AUKUS, un triumvirat anglo-saxon dans l’Indo-Pacifique pour conserver l’hégémonie mondiale : quelle riposte géopolitique pour la France ? Non-alignement et Pivot vers la Russie

La France a une présence  territoriale  dans  l’Océan Indien et le Pacifique, avec d’environ 1, 6 millions d’habitants et une force militaire de souveraineté de plus de 7000 hommes. La France possède ainsi le deuxième espace maritime au monde et plus de 90 % de ses zones économiques exclusives sont situées dans les océans Indien et Pacifique. La France doit se défendre contre toute menace potentielle sur son territoire dans la zone indopacifique, qui ne doit tomber ni sous hégémonie chinoise, ni sous hégémonie anglo-saxonne.

Lire la suite

La Russie prend ses distances avec l’OTAN

Quand des mesures diplomatiques conduisent à une rupture de ces mêmes relations diplomatiques, l’on peut affirmer qu’une erreur stratégique a été commise. L’OTAN a trop compté sur ces forces globalistes internes en Russie, qui ont manifestement pu retarder la prise de décision, mais heureusement pas l’empêcher.

Lire la suite

La guerre froide avec la Chine va désagréger le ciment de l’Amérique

Cette lutte contre la Chine a-t-elle un sens ? L’Amérique, dont le système économique et financier est aujourd’hui très précaire, peut-elle se permettre d’acculer la Chine à une situation économique défavorable ? L’Amérique, qui a délocalisé une grande partie de sa capacité de production en Chine, pour un profit à court terme, peut-elle se permettre d’affronter la Chine ?

Lire la suite

Un réseau internet artisanal et décentralisé pour éviter les coupures dans les pays autoritaires

Comment garantir aux citoyens de régimes autoritaires un total accès à internet, et donc à l’information ? Des activistes ont trouvé comment contrer cette mesure répressive, qui peut faire mouche là où on ne l’attend pas forcément. Ils ont créé leur propre réseau décentralisé, qui ne passe pas par les structures des opérateurs, et ne peut donc être censuré par les gouvernements.

Lire la suite

Nous ne nous conformerons pas: Les États républicains devraient offrir un sanctuaire aux entreprises, aux militaires et au personnel médical.

Il suffit d’un seul endroit libre pour changer la dynamique entre le public et un régime autoritaire. Un seul. Les États et les communautés conservateurs vont devoir intervenir, prendre des risques et tracer une ligne dans le sable, ici et maintenant. Nous pouvons empêcher ce cauchemar de gagner du terrain, mais nous devons agir.

Lire la suite

Et si le passe sanitaire n’était pas une conséquence, mais la finalité ?

Il a été dit par des scientifiques et des médecins que le passe sanitaire n’a aucune signification médicale en soi, mais sert à forcer les gens à se faire vacciner. Je crois plutôt que l’on peut dire le contraire : c’est-à-dire que le vaccin est un moyen de forcer les gens à avoir un passe sanitaire. C’est-à-dire un dispositif qui vous permet de contrôler et de suivre, une mesure sans précédent, leurs mouvements.

Lire la suite

Terreur climatique : vers des confinements les jours de pic de pollution ?

Face à tous les ennemis invisibles qui nous entourent (virus, particules fines etc.), la gouvernance biopolitique indirecte a de l’avenir. Nous ne vivons pas un changement climatique, nous vivons un changement de civilisation. Changement imposé dans tous les domaines de la vie humaine et planifié de longue date par les ingénieurs sociaux du globalisme politique.

Lire la suite

Charles Henry Pearson, le gentleman australien qui prédisait l’entropie des blancs et la soumission sanitaire

Pearson voit où tout cela débouche : la fin de la volonté, du patriotisme, de la famille nombreuse, du génie et de la grandeur. Mais est-ce si grave ? Nous allons vers un monde sans substance (fibreless), faible et sans capacité de produire de grands changements, écrit-il. Evidemment, demande Pearson, qu’est-ce qu’une société qui n’a pas d’autre propos que de satisfaire les besoins du jour et d’en amuser la vacuité, et qui n’a rien à faire du terrible fardeau de la personnalité ?

Lire la suite