Le Grand Reset est-il un simulacre pour masquer l’effondrement occidental ?

Puisqu’il n’y a plus de moyen de corriger le Système, les différents représentants du peuple (ceux qui sont encore en contact avec la réalité) ayant été non pas muselés mais démotivés, il va donc faire faillite, c’est-à-dire cesser de fonctionner. C’est là le mécanisme de l’effondrement.

Lire la suite

Le certificat numérique vert, le coup d’état financier et l’agenda global dans l’UE

Cela devrait nous mener à une fusion de notre identité physique, numérique et biologique », autrement dit réaliser le rêve transhumaniste d’une élite mondiale. Pour atteindre les objectifs de « leur » société meilleure, ils doivent d’abord installer un système de surveillance complet pour contrôler l’humanité. C’est là que le ‘passeport vert’ ou certificat vert numérique et la réinitialisation financière entrent en jeu.

Lire la suite

Colonialisme occidental et fascisme vert

Ces dernières années, les dirigeants et les institutions mondiaux ont changé de cap. Ils ne disent plus aux nations soumises comment elles doivent se développer. Au lieu de cela, ils poussent les pays en développement à se demander s’ils veulent se développer. Au nom de l’environnement , ils encouragent les pays en développement à rester là où ils sont, à l’abri de quelque chose d’aussi étranger que le progrès économique.

Lire la suite

Covid 19 et Grande Réinitialisation : réflexions autour d’un livre et de ses auteurs.

Le livre, nous dit Klaus Schwab, a été relu par des membres du W.E.F. (il ne dit pas lesquels) avant publication (début de l’été pour la version anglaise – automne 2020 pour la version française). On peut donc le considérer comme un point de vue officiel du Forum de Davos ou, au moins, comme une synthèse / compromis des réflexions de son premier cercle dès la première période du Covid. La précocité de la rédaction du livre par rapport au début de la crise du Covid est un indice qu’il s’agit bien de réflexions antérieures réutilisées à cette occasion.

Lire la suite

Lettre ouverte des anciens militaires à ceux qui nous gouvernent: situation au 30 avril 2021

Le nombre de signataires de l’ «Alerte» a «explosé». Il est passé en 24 heures de 10 093 à 18 005 (+ 80%) et ce, malgré les menaces proférées par les destinataires de la lettre et les sarcasmes permanents d’une majorité des journalistes et des médias mainstream dévoués à ceux qui mènent notre pays vers l’abîme par leur inaction.

Lire la suite

Les mondialistes auront besoin d’une autre crise aux États-Unis suite à l’échec de leur programme de réinitialisation

l y a des gens sur cette planète qui ne se contentent pas de vivre leur vie, de s’occuper de leur famille et de laisser leur empreinte de manière pacifique. Ils ont soif de pouvoir par-dessus tout. Ils veulent désespérément avoir le contrôle sur vous, sur moi, sur tout, et ils utiliseront tous les moyens à leur disposition pour y parvenir. Je comparerais cela à une sorte de toxicomanie ; les mondialistes sont comme des accrocs au crack, ils n’ont jamais assez de pouvoir, il y a toujours quelque chose de plus à prendre. Ils ne se soucient que d’eux-mêmes et de leur folie des grandeurs. Ces gens sont un cancer pour le reste de la civilisation.

Lire la suite

RÉPONSE à L’APPEL DE MILLE MILITAIRES

Une administration qui n’est là que pour faire exécuter les diktats de ceux qui détiennent le pouvoir c’est à dire la haute finance, diktats relayés par l’organisation de la communauté européenne composée de plus de 25000 fonctionnaires qui n’ont été élus par personne mais sont investis de l’autorité que leur confèrent les traités.

Lire la suite

Plan de relance de l’UE : la Hongrie joue le jeu de la Commission

La logique à l’œuvre confond création monétaire et création de richesse. En effet, contrairement aux pays de la zone d’influence chinoise, les pays de l’Union européenne (à l’exception de la Suède) et les États-Unis ont fait le choix de monétiser le Covid, c’est à dire d’augmenter la masse monétaire pour financer les mesures de restrictions mises en place depuis plus d’un an.

Lire la suite