271 +4,694 19,468  +619 32,534 100,269 3,381 2,518 322 963,473 15,935
France 129,654 +4,785 13,832  +635 26,391 89,431 6,883 1,986 212 333,807 5,114
Allemagne 125,452 +3,281 2,871  +135 57,400 65,181 4,895 1,497 34 1,317,887 15,730
Chine 82,052 +99 3,339  + 3 77,575 1,138 139 57 2

Royaume Uni 78,991 +5,233 9,875  +917 344 68,772 1,559 1,164 145 334,974 4,934
Iran 70,029 +1,837 4,357  +125 41,947 23,725 3,987 834 52 251,703 2,997
Turquie 52,167 +5,138 1,101  +95 2,965 48,101 1,626 619 13 340,380 4,036
Belgique 28,018 +1,351 3,346  +327 5,986 18,686 1,262 2,418 289 102,151 8,814
Suisse 25,107 +556 1,036  +34 12,100 11,971 386 2,901 120 190,000 21,954
Pays Bas 24,413 +1,316 2,643  +132 250 21,520 1,384 1,425 154 101,534 5,926
Canada 23,318 +1,170 653  +84 6,428 16,237 557 618 17 401,552 10,639
Brésil 20,962 +1,173 1,140  +72 173 19,649 296 99 5 62,985 296
Portugal 15,987 +515 470  +35 266 15,251 233 1,568 46 162,798 15,966
Autriche 13,806 +246 337  +18 6,604 6,865 246 1,533 37 140,975 15,653
Russie 13,584 +1,667 106  +12 1,045 12,433 8 93 0.7 1,184,442 8,116
Israël 10,743 +335 101  +6 1,341 9,301 175 1,241 12 117,339 13,557
Corée du Sud 10,480 +30 211  +3 7,243 3,026 55 204 4 510,479 9,957
Suède 10,151 +466 887  +17 381 8,883 789 1,005 88 54,700 5,416
Irlande 8,928 +839 320  +33 25 8,583 194 1,808 65 53,000 10,734
Inde 8,446 +846 288  +39 969 7,189
6 0.2 189,111 137
Équateur 7,257 +96 315  +18 411 6,531 184 411 18 21,568 1,222
Chili 6,927 +426 73  +8 1,864 4,990 383 362 4 76,374 3,995
Pérou 6,848 +951 181  +12 1,739 4,928 142 208 5 67,712 2,054
Japon 6,748 + 743 108 +9 762 5,878 117 53 0.9 68,771 544
Norvège 6,409 +95 119  +6 32 6,258 67 1,182 22 124,279 22,924
Pologne 6,356 +401 208  +27 375 5,773 160 168 5 129,560 3,423
Australie 6,303 +65 56  +2 3,265 2,982 80 247 2 351,380 13,780
Danemark  5,996 +177 260  +13 1,955 3,781 106 1,035 45 67,771 11,700
Roumanie 5,990 +523 291  +21 758 4,941 208 311 15 59,272 3,081
Rep Tchèque 5,902 +170 129  +10 411 5,362 92 551 12 120,285 11,232
Pakistan 5,011 +316 86  +20 762 4,163 50 23 0.4 57,836 262
Malaisie 4,530 +184 73  +3 1,995 2,462 72 140 2 71,897 2,221
Philippines 4,428 +233 247  +26 157 4,024 1 40 2 24,500 224
Arabie Saoudite 4,033 +382 52  +5 720 3,261 67 116 1 115,585 3,320
Mexique 3,844 +403 233  +39 633 2,978 89 30 2 31,492 244
Indonésie 3,842 +330 327  +21 286 3,229
14 1 19,452 71
Émirats 3,736 +376 20  +4 588 3,128 1 378 2 648,195 65,538
Serbie 3,380 +275 74  +3 118 3,188 145 387 8 16,399 1,877
Luxembourg 3,270 +47 62  +8 500 2,708 30 5,224 99 28,965 46,272
Panama 3,234 +260 79  +5 23 3,132 104 750 18 14,588 3,381
Finlande 2,905 +136 49  +1 300 2,556 80 524 9 44,354 8,005
Rep Dominicaine 2,759 +139 135  +9 108 2,516 147 254 12 8,469 781
Qatar 2,728 +216
247 2,475 37 947 2 47,751 16,574
Colombie 2,709 +236 100  +20 214 2,395 92 53 2 40,603 798
Thaïlande 2,518 +45 35  +2 1,135 1,348 61 36 0.5 71,860 1,030
Ukraine 2,511 +308 73  +4 79 2,359 45 57 2 26,577 608
Singapour 2,299 +191 +1 528 1,763 31 393 1 72,680 12,423
Biélorussie 2,226 +245 23  +4 172 2,031 72 236 2 53,000 5,609
Argentine 2,142 +167 89  +7 440 1,613 115 47 2 18,027 399
Grèce 2,081 +70 93  +1 269 1,719 75 200 9 37,344 3,583
Afrique du Sud 2,028 +25 25  +1 410 1,593 7 34 0.4 75,053 1,265
Égypte 1,939 +145 146  +11 426 1,367
19 1 25,000 244
Algérie 1,825 +64 275  +19 460 1,090 60 42 6 3,359 77
Islande 1,689 +14 +1 841 840 11 4,950 23 34,635 101,497
Moldavie 1,560 +122 30  +1 75 1,455 80 387 7 6,271 1,555
Maroc 1,545 +97 111  +4 146 1,288 1 42 3 7,734 210
Croatie 1,534 +39 21 
323 1,190 32 374 5 15,691 3,822
151 autres pays ….. ….. …… + 53 ….. ….. ….. ….. …..

