Société ouverte vs Chine : le choc des globalismes (seconde partie)

Si l’idéal multilatéraliste de la gouvernance globale est théoriquement le même que celui du Parti communiste chinois, la ligne de confrontation entre ces deux systèmes se manifeste essentiellement autour du rôle que doit jouer l’État national au sein de la gouvernance mondiale. Pour les libéraux-globalistes, l’État-nation doit être subsidiaire des instances globales et d’un possible futur gouvernement mondial en gestation. Pour les tenants d’une forme de stato-globalisme nationalisé, l’État, bien qu’intégré au sein des institutions internationales, reste au centre de toutes les perspectives stratégiques de développement et demeure l’instance souveraine ultime détentrice du monopole de la décision politique.

Lire la suite

Le Pacte Covidien

Les politiciens et les électeurs ont chacun conclu un pacte avec le diable. Et les uns avec les autres. Et il y a eu une suspension du sens critique dans toute la société. La caractéristique commune de chacune des parties à ce pacte diabolique a été la volonté de chacun de prétendre que des choses qui ne sont pas réelles sont réelles. L’État signe les chèques. Nous encaissons. Certains ont effectivement adhéré au récit de la peur, de manière inconditionnelle. D’autres trouvent simplement le moyen de gagner de l’argent. Tout cela n’est qu’un jeu. Et chaque parti y gagne quelque chose. Le triomphe du théâtre, de l’optique et de la gestion sur les principes. Du marchandage sur les droits. Quel endroit cynique le monde est devenu. En outre, tout cela est basé sur une fiction – que le gouvernement peut arrêter les virus – mais cela ne semble pas avoir d’importance. Tant que nous obtenons notre part.

Lire la suite

Covidmania dans deux hémisphères : aux sources du grand asservissement

Ainsi, seule une moitié environ des Australiens est “australienne” au sens où elle possède les vertus, les valeurs et l’histoire commune de nos ancêtres colons européens et de leurs descendants. Il est peu probable que cela change, étant donné notre système éducatif actuel et ce que l’on enseigne au nombre décroissant d’Australiens “de souche” sur les avantages du multiculturalisme et la honte de notre passé.

Lire la suite

Le Troisième Temple de Jérusalem et l’embrasement de la Terre sainte

On ne peut comprendre l’actuelle montée aux extrêmes en Terre sainte sans interroger la nature profonde du projet théopolitique qui sous-tend la branche religieuse du sionisme. Dans ce projet (qui ne fait pas l’unanimité chez les israéliens eux-mêmes), la reconstruction du Temple de Jérusalem et la reprise de sacrifices à Yahvé en son sein occupent une place centrale. Temple qui doit être reconstruit précisément là où se trouve la mosquée al Aqsa d’où est partie la tragédie actuelle.

Lire la suite

« Le péché contre nature » – l’instrumentalisation LGBT : de l’ésotérisme antique au mythe de l’homosexualité animale

La première des choses à faire avant d’étudier les éléments de toute argumentation est de bien définir ce que le concept mis en cause englobe et ce à quoi il se rapporte.
Le terme « homosexualité » – et les notions modernes qu’il définit – est apparu, en langue française, tout à la fin du XIXeme siècle. A l’origine, en 1868 et 1869 l’écrivain hongrois Karl-Maria Kertbeny forgea les mots allemands homosexuell et Homosexualität en associant la racine grecque homo « semblable » (et non pas le substantif latin homo « homme ») et la racine latine (sexualis « sexuel »).
Il ne faut pas faire de contresens : l’homosexualité renvoie bien dès sa conceptualisation à l’idée de “commerce” (au sens du XVIIIeme siècle) entre des personnes de même sexe.

Lire la suite

Colonialisme occidental et fascisme vert

Ces dernières années, les dirigeants et les institutions mondiaux ont changé de cap. Ils ne disent plus aux nations soumises comment elles doivent se développer. Au lieu de cela, ils poussent les pays en développement à se demander s’ils veulent se développer. Au nom de l’environnement , ils encouragent les pays en développement à rester là où ils sont, à l’abri de quelque chose d’aussi étranger que le progrès économique.

Lire la suite

Covid 19 et Grande Réinitialisation : réflexions autour d’un livre et de ses auteurs.

Le livre, nous dit Klaus Schwab, a été relu par des membres du W.E.F. (il ne dit pas lesquels) avant publication (début de l’été pour la version anglaise – automne 2020 pour la version française). On peut donc le considérer comme un point de vue officiel du Forum de Davos ou, au moins, comme une synthèse / compromis des réflexions de son premier cercle dès la première période du Covid. La précocité de la rédaction du livre par rapport au début de la crise du Covid est un indice qu’il s’agit bien de réflexions antérieures réutilisées à cette occasion.

Lire la suite

Idiocratie : Hollywood et la montée de la stupidité occidentale

Le dénominateur commun de tout cela c’est l’idiotie. La foule mondialiste veut du reset et du vaccin, de la prison et de la mort- ce que son élite appelle par exemple la transition énergétique. Elle veut aussi de l’esclavage volontaire, et cette soumission, on le sait depuis La Boétie et depuis l’Antiquité, accompagne l’idiotie.

Lire la suite

Les mondialistes auront besoin d’une autre crise aux États-Unis suite à l’échec de leur programme de réinitialisation

l y a des gens sur cette planète qui ne se contentent pas de vivre leur vie, de s’occuper de leur famille et de laisser leur empreinte de manière pacifique. Ils ont soif de pouvoir par-dessus tout. Ils veulent désespérément avoir le contrôle sur vous, sur moi, sur tout, et ils utiliseront tous les moyens à leur disposition pour y parvenir. Je comparerais cela à une sorte de toxicomanie ; les mondialistes sont comme des accrocs au crack, ils n’ont jamais assez de pouvoir, il y a toujours quelque chose de plus à prendre. Ils ne se soucient que d’eux-mêmes et de leur folie des grandeurs. Ces gens sont un cancer pour le reste de la civilisation.

Lire la suite