Boutcha – Un analyste israélien, ancien chef du service secret « Nativ », confirme la version des Izvestia

La désinformation anglaise a toujours été 1) la meilleure, 2) la plus professionnelle, 3) la plus vile.
En ce qui concerne Boutcha, Jacob Kedmi fait les mêmes remarques que les Izvestia : pourquoi n’y a-t-il pas de sang sur les cadavres, pourquoi ceux-ci ont-ils tous un brassard blanc, pourquoi les a –t-on découverts 5 jours après le départ des troupes russes ?

Lire la suite

« Les lilas surgissent de la terre inanimée » : la fake news de Kiev annonce un avril cruel

Il est certain que la stratégie occidentale consistera, pendant un mois, à produire sans cesse des « fake news » et à intensifier la guerre de l’information. Une opération sous faux drapeau pourrait même être mise en scène sous la supervision d’agents des services de renseignement occidentaux. Dans le pire des cas, Kiev pourrait même jouer sa dernière carte – les armes chimiques. La Russie a rendu publics les détails des lieux où l’Ukraine a conservé des stocks d’armes chimiques.

Lire la suite

Guerre d’information ou guerre cognitive ?

La capacité américaine de guerre de l’information est sans comparatif : quand on en vient à parler de manipuler les perceptions, à produire une réalité alternative et à utiliser l’esprit comme une arme, les États-Unis n’ont pas de rivaux. Le déploiement coercitif d’instruments de pouvoir non militaires pour renforcer son hégémonie et attaquer n’importe quel État qui rivalise avec eux est également indéniable. Et c’est précisément pourquoi la Russie n’a pas eu d’autres choix que l’option militaire pour défendre ses intérêts et sa sécurité nationale. Et quand votre existence en tant que nation est en danger, gagner ou perdre la guerre de l’information dans le metaverse occidental devient relativement hors de propos. Gagner chez soi et s’assurer que vos partenaires et alliés comprennent votre position et la rationalité derrière vos actions ont inévitablement la priorité.

Lire la suite

Massacre de Boutcha – Quand images satellite et vidéos sont manipulées pour raconter une fausse histoire

La propagande de guerre bat son plein et tant l’Ukraine que ses patrons occidentaux sont prêts à tous les mensonges pour dépeindre les soldats russes comme des bêtes assoiffées de sang, et des criminels de guerre, alors que les troupes russes font tout pour préserver la vie des civils dans ce conflit, et qu’elles distribuent des centaines de tonnes d’aide humanitaire dans les zones sous son contrôle.

Lire la suite

La guerre est dans l’air (au moins comme une option)

Dans un scénario d’école, la désescalade de la guerre contre le COVID – de manière tout à fait fortuite – s’est transformée sans transition en escalade de la guerre en Ukraine, Vladimir Poutine remplaçant le Virus comme ennemi public « numéro un ». En particulier, nous avons assisté au cours des deux dernières semaines à un changement marqué dans les PSYOPS, qui sont passés de la domination de l’espace d’information par la narration libérale standard à quelque chose de plus sinistre : Des fabrications quotidiennes d’atrocités et de souffrances attribuées à l’armée russe qui suscitent une véritable frénésie d’indignation et de haine dans le public pour tout ce qui est russe, et par conséquent des demandes pour que l’Occident puni

Lire la suite

CRISE AUTOUR DE L’UKRAINE : la réalité géopolitique derrière la guerre de communication

Les bases de l’OTAN avec des soldats américains et les éléments du bouclier anti-missile sont installées aux frontières de la Russie, tandis que les soldats russes restent cantonnés au territoire de la Russie. Cette asymétrie territoriale est à la base de la perception russe d’encerclement. La position de principe des membres de l’OTAN sur le libre choix des alliances ne contribue en rien à la sécurité européenne, car l’adhésion à l’OTAN , notamment de l’Ukraine et de la Géorgie, servirait précisément à poursuivre le refoulement territorial de la Russie, et parachever son encerclement progressif.
Pour inciter les membres de l’OTAN et les Etats-Unis à engager des négociations sérieuses et faire émerger une nouvelle architecture de sécurité qui prenne en compte ses intérêts, la Russie a fait des propositions adressées aux Etats-Unis et l’OTAN. La Russie estime qu’elle a été suffisamment patiente, et qu’il était temps de tracer ses lignes rouges face au refus des Etats atlantistes d’engager des négociations .

Lire la suite

La guerre de libération continentale ou l’émancipation des peuples captifs

Vues d’un point de vue historique et géopolitique correct, les actions de la Russie s’avèrent n’être qu’une réaction à l’offensive continue de l’Occident. Pour la Russie, l’Ukraine est la dernière redoute de défense. Face à cette agression, matérialisée également par le meurtre d’environ 14 000 civils en 8 ans dans la région du Donbass, commis par le régime de Kiev, la Russie n’a nulle part où se retirer. C’est pourquoi l’opération d’aujourd’hui n’est qu’une contre-offensive. En d’autres termes, d’un point de vue russe, ce pays est à nouveau engagé dans une guerre patriotique comme celle de 1812 contre l’invasion de l’armée de Napoléon ou des hordes nazies d’Hitler entre 1941 et 1945. C’est en fait une nouvelle Guerre pour la Défense de la Patrie.

Lire la suite

Ukraine : c’est l’Otan qui a lancé l’attaque, il y a huit ans

Les Occidentaux ont perdu la mémoire et ignorent leur histoire. Ils sont donc facilement aveuglés par la propagande de guerre. Ils ignorent que l’Alliance atlantique a mené deux guerres sans autorisation du Conseil de sécurité, en Yougoslavie et en Libye. Ils ignorent aussi que tous les élargissement de l’Otan à l’Est de la ligne Oder-Neisse sont illégaux. Enfin, ils ignorent que le fonctionnement hiérarchisé de l’Otan est lui aussi illégal car contraire à la Charte des Nations unies.
Manifester contre la guerre en effaçant l’histoire, signifie contribuer consciemment ou non à la frénétique campagne des USA, de l’Otan et de l’UE qui marque la Russie comme ennemi dangereux, et qui casse l’Europe pour des desseins impériaux de pouvoir, en nous entraînant à la catastrophe.

Lire la suite

La chute des grands médias et les plus gros mensonges qu’ils ont racontés en 2021

J’ai personnellement remarqué une avalanche de publicités récemment payées par les grandes plateformes médiatiques traditionnelles comme le New York Times, qui tentent désespérément de convaincre le public qu’elles sont toujours pertinentes. Le message est qu’ils sont la seule « vraie source » d’informations, tandis qu’ils supplient les gens de s’abonner Les médias de gauche s’effondrent.
Ces plateformes ont survécu ces dernières années grâce au battage médiatique et au capital-risque des start-ups, mais l’