Les juifs américains face à la menace de la Cour Suprême sur la “liberté de l’avortement”: vers une nouvelle instrumentalisation de l’antisémitisme ? – Claude Timmerman

Inutile de dire qu’à six mois des élections – quand 86% des femmes, aux USA (à 1% ou 2% près selon les sondages depuis plus de 10 ans) sont partisantes de l’avortement, et on ne parle pas de l’action des associations militantes féministes et ouvertement pro-avortement – lancer un tel pavé dans la marre est l’assurance d’une victoire démocrate contre les républicains…

Lire la suite

Maladie, guerre et famine : le troisième cavalier du mondialisme approche au galop

Dans ce monde post-démocratique, celui de la gouvernance et du néo-despotisme éclairé, une population affaiblie, appauvrie, en demande de sécurité sanitaire et alimentaire, et convaincue de la réalité du réchauffement climatique d’origine anthropique, serait prête à accepter sans discuter les solutions malthusiennes et transhumanistes du Forum de Davos.

Lire la suite

Différence de leadership des armées de Russie et de l’OTAN sur le front ukrainien

Cette opération était spéciale parce que l’essentiel des opérations au sol allaient se dérouler dans un pays frère et dans des zones dans lesquelles une partie importante de la population n’était pas hostile à la Russie (le Donbass). Il ne s’agissait donc pas d’une opération classique de haute intensité face à un ennemi irréductible, il s’agissait d’une opération dans laquelle la technique du rouleau compresseur russe, écrasant les forces, les infrastructures et les populations adverses par l’artillerie (comme en Allemagne lors de la 2ème guerre mondiale) était impossible à envisager. Cette opération était spéciale parce qu’il s’agissait davantage, dans le Donbass, d’une opération de libération d’une population amie, otage des bataillons de représailles ukro-nazis, et martyrisée depuis 8 ans, opération dans laquelle les populations et l’infrastructure civiles devaient être épargnées autant qu’il était possible.

Lire la suite

Les Etats-Unis assument de faire la guerre à la Russie et de le faire jusqu’au bout de leur pouvoir

Le ton des Etats-Unis face à la Russie a changé, c’est en tout cas ce qui est affirmé aujourd’hui dans le New York Times : mener ce combat en Ukraine pour faire tomber la Russie, pour qu’enfin le monopole de la gouvernance atlantiste ne soit plus jamais remis en cause. Le fond reste le même, puisque c’est bien le même combat qui est mené depuis que la Russie a relevé la tête, mais désormais les choses sont dites. 

Lire la suite

Guerre d’information ou guerre cognitive ?

La capacité américaine de guerre de l’information est sans comparatif : quand on en vient à parler de manipuler les perceptions, à produire une réalité alternative et à utiliser l’esprit comme une arme, les États-Unis n’ont pas de rivaux. Le déploiement coercitif d’instruments de pouvoir non militaires pour renforcer son hégémonie et attaquer n’importe quel État qui rivalise avec eux est également indéniable. Et c’est précisément pourquoi la Russie n’a pas eu d’autres choix que l’option militaire pour défendre ses intérêts et sa sécurité nationale. Et quand votre existence en tant que nation est en danger, gagner ou perdre la guerre de l’information dans le metaverse occidental devient relativement hors de propos. Gagner chez soi et s’assurer que vos partenaires et alliés comprennent votre position et la rationalité derrière vos actions ont inévitablement la priorité.

Lire la suite

Attaques chimiques sous faux drapeau : à quoi joue l’OTAN ?

Face au rouleau compresseur des médias militarisés, il peut être intéressant de renverser les inversions accusatoires occidentales. Et de poser l’hypothèse : et si la coalition occidentale préparait, elle, la possibilité d’attaques chimiques en Ukraine ?

Lire la suite

Mortalité vaccinale et dépopulation – Pierre-Antoine Plaquevent

Dans un contexte normal, les chiffres des effets indésirables lourds (blessures et morts) devraient conduire les autorités à suspendre immédiatement les campagnes de vaccination en cours. Or elles ne le font pas et veulent même étendre l’obligation vaccinale à l’ensemble de la population.

Lire la suite

Pour sauver le pétrodollar, les États-Unis risquent la guerre avec la Chine et l’embrasement global

L’aggravation du conflit en Ukraine précipite le grand renversement du monde. L’Occident sous leadership américain ne parvient plus à contenir les puissances émergentes.

Lire la suite