Des soldats allemands engagés en Ukraine

La guerre en Ukraine prendrait-elle un nouveau tour ? Quatre soldats allemands viennent d’être trouvés morts sur la ligne de front, dans une zone d’engagement, à moins de quatre kilomètres des Russes. Pas une ligne dans les médias centraux. Seule la ministre de la Défense allemande a bien dû s’expliquer, plus qu’embarrassée. Après cela, allez expliquer que nous ne sommes pas en guerre et que les Russes n’auraient pas le droit de bombarder Berlin et qui sait Paris.

Lire la suite

Lampedusa et l’Ere du Talentisme. Gérer c’est prévoir mais le pire n’est jamais certain  !

Alors que l’Allemagne vient d’annoncer son refus d’accueillir de nouveaux migrants, la situation à Lampedusa fait la une de bien des émissions depuis plus d’une semaine.  Peut-on comparer cela à une invasion, puisque les arrivées depuis une semaine sont largement supérieures au nombre d’habitants de l’Ile en question ? En effet, les images saisissantes d’une flotte ou meute de zodiacs de type militaire ressemblent fort à un débarquement orchestré pour investir une place forte.

Lire la suite

L’agence Frontex obligée de le reconnaître : Soros et ses ONG favorisent le trafic de migrants

Sur l’immigration de masse qui submerge le continent européen en provenance de l’Afrique et du Moyen-Orient, les grands médias français taisent la complicité des ONG liées aux puissances financières visant à l’homogénéisation de peuples déracinés. En témoigne leur silence sur la colère des autorités italiennes au sujet des organisations non-gouvernementales qui participent délibérément au transport d’êtres humains depuis les côtes d’Afrique vers l’Europe, à la suite de la publication d’un rapport de l’agence Frontex.

Lire la suite

Une loi contre les climatosceptiques : Sanctions sur les réseaux sociaux et risques d’amendes et de prison

Pour ces députés, la lutte contre le dérèglement climatique doit primer sur la liberté de la presse. Cette proposition de loi, en cours de finalisation pour une échéance prévue fin janvier, émane d’un groupe parlementaire déterminé à nettoyer les médias de tout discours climatosceptique. Ce groupe, représentant une large palette politique allant de la gauche à la droite en passant par le centre, exclut délibérément le Rassemblement national. Stéphane Delautrette, à la tête de ce groupe, assume pleinement ce choix : « Nous ne collaborons pas avec le RN ».

Lire la suite

Géopolitique du Maghreb – Partie II : Des premiers reculs à la période précoloniale

Du VIIème au XIVème siècles, les seules sources disponibles sur l’Afrique subsaharienne sont arabes. Les Maghrébins ont le monopole du commerce avec l’Afrique de l’Ouest et celle du centre. Les liaisons sont exclusivement terrestres, et le commerce est caravanier.

Lire la suite

Qui est derrière « TRIAL International », l’ONG suisse qui menace l’armée algérienne?

L’armée algérienne a héroïquement combattu le terrorisme djihadiste qui voulait instaurer en l’Algerie les fondations d’un califat islamique supranational. Elle l’a combattu seule alors que l’Occident avait fermé ses yeux et ses portes, se réjouissant de voir l’Algerie péricliter, jour après jour, sous le sang d’innocents démembrés par des bombes terroristes, égorgés ou éventrés par des hordes de djihadistes. Et maintenant que l’Algerie, grâce à son armée, est debout après tant de malheurs et qu’elle reprend la place qui lui revient au sein des nations, on s’attaque à son institution militaire à l’aide d’un ramassis d’organisations droitdelhommistes.

Lire la suite

Borrell: Les pays du Sud «ne veulent pas que l’Ukraine domine l’agenda mondial»

Josep Borrell, le Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères de l’UE a admis que les pays du Sud recherchent une alternative à l’Occident. A l’occasion de sa participation à l’Assemblée générale des Nations Unies, il a présenté son point de vue sur la crise du multilatéralisme. Les pays du Sud refusent de suivre l’Occident dans son soutien à l’Ukraine. Le nouvel ordre mondial a pris forme devant l’impuissance des dirigeants de l’Occident.

Lire la suite

George Soros et la société ouverte

Le départ de George Soros marque la fin d’une époque caractérisée par un Occident triomphant et riche, sorti de la guerre froide, imposant sa vision du monde et ses principes moraux à la scène mondiale. Cependant, les temps ont changé, et cette prise de conscience a sans aucun doute frappé George Soros lorsqu’il a désigné son fils pour lui succéder. L’Open Society Foundations se heurte de plus en plus à des résistances dans de nombreux pays et le modèle mis en œuvre avec succès en Occident s’avérera difficile à reproduire sur d’autres continents.

Lire la suite