Le principal but de la vaccination n’est pas d’ordre sanitaire.

Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Il sera en effet permis que le contrôle de ses droits d’accès à différents lieux (restaurants, boutiques, gares etc.) se fasse de manière automatique, ce qui ouvrira un immense marché, celui des objets connectés, tellement savoureux qu’il est capable de transformer des informaticiens en virologues. Cela permettra également l’introduction d’une monnaie numérique déjà préparée par la suppression progressive de l’argent liquide.

Lire la suite

Royaume-Uni : Le chef de la lutte antiterroriste exige des mesures contre les sceptiques à l’égard des vaccins

Le commissaire adjoint de la Police Métropolitaine n’a pas approuvé l’idée d’une nouvelle législation, mais son intervention pourrait accroître la pression sur les ministres pour qu’ils fassent plus pour punir les personnes qui répandent des théories de conspiration.

Lire la suite

Dictature sanitaire : les manifestations anti-confinement s’étendent à toute l’Europe

Alors que la prétendue “deuxième vague” de la “pandémie” de coronavirus semble avoir balayé l’Europe ces dernières semaines, de nombreux gouvernements ont embrassé avec enthousiasme leur côté totalitaire et se sont octroyés de nouveaux “pouvoirs d’urgence” considérables en plus de nouvelles mesures de confinement. Des protestations ont eu lieu sur tout le continent.

Lire la suite

Stratégie de vaccination COVID 19 – différents scénarios de vaccination qu’envisage la Haute Autorité de santé (HAS)

Les personnes à risque de formes graves qui paient le plus lourd tribut en termes d’hospitalisation et de décès (personnes âgées de plus 65 ans et celles présentant une co-morbidité) seront également visées prioritairement par la vaccination dès lors que le rapport bénéfice/risque favorable de celle-ci sera établi.

Lire la suite

Situation du Covid-19 (coronavirus) au 30 mai

La polémique concernant le manque de sérieux de l’étude publiée dans le Lancet a pris de l’ampleur dans le monde entier. A la seule exception de la France, les nombreux pays qui utilisaient l’hydroxichloroquine ou ses dérivés dans leur traitement et qui, soit dit en passant, ont obtenu des taux de mortalité très inférieurs au notre, continueront à le faire car ils estiment que l’étude «anti-chloroquine» publiée par le Lancet ne tient pas la route. De très nombreux scientifiques ou infectiologues du monde entier se sont exprimés sur ce sujet pour dénoncer le manque de sérieux de cette étude.

Lire la suite

Situation du Covid-19 (coronavirus) au 27 mai

Les lobbies pharmaceutiques : Très actifs en coulisse, ils sont très discrets voire transparents dans les médias, mais on les sent omniprésents dans toutes les manœuvres tordues qui leurs permettent de faire de l’argent sans le moindre souci de la santé des patients. A ceux qui douteraient de ces manœuvres tordues, je recommande de visionner le film de 2005 : «The constant Gardener» ou le film documentaire de 2016: «La fille de Brest» (sur l’affaire du médiator). Ces lobbies utilisent toute la gamme des moyens (pressions, intimidations, corruptions des politiques et des professionnels de santé, falsifications, moyens financiers illimités) pour arriver à leurs fins: promouvoir et imposer leurs nouveaux médicaments toujours plus chers en détruisant la concurrence et les gêneurs par tous les moyens.

Lire la suite

Norvège : “le confinement n’était pas nécessaire contre le coronavirus”

La Norvège est en train de dresser un tableau de ce qui s’est passé avant le confinement et sa dernière découverte est assez significative. Elle utilise les données observées – chiffres des hôpitaux, nombre d’infections, etc. – pour dresser un tableau de ce qui s’est passé en mars. À l’époque, personne ne savait vraiment comment les choses allaient évoluer. On craignait que le virus ne se répande et que chaque personne en infecte à son tour deux ou trois autres – on affirmait aussi que seul le confinement pouvait ramener ce taux de croissance exponentiel (appelé nombre R) à un niveau sûr de 1. C’est l’hypothèse avancée dans divers graphiques par l’Imperial College de Londres pour la Grande-Bretagne, la Norvège et plusieurs pays européens (NDT : voir aussi : « Coronavirus : accélérateur historique »).

Lire la suite