Pourquoi la Roumanie – mauvais élève de la vaccination en Europe – est moins touchée par le Covid ? – Laurent Aventin

Nous sommes maintenant habitués à faire face à la propagande de nos institutions pour dissimuler la vérité sur le scandale sanitaire du Covid. Les preuves de la nocivité des injections expérimentales continuent d’être institutionnellement niées. La propagande et les mesures contre la liberté d’expression passent à la vitesse supérieure par le contrôle de l’information, proposition faite par la Commission européenne dans ses directives de rentrée en accentuant la lutte contre l’information opposée aux injections expérimentales. Pourquoi un pays – comme la Roumanie – qui a favorisé la prise en charge du Covid par des traitements alternatifs – a diminué le nombre de décès, d’hospitalisations et de cas de Covid ? Les médias subventionnés ne disent mot.

Lire la suite

Bill Gates considère les scores de crédit social comme un « atout »

En Inde, des millions d’enfants risqueraient de ne pas pouvoir aller à l’école parce qu’ils ne se sont pas soumis au système invasif d’identification biométrique. Cependant, le système est loué par Bill Gates et certains décideurs américains qui souhaitent introduire une base de données de crédit social similaire aux États-Unis.

Lire la suite

Couple franco-allemand : quand Himmler écrit à de Gaulle – par Nicolas Bonnal

Le couple franco-allemand est brinquebalant mais terriblement totalitaire et belliqueux. Rien ne l’arrêtera dans sa volonté de faire souffrir ses propres populations (les « peuples » ayant disparu) ou de guerroyer pour l’occident, notion nazie utilisée par Rebatet dans ses Décombres.

Voyons alors d’où peut lui venir une telle volonté de nuire et de détruire à ce couple maudit.

Lire la suite

Ernst Jünger contre le totalitarisme médical – Nicolas Bonnal

« Éviter les médecins, s’en reposer sur la sagesse du corps, mais prêter à ses avis une oreille attentive, c’est pour le bien-portant la meilleure des ordonnances. « Quoi qu’on pense de ce monde de sécurité sociale, d’assurances-maladie, de fabriques de produits pharmaceutiques et de spécialistes – on est plus fort quand on peut se passer de tout cela. »

Lire la suite

De la soumission – Denis Collin

Tous les éleveurs savent bien comment on dresse les bêtes. Les gouvernements devenus les gestionnaires du « parc humain » usent de toutes les techniques à leur disposition pour dresser le cheptel humain. La dynamique dans laquelle nous sommes engagés est très exactement celle du totalitarisme, si l’on veut bien admettre que le totalitarisme peut exister sans camps de concentration ni fours crématoires, instruments archaïques que la technologie moderne peut aisément remplacer.

Lire la suite

La Commission européenne prolonge le passe sanitaire sans débat parlementaire

Certes, nous nous souvenons tous que, lors de son lancement, le passe sanitaire avait été “vendu” aux opinions publiques comme transitoire et éphémère. Nous avons été de ceux qui, dès le début, avaient soutenu que ce passe sanitaire reposait sur une logique industrielle qui le rendrait durable et incontournable. Le cartel de la presse subventionnée jugeait alors qu’il s’agit de “complotisme”. En fait de complotisme, nous avions simplement un temps d’avance sur l’actualité. 

Lire la suite

De Pétain à Macron : Bernanos contre leur France robotisée – Nicolas Bonnal

« Des millions et des millions d’hommes ne croyaient plus à la liberté, c’est-à-dire qu’ils ne l’aimaient
plus, ils ne la sentaient plus nécessaire, ils y avaient seulement leurs habitudes, et il leur suffisait d’en
parler le langage. Depuis longtemps, l’État se fortifiait de tout ce qu’ils abandonnaient de plein gré.
Ils n’avaient que le mot de révolution à la bouche, mais ce mot de révolution, par une comique
chinoiserie du vocabulaire, signifiait la Révolution Socialiste, c’est-à-dire le triomphal et définitif
avènement de l’État, la Raison d’État couronnant aussi l’édifice économique… »

Lire la suite

Nous, non-vaccinés, ce groupe témoin que Big Pharma doit éliminer coûte-que-coûte

Mais la grande peur des gouvernements tient évidemment à la réaction des vaccinés s’ils découvraient que la confiance qu’ils ont portée dans leurs chers dirigeants avait été trompée.  Mais c’est un pari dont ils n’ont pas conscience. Aveuglés par leur conformisme, ils n’imaginent pas un seul temps que l’Etat, le cher papa-Etat, la chère maman Sécurité Sociale, puissent leur avoir menti. Et ils tomberaient de leur chaise s’ils découvraient un jour que la décision de vacciner en masse n’a pas été prise par des âmes candides soucieuses de les protéger, mais par des incompétents, des marionnettes cyniques, qui signent des décrets rédigés par un gouvernement profond dont les rouages sont habilement cachés. 

Lire la suite