L’État et la régulation économique en Russie face aux survivances mafieuses de l’ère Eltsine

En collaboration avec la « Société Henry Jackson » (Henry Jackson Society, HJS), un « Think Tank sur la sécurité nationale et les politiques étrangères transatlantiques » basé à Londres, le groupe de Navalny préparait en effet un rapport sur la banque russe VTB, qui visait à la discréditer sur les marchés financiers européens : en attaquant sa gestion des risques considérée comme « déficiente », en la présentant comme « corrompue », ce qui rejoignait les intérêts des banques britanniques auxquelles la VTB faisait concurrence.

Lire la suite

Occultisme et magie Sociale : comprendre la dictature sanitaire – Lucien Cerise

Les transhumanistes essayent de nous transformer en névrosés hypocondriaques volontairement intégrés dans un système fusionnant le corps humain et les machines par la transposition dans le biologique de ce qui existe en informatique : la peur permanente des virus – phénomène purement psychologique car, en réalité, il y a très peu de virus dangereux – et l’obligation de vivre avec un antivirus fabriqué, un pare-feu dans le langage informatique, équivalent du masque et du vaccin. Pourtant, l’antivirus biologique naturel existe déjà – il s’appelle le système immunitaire – mais justement, le projet est de remplacer l’immunité naturelle, gratuite et universelle, par une immunité artificielle, qui sera facturée et dépendante d’un fabricant d’antivirus.

Lire la suite

De Platon à Packard : de la gestion du troupeau humain par les élites et le bio-contrôle.

Dean Arnold évoque la conspiration des élites à travers les âges ; en vérité nous en sommes toujours au même point. Il y a un troupeau et un berger qui veut en réduire le nombre ou en corriger le comportement. Ce berger s’entoure de gardiens (les phulakes de Platon). Il est aujourd’hui aidé par l’ingénierie sociale massifiée et industrialisée. et l’apparition du bio-contrôle, nouvelle science du contrôle des processus mentaux, réactions émotionnelles et perceptions sensorielles par des signaux bioélectriques.

Lire la suite

2030 : dictature sanitaire et reset ou grand effondrement occidental ?

Je ne crois plus que cela se terminera en dictature. Ils vont essayer mais on aura l’effondrement avant : “Le monde va donc sombrer dans l’inintelligence artificielle et le stade terminal de l’idiocratie.
L’automatisation complète du globe terrestre, objectif poursuivi par le Great Reset, sera en fait le grand dysfonctionnement généralisé et la grande désorganisation méthodique de la vie sur Terre. Nous allons entrer dans le royaume de la déglingue définitive et de l’effondrement systémique dans l’abrutissement technophile.”

Lire la suite

France : le refus de la puissance

Nous sommes ainsi le second empire maritime au monde derrière les États-Unis. Qui le sait ? Ou qui souhaite le clamer ? À ce titre la France appartient davantage au Pacifique qu’à l’Europe. À l’heure où le centre de gravité de la planète bascule vers l’Asie, il me semble bon de le dire !

Lire la suite

Vaccination, dépopulation et urgence climatique : Bill Gates, la gouvernance globale et le “Great reset” démographique

Un vaccin peut-il être employé à d’autres fins que celle de contrer une maladie infectieuse ? Un vaccin peut-il dissimuler une technologie biologique visant des fins inverses de celles de la prophylaxie et de la prévention sanitaire ? Un vaccin peut-il être employé à des fins de stérilisations des populations à leur insu ?

Lire la suite

Société ouverte vs Chine : le choc des globalismes (seconde partie – 2/2)

Si l’idéal multilatéraliste de la gouvernance globale est théoriquement le même que celui du Parti communiste chinois, la ligne de confrontation entre ces deux systèmes se manifeste essentiellement autour du rôle que doit jouer l’État national au sein de la gouvernance mondiale. Pour les libéraux-globalistes, l’État-nation doit être subsidiaire des instances globales et d’un possible futur gouvernement mondial en gestation. Pour les tenants d’une forme de stato-globalisme nationalisé, l’État, bien qu’intégré au sein des institutions internationales, reste au centre de toutes les perspectives stratégiques de développement et demeure l’instance souveraine ultime détentrice du monopole de la décision politique.

Lire la suite

Le Pacte Covidien

Les politiciens et les électeurs ont chacun conclu un pacte avec le diable. Et les uns avec les autres. Et il y a eu une suspension du sens critique dans toute la société. La caractéristique commune de chacune des parties à ce pacte diabolique a été la volonté de chacun de prétendre que des choses qui ne sont pas réelles sont réelles. L’État signe les chèques. Nous encaissons. Certains ont effectivement adhéré au récit de la peur, de manière inconditionnelle. D’autres trouvent simplement le moyen de gagner de l’argent. Tout cela n’est qu’un jeu. Et chaque parti y gagne quelque chose. Le triomphe du théâtre, de l’optique et de la gestion sur les principes. Du marchandage sur les droits. Quel endroit cynique le monde est devenu. En outre, tout cela est basé sur une fiction – que le gouvernement peut arrêter les virus – mais cela ne semble pas avoir d’importance. Tant que nous obtenons notre part.

Lire la suite

Covidmania dans deux hémisphères : aux sources du grand asservissement

Ainsi, seule une moitié environ des Australiens est “australienne” au sens où elle possède les vertus, les valeurs et l’histoire commune de nos ancêtres colons européens et de leurs descendants. Il est peu probable que cela change, étant donné notre système éducatif actuel et ce que l’on enseigne au nombre décroissant d’Australiens “de souche” sur les avantages du multiculturalisme et la honte de notre passé.

Lire la suite