De quoi Macron a-t-il peur lorsqu’il dit « il pourrait y avoir des mesures d’urgence qu’il faudra prendre dans les prochains jours » ?

« Il est important que dans ce contexte de guerre et de tension très forte sur le pouvoir d’achat, il puisse y avoir une gestion des affaires courantes très réactive, car il pourrait y avoir des mesures d’urgence qu’il faudra prendre dans les prochains jours », avait assuré le président-candidat, prônant ainsi « la continuité ».

Lire la suite

Emmanuel Macron, une comète dans la galaxie Soros ?

Le journaliste d’investigation Pierre-Antoine Plaquevent a consacré un livre au milliardaire américain paru en 2018. Son ouvrage permet d’appréhender les visées  de George Soros, qui, loin de se cantonner à des actions « humanitaires », se concrétisent dans le soutien à des mouvements politiques et sociaux résolument orientés idéologiquement. Cette stratégie s’illustre dans le promotion de l’ouverture des frontières, des droits des minorités sexuelles, de la dépénalisation du cannabis, du supranationalisme, dans l’aide à l’immigration clandestine, etc. Toutes ces orientations sont promues par George Soros grâce des moyens financiers considérables déversés dans d’innombrables associations et O.N.G., plus ou moins proches du pouvoir politique des Etats concernés. C’est là le nœud du problème : George Soros met une partie de sa fortune au service de convictions qu’il veut imposer aux peuples occidentaux.

Lire la suite

Impuissance apprise : comment l’Ukraine, Macron, le Covid, McKinsey et l’UE ont tué l’élection présidentielle

Tandis que Macron ne peut dissimuler son recrutement par Attali et le réseau Rothschild, Ursula von der Leyen ne fait plus mystère non plus de ses accointances avec Albert Bourla, P.-D.G de Pfizer. Dernière séquence avant la guerre en Ukraine, la pandémie du Covid a permis d’officialiser la structure de gouvernance oligarchique européenne.

Lire la suite

Opération en Ukraine: “Il était possible d’éviter que la Russie passe au plan B”

Cela fait donc sept ans que la Russie patiente et demande à Kiev de respecter les accords de Minsk, réclame à la France et à l’Allemagne de les faire respecter par Kiev puisqu’elles en étaient garantes. En outre, comme il y a une décision du Conseil de sécurité de l’Onu, personne ne peut en sortir. Ni l’Ukraine, ni même la France, les États-Unis ou l’Angleterre et les membres des Nations unies qui étaient signataires de cette résolution et qui devaient obliger l’Ukraine à les appliquer. Cela n’a pas été fait! Zelenski a fait absolument le contraire de ce pour quoi il a été élu. Malgré tout, si la France et l’Allemagne avaient fait leur travail, c’est-à-dire de faire pression sur Kiev pour l’application des accords de Minsk, il n’y aurait pas eu d’autre alternative pour Kiev que d’obéir à ces injonctions sous peine de perdre l’aide européenne.

Lire la suite

Le Mali, un symptôme : pourquoi il est temps pour la France de changer sa politique envers l’Afrique

Les tensions entre le Mali et la France sont devenues le symptôme le plus clair et le plus dangereux qui montre les erreurs fondamentales d’Emmanuel Macron sur le front africain.

Lire la suite

La caste mondialisée autorisera-t-elle Macron à se présenter aux présidentielles ?

Incontestablement, Pécresse a le vent en poupe dans la bourgeoisie dominante, et la caste mondialisée fait tout pour lui donner une stature d’avenir. Les sondages lui sont favorables, et les rumeurs l’entourent désormais d’un halo de vainqueur. Il faut bien entendu rester prudent sur tous ces bruits. Mais une chose est sûre : beaucoup pressentent qu’elle pourrait être Présidente. La Présidente voulue par la caste mondialisée après le ratage macronien, où le petit Mozart de la politique n’a pas composé les symphonies qu’on lui avait commandées.

Lire la suite

Le sommet Afrique-France de Macron : la stratégie ratée de “blackwashing” de la Françafrique

Emmanuel Macron a tenté de sauver l’influence française en Afrique actuellement mise à mal[1], par la mise en scène artificielle d’un « dialogue avec la société civile ». En réalité, comme nous l’exposions dans notre précédent article[2], le problème ne peut être résolu sans un abandon résolu du néocolonialisme destructeur, tant pour les Africains que pour les Français.

Lire la suite

BFM et la liquidation des voitures et populations polluantes

Dans les antisystèmes personne ne parle de ce petit problème, qui va encore plus loin que le vaccin et nous garantit tout : misère incroyable mais tolérée ; contrôle dystopique de l’espace (« la vie moderne est un mauvais film », disait Deleuze) ; fin des approvisionnements (qui va pouvoir vous livrer sans polluer, bobos électriques ?) ; circulation ubuesque ; contrôle informatisé ; totalitarisme aveugle et satanique, puisque l’œil qui regarde Caïn ne sera pas dans la tombe mais PARTOUT.

Lire la suite

Echec militaire au Mali : une occasion d’en finir enfin avec la « Françafrique » ?

À première vue, ce système néocolonial semble profiter à la France elle-même, mais c’est une erreur. Son principal bénéficiaire en est la haute bourgeoisie cosmopolite, qui installe en France les conditions du chaos migratoire et de la destruction économique des classes moyennes et populaires françaises.

Lire la suite