Marchons-nous comme des somnambules vers une guerre thermonucléaire ?

La Russie, comme la Chine, est de plus en plus menacée par « l’option nucléaire » brandie par un oligopole financier opérant à partir de Londres et de Wall Street, en faillite virtuelle mais cependant prêt à utiliser ses armes pour maintenir son hégémonie.

Lire la suite

L’alliance Russie-Chine au point de basculement

Les États-Unis sont incapables de faire face simultanément à la Chine et à la Russie sur le plan militaire et si ces dernières devaient mettre en commun de manière significative leur puissance militaire et leurs objectifs de politique étrangère, cela modifierait l’équilibre des forces en Eurasie et désavantagerait les États-Unis. “ce n’est qu’en se donnant la main que la Chine et la Russie pourront contrer l’attaque de la clique dirigée par les États-Unis et éviter de tomber dans la passivité », comme l’a déclaré au Global Times Cui Heng, célèbre universitaire chinois du Centre d’études russes de l’Université normale de Chine orientale.

Lire la suite

Qu’est-ce que l’OTSC et pourquoi a-t-elle envoyé des soldats au Kazakhstan ?

Comme l’OTAN, l’OTSC a été fondée pour protéger ses membres des agressions militaires. Une attaque contre un pays serait considérée comme l’équivalent d’une attaque contre tous les États. Il est par ailleurs interdit à ses membres de rejoindre d’autres alliances militaires.

Lire la suite

Des chrétiens russes demandent à Poutine de démettre le gouvernement pour cause de tyrannie covidienne

Nous, soussignés, citoyens de Russie, de qui notre État national tire sa légitimité et dans l’intérêt desquels vous êtes tenu d’agir, exigeons que vous limitiez l’ensemble du pouvoir exécutif du gouvernement russe.

Lire la suite

Les médecins russes contre la covidhystérie : Premier Congrès international médical de Moscou

En réaction aux dérives politico-sociales liées au Covid et à leurs conséquences sur la santé des gens, un premier Congrès médical des “Médecins pour la vérité!” a été organisé à Moscou ce 12 décembre 2021, par le Professeur Vladislav Chafalinov, composé de scientifiques et de médecins, russes et étrangers, qui ne font ni de la communication ni de la politique, mais qui s’intéressent à la recherche et à la médecine.

Lire la suite

ONU : La Russie refuse l’instrumentalisation idéologique de la question du climat

Nous nous opposons à la création d’une nouvelle direction de travail pour le Conseil, qui établirait un lien générique et automatique entre le changement climatique et la sécurité internationale. Cette approche est inacceptable. (…) Il est plus facile de charger des responsables politiques de tirer des conclusions hâtives, qui conduiront à une ingérence dans les affaires intérieures, que de renforcer les systèmes de surveillance et de réponses rapides aux catastrophes naturelles, sans connotation politique, dans les pays en voie de développement.

Lire la suite

Russie : les députés adoptent en première lecture la loi sur les QR Codes dans l’espace public

S’attendre à un retrait définitif serait par trop optimiste et peu réaliste, le compromis est à la mode en Russie sur les impératifs globalistes, “pour ne froisser personne” et nager entre deux eaux, toutes deux troubles. Cette stratégie à très court terme fait passer du compromis à la compromission, comme nous le voyons ici, mais donne en cours de route des possibilités d’influence à l’opinion publique (à la différence de la France).

Lire la suite

Un nouveau projet impérial pour la Russie

Ainsi, les frontières administratives, immuables pour un État-nation, pour un État-empire réalisant son expansion par l’avancement de ses codes culturels et civilisationnels, ne sont pas si importantes. Ils peuvent l’être, mais leur glissement d’un côté à l’autre, leur flou ou leur conventionnalité ne sont pas une raison d’offense nationale, et encore moins une raison de guerre, compte tenu du fait que l’empire vit et s’étend. Ou, au moins, palpi

Lire la suite

Il faut que la Russie fasse un virage

Et maintenant, la « vraie » Alliance militaire de l’Occident devient l’AUKUS, et l’OTAN se transforme en une structure franchement factice. C’est l’AUKUS qui est conçue pour résoudre la mission principale de Washington (la dissuasion vis-à-vis de la Chine), il comprend des alliés vraiment proches et fiables des États-Unis : les Anglo-saxons. L’incapacité de l’OTAN sera masquée par une rhétorique anti-russe de plus en plus dure et agressive, un ensemble d’actions démonstratives mais totalement dénuées de sens sur les frontières russes.

Lire la suite