Total 1,779,743 +80,908 108,779 +6,095 402,659 1,268,305 50,594 228 14.0

7 pensées sur “Situation du Covid-19 au 12 avril Spéciale complotisme

  • 13 avril 2020 à 13 h 56 min
    Permalink

    Merci pour ce travail de compilation et d’analyse fort intéressant Général.
    J’ai quelques remarques et observations à faire entre les cas recensés et le nombre de décès (sur la base des chiffres du 11 avril 2020).

    Quand on calcule les taux de mortalité de l’Espagne, de l’Italie, de la France et du Royaume-Uni (10,2 à 12,8% de cas) et qu’on les compare à ceux de l’Allemagne et de la Corée du Sud (environ 2%), on se rend bien compte que les nombres de cas dans les 4 pays que sont l’Espagne, l’Italie, la France et le Royaume-Uni ne peuvent correspondre à la réalité.
    Nous manquons de tests, ce qui n’est pas le cas en Corée du Sud où un entrepreneur a, dès l’apparition du Coronavirus en Chine, entrepris des recherches et mis des tests en production très rapidement.

    Les USA présentent 3 ,7% de mortalité, ce qui semble plus juste que nos statistiques alarmistes. En effet, montrer que 10/12% des gens touchés meurent me semble être une formule très anxiogène.

    Si on refait le calcul du nombre de cas par rapport aux morts en utilisant un taux compris entre 2 et 4%, voici les résultats que nous devrions obtenir :
    Espagne : 400.000 à 800.000 cas pour 16.081 décès contre 158.273 annoncés
    Italie : 470.000 à 940.000 cas pour 18.849 décès contre 147.577
    France : 330.000 à 660.000 cas pour 13.197 décès contre 124.869
    Royaume-Uni : 220.000 à 440.000 cas pour 8.958 décès contre 73.758

    Le taux réel est bien évidemment inférieur puisque toutes les personnes asymptomatiques ne sont souvent pas prises en compte à cause du manque de tests au niveau mondial. Le taux de la Corée du Sud restant le plus proche de la réalité, je pense que partir avec un taux de mortalité compris entre 1 et 2% permettrait de vraiment observer la contamination.

