Les préjugés de l’Occident sur la Chine. Trois idées fausses fondamentales

Depuis 1949, le parti communiste chinois a toujours été au cœur des institutions, de la société et des expériences quotidiennes qui façonnent le peuple chinois. Et le parti a toujours cru et souligné l’importance de l’histoire chinoise et de la pensée marxiste-léniniste, avec tout ce qu’elles impliquent. Tant que les entreprises et les hommes politiques occidentaux n’accepteront pas cette réalité, ils continueront à se tromper sur la Chine

Lire la suite

Cour pénale internationale contre Poutine : une attaque contre le monde blanc traditionnel – Anatoly Livry

C’est vers l’Ukraine, dépeuplée de millions de mâles, que les cosmopolites se préparent à diriger des tribus entières issues de pays africains où 10 dollars par mois est un revenu confortable

Lire la suite

L’Ukraine, berceau et tombeau des Européens ?

La fin d’une civilisation est identique à celle d’un être vivant ; elle met juste un peu plus de temps à disparaître comme elle a mis un peu plus de temps à vivre ; il peut arriver aussi qu’elle meure sur les lieux mêmes où elle est née, tout comme un être humain, celui qui est attaché à sa terre. C’est une loi du temps cyclique qui fait qu’une révolution – une vie – part d’un point pour arriver, au bout de sa course, à son point de départ pour recommencer un autre cycle.

Lire la suite

Nous sommes à un moment critique du Système. Plus le Système est faible, plus il est belliqueux!

Le système est maintenant submergé par les contradictions externes et les antagonismes qu’il a provoqués depuis 2013 et 2014, quand il a tourné le dos à la coopération internationale et à la globalisation. Nous sommes à un moment critique au sens de Marx ou de Per Bak, ce qui veut dire que la situation du Système est telle que si il y avait des gens intelligents, motivés, honnêtes, capables de fédérer les couches sociales exploitées et dominées, l’Action, pour une fois, aurait des chances de réussir. Au plan interne, le système ne tient que par miracle: le miracle de l’ignorance.

Lire la suite

Italie : le gouvernement Meloni veut légaliser 500.000 migrants en un an

Alors que les partis politiques en sont encore à se renvoyer la balle de la responsabilité du récent naufrage de migrants au large de la Calabre, une déclaration, qui a fait l’effet d’une bombe, a été lancée par le ministre de l’agriculture, Francesco Lollobrigida : “nous travaillerons cette année pour faire entrer légalement presque 500.000 immigrés en situation régulière.”

Lire la suite

Un journaliste britannique montre comment la CIA a joué un rôle « direct » dans la création de Google

Source : lifesitenews.com – 27 février 2023 – Emily Mangiaracina https://www.lifesitenews.com/news/british-journalist-shows-how-the-cia-played-a-direct-role-in-the-creation-of-google/ Traduction : Strategika Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien

Lire la suite

Le Grand Effacement

porter l’accent sur les immigrés importés en masse ne pouvait, vu leurs conditions misérables entretenues par la République à coups de drogues diverses et variées et de rap violent, qu’occasionner du tumulte, de la nuisance, de la nocence comme dit l’autre. C’était précisément l’opération espérée pour que les Français de souche un jour ou l’autre se rabattent sur eux afin de créer un plus grand chaos, sans viser évidemment ceux d’en haut dans leurs tours de Babel aux vitres fumées. Alors, les pauvres s’entredévoreront entre pauvres.

Lire la suite

Bertrand de Jouvenel et le droit bestial aux siècles de la démocratie totalitaire – Nicolas Bonnal

J’ai déjà cité Jouvenel et traité sa notion de la démocratie totalitaire. Mais en relisant son livre
inépuisable Du Pouvoir j’y trouve, vers la page 510, cette notion étonnante de droit bestial. On a vu
que le droit permet tout et justifie tout en démocratie totalitaire, comme les élections. Vous aurez la
guerre et la tyrannie, avec la bénédiction du clergé et du prolétariat électoral. Le virus puis le vaccin
puis la guerre – tout sera bon en démocratie pour justifier n’importe quelle horreur.

Lire la suite

Décadence morale et dépérissement démographique des peuples : retour sur les analyses d’Ibn Khaldun – Nicolas Bonnal

Un certain nombre de peuples occidentaux ou occidentalisés et pas forcément chrétiens sont en train de disparaître : effondrement moral, démographique, culturel, etc. ; la civilisation occidentale extermine. Voyons à nouveau Ibn Khaldun alors :

« Un peuple vaincu et soumis dépérit rapidement.

Lorsqu’un peuple s’est laissé dépouiller de son indépendance, il passe dans un état d’abattement qui le rend le serviteur du vainqueur, l’instrument de ses volontés, l’esclave qu’il doit nourrir. Alors il perd graduellement l’espoir d’une meilleure fortune. Or la propagation de l’espèce et l’accroissement de la population dépendent de la force et de l’activité que l’espérance communique à toutes les facultés (p.308) du corps. Quand les âmes s’engourdissent dans l’asservissement, et perdent l’espérance et jusqu’aux motifs d’espérer, l’esprit national s’éteint sous la domination de l’étranger, la civilisation recule, l’activité qui porte aux travaux lucratifs cesse tout à fait, le peuple, brisé par l’oppression, n’a plus la force de se défendre et devient l’esclave de chaque conquérant, la proie de chaque ambitieux. Voilà le sort qu’il doit subir, soit qu’il ait fondé un empire et atteint ainsi au terme de son progrès, soit qu’il n’ait rien accompli encore. L’état de servitude amène, si je ne me trompe, un autre résultat : l’homme est maître de sa personne, grâce au pouvoir que Dieu lui a délégué ; s’il se laisse enlever son autorité et détourner du but élevé qui lui est posé, il s’abandonne tellement à l’insouciance et à la paresse, qu’il ne recherche pas même les moyens de satisfaire aux exigences de la faim et de la soif. C’est là un fait dont les exemples ne manquent dans aucune classe de l’espèce humaine. Un changement semblable a lieu, dit-on, chez les animaux 1 carnassiers : ils ne s’accouplent point dans la captivité. Le peuple asservi continue ainsi à perdre son énergie et à dépérir jusqu’à ce qu’il disparaisse du monde. Au reste l’existence éternelle n’appartient qu’à Dieu seul. »

Lire la suite

Quatre fois plus de mortalité suite au Covid chez les 65-80 ans à cause de la vaccination ? Le Pr Masanori Fukushima porte plainte contre l’État japonais

Le Japon connaît un contexte général de hausse de la mortalité. Certains scientifiques et médecins, après avoir constaté une inflammation générale de l’organisme chez certaines personnes décédées ainsi que des anomalies au niveau du système immunitaire, s’interrogent sur un lien possible avec les injections vaccinales anti-Covid-19. En parallèle, le professeur émérite de médecine Masanori Fukushima, déclare porter plainte contre l’État japonais qui a fait la promotion de vaccins. Or, loin de réduire la mortalité par Covid, cette dernière aurait été multipliée par quatre pour la tranche d’âge des 65-80 ans.

Lire la suite