La démocratie allemande se défend contre l’AfD en devenant moins démocratique

Le gouvernement d’Olaf Scholz a présenté mardi une série de mesures pour combattre l’extrême droite, en s’attaquant notamment à son financement, dans une Allemagne choquée après la révélation d’une réunion secrète projetant l’expulsion d’étrangers du pays.

Lire la suite

LA CONFISCATION DES ACTIFS RUSSES SERAIT UNE VICTOIRE STRATEGIQUE DE MOSCOU

Dès le déclenchement de l’opération militaire russe sur le territoire de l’Ukraine, le 24 février 2022, parallèlement à la mise en place d’une série de sanctions contre la Russie, les décideurs du bloc « atlantiste » ont promptement trouvé le consensus sur le gel des actifs financiers que la banque centrale de la Fédération de Russie a confiés auparavant à leur institutions financières en investissant dans des produits financiers, dont les titres de dettes gouvernementales des pays qu’ils représentent.

Lire la suite

Inflation: la vérité est que ce ne sont pas les prix qui montent mais la monnaie qui -enfin- se déprécie.

Alors que l’inflation américaine diminue progressivement, l’affirmation selon laquelle les pressions inflationnistes actuelles sont le résultat d’un choc d’offre temporaire a refait surface. Bien que cette thèse puisse être réconfortante, elle pourrait également encourager une complaisance dangereuse, rendant un problème déjà sérieux beaucoup plus difficile à résoudre.

Lire la suite

Sur Israël, les prémonitions au vitriol de Raymond Aron

Raymond Aron est à la mode. Le penseur libéral, l’universitaire doublé d’un éditorialiste influent par ses éditoriaux dans Le Figaro puis dans L’Express, des années 1950 à 1980, a été convoqué à l’occasion du quarantième anniversaire de sa disparition par des médias de droite à la recherche des références intellectuelles qui leur manquent dans la production actuelle : « un maître pour comprendre les défis d’aujourd’hui », « un horizon intellectuel », « un libéral atypique ».

Lire la suite

À Jérusalem, la « Conférence pour la Victoire d’Israël » menace Londres et Washington – Thierry Meyssan

La « Conférence pour la victoire d’Israël – les colonies apportent la sécurité : retourner dans la bande de Gaza et le nord de la Samarie » n’était pas une simple réunion de suprémacistes juifs. Un rabbin, condamné en Israël à la prison à perpétuité pour ses crimes, s’y est exprimé au nom des successeurs du groupe Stern qui assassina les dirigeants britanniques de la Palestine mandataire. C’était une déclaration de guerre contre les Anglo-Saxons. En participant à cet événement, le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, menaçait Washington et Londres. Le président Joe Biden a immédiatement interdit toute collecte de fonds et transfert d’argent vers ces extrémistes. C’est la première fois que les États-Unis prennent des sanctions contre des Israéliens.

Lire la suite

HEGEMON EP1 : Défaite ukrainienne, extension de l’OTAN et souveraineté culturelle

Suivez le premier épisode de notre émission mensuelle d’analyse géopolitique HEGEMON, commune entre ODC et Rachid Achachi, et Russie Politics et Karine Bechet-Golovko, ici : extension de l’OTAN, discours sur la défaite de l’Ukraine et que signifierait une victoire de la Russie, le «front intérieur» en Russie et la souveraineté culturelle.

Lire la suite

La destruction de la presseSystème

Chiffres impressionnants, ceux de la diffusion et de la vision de l’interview Carlson-Poutine. • On flirte autour des 200 millions. • La presseSystème enrage absolument de ce triomphe qui marque sa descente aux enfers : elle se trouve entre jalousie et hystérie. • C’est une immense bataille qui se livre et une affreuse défaite qui se dessine : sans la presseSystème, le château de cartes faussaires s’écroule. • Que faire mais que faire ? • Suggestion pleine de simplicité et d’humilité : regarder s’écrouler le château de cartes et regarder Tucker Carlson.

Lire la suite

L’EXERCICE « STEADFAST DEFENDER » 24 DE L’OTAN.  

L’ exercice militaire de l’OTAN, d’ampleur exceptionnelle et qualifié de « dissuasif », se déroule du mois de février au mois de mai 2024 dans l’aire des pays baltes et de la Pologne. Il est conçu pour  l’hypothèse d’un  scénario du pire, une invasion russe. Il a pour but, selon les planificateurs occidentaux, d’adresser un message fort à la Russie, soupçonnée de préparer un plan de conquête  de l’Europe centrale et du Nord, jugé inacceptable par les pays européens, l’Otan et les Etats-Unis et vise à l’en dissuader.

Lire la suite