    A votre place, je mettrais en avant le nombre de décès identifiés, nombre qui semble être le plus juste malgré des données de terrains bien évidemment sous-estimées plutôt que le nombre de cas . On ne peut obtenir avec certitudes le nombre de décès puisque tous les morts ne sont pas testés. En fonction des pays, les données n’ont certainement pas la même fiabilité…Par ailleurs, la Chine donne-t-elle toutes les données ?

    J’ai de gros doutes sur le fait que les 6971 décès du 10 avril représentent « deux fois les pertes de la Chine depuis le début de l’épidémie, en une seule journée ».

    Pour revenir au nombre de cas, en prenant 2% de mortalité, on peut évaluer à minima le nombre de cas de personnes infectées en Europe à 3,5 millions contre 820.000 annoncés, soit quasiment 1% de la population touchée.

    Avec ce même taux de 2% appliqués au 108 779 décès annoncés le 13 avril , le nombre de cas infectés serait de 5,4 millions, soit un nombre supérieur au cas de la grippe saisonnière que l’OMS aime à prendre comme exemple pour relativiser la pandémie.

    Je me doute que vous devez rester factuel dans l’information que vous communiquez mais cette petite remarque de calcul simple nous permet de mettre en lumière certaines inepties de l’information diffusée par les médias et les gouvernements. Ils devraient simplement nous dire qu’étant donné le manque de tests à disposition le nombre de cas de personnes infectées est forcément erroné mais que par projection statistique, le nombre de cas probable se situe entre telle et telle fourchette. Cela impliquerait qu’ils acceptent de dire qu’ils n’ont pas été à la hauteur en n’anticipant pas la crise ce que nous pouvons entendre et accepter en tant que peuple. La chine n’a visiblement pas donné toutes les informations pour permettre au reste du monde de se préparer à une telle situation mais je n’en sais rien, ce n’est qu’une simple spéculation de ma part.

    Merci pour vos analyses très intéressantes cher Général.

    Taux de mortalité en fonction du nombre de cas donnés le 11 avril 2020 :
    USA : 3,7%
    Espagne : 10,2%
    Italie : 12,8%
    France : 10,6%
    Allemagne : 2,2%
    Royaume-Uni : 12,1%
    Belgique : 11,3%
    Suisse : 4,1%
    Corée du Sud : 2,0%

    Répondre
  • 13 avril 2020 à 22 h 11 min
    Permalink

    La comptabilité des morts devrait être passée au crible selon les pays.
    Nous avons peu d’information sur les méthodes de considération des morts par Covid19, les tests de dépistage ne sont pas systématiques et les tests post mortels sont quasi inexistants.(comptabilité différente selon les pays)
    On peut légitimement douter des chiffres chinois comme des chiffres à la baisse, mais inversement on peut vraiment douter des chiffres occidentaux comme étant à la hausse. (Mort avec le Covid19 ou par le Covid19)
    Il ne serait pas étonnant de voir les statistiques du mois mars avril 2020 des décès du cancer, pneumonie etc ,être en baisse considérable par rapport aux années précédentes.
    Cela reste une vision complotiste, qui pointe ici comme comploteurs le complexe pharmaceutique (OMS en pilote mondialiste…) et leur souhait de nous imposer un vaccin généralisé.

    Répondre
  • Ping :Situation du Covid-19 au 12 avril Spéciale complotisme – INFORMATIONS SANS LANGUE DE BOIS!

  • Ping :Un rappel, le virus nous rappelle notre effondrement occidental. Général Delawarde : Sur les 210 pays ou territoires concernés par l’épidémie, 106 ont déclaré de 0 à 5 décès….. 13 pays ont déclaré plus de 1 000 décès depuis le début de

  • 14 avril 2020 à 8 h 58 min
    Permalink

    Le professeur Raoult ne perd que 7 patients infectés sur 2000, soit 0.35% de ses malades. Le gouvernement affiche quant à lui un taux de perte de 12.6% comme l Italie et l Espagne. Suisse, États Unis, Allemagne des taux de 4% de perte… Sans être complotiste et sachant que les plus puissants et les plus aisés se font soigner a la chloroquine.. que faut il penser du discours de Macron , alors qu une généralisation du traitement a la chloroquine en supprimant le confinement permettrait l instauration rapide d une immunité collective ainsi que le redémarrage immédiat de l économie française ?

    Répondre
    • 16 avril 2020 à 3 h 07 min
      Permalink

      Bonjour,

      Il semble que malgré son action prometteuse sur la charge virale, l’administration du mix hydroxy-chloroquine/Azythromicine doive se faire dans un encadrement assez strict et compétent pour rendre sa prescription suffisamment sûre. Sa prescription ancienne aux expatriés fait apparaître peu d’effets délétères chez des personnes en suffisamment bonne santé pour envisager un séjour long à l’étranger.

      L’administration reste plus compliquée pour des porteurs de co-morbidités notamment. Elle doit également être proposée à un instant précis de la charge virale, dès les premiers symptômes, cov19 comme de nombreux virus présentant une courbe de charge virale en deux vagues, l’une forte au début, qui redescend puis remonte, cette dernière compliquant sévèrement les pronostics chez les personnes atteintes de co-morbidités, s’avérant létale si un déclenchement auto-immun (cytokines) se produisait.

      Éviter cette deuxième vague est clairement l’objectif du Dr. Raoult, objectif réaliste dans son environnement de moyens de compétence et d’expérience. Il apparaît en ce sens efficace, ce dont nous nous réjouissons tous, et nous aurions espéré que sa méthode trouve un écho plus positif, plus rapide et plus ample, et qu’elle soit correctement appliquée là où elle est testée, ce qui par endroit ne semble pas être le cas. Elle n’est en l’état que souhaitable chez les symptomatiques initiaux. La responsabilité des médecins étant individuellement engagée dans ce cas d’espèce, dépendants donc des avis officiels, nous avons peu de chance de voir cette approche généralisée. Des TGV vers Marseille, voire une gare dans les locaux de l’IHUMI, serait plus cohérente en l’état.

      Notre souci essentiel est la possibilité, qui a été évoquée, qu’une personne ayant “eu” cov-19 et en ayant “été guérie” puisse être “ré-infectée”. L’immunité collective n’est dès lors plus une option, les morts liés à ce dé-confinement massif le seraient alors pour rien. Dès lors et en l’absence de vaccin, la distanciation sociale de toutes les personnes fragiles, de leurs soignants et des familles des soignants, est essentielle.

      Ré-infection ? Si nous questionnons ce terme, nous devons quand même nous poser la question de la pertinence des tests utilisés, de leur fiabilité, de leur sensibilité : la crainte de ré-infection ne serait légitime que dans la mesure de la fiabilité du test de sortie : les cas indiqués pourraient-ils avoir été des faux négatif en sortie d’hôpital ? La charge virale aurait pu être trop faible pour être perçue, le virus pourrait rester en sommeil, enfin beaucoup de questions persistent et nous résistent encore, empêchant la stratégie d’immunisation collective d’être mise en oeuvre de manière responsable. La généralisation de test impérativement fiables sera une clé de compréhension salutaire.

      Toutes réponses au commentaires seront bienvenues, je n’entends pas être aussi calé que les auteurs présents sur ce site, que je remercie de leurs travaux éclairants. Patience et prudence, prenez soin de vous.

      Répondre
  • 21 mai 2020 à 23 h 14 min
    Permalink

    Personne n’a cru à l’arrivée et les conséquences d’Hitler, alors ne croyez pas l’action de la Chine pourtant une prophétie dit que la chine flagellera le monde et qu’elle s’unira à la russie son ennemi pour envahir le monde et y diffuser ses erreurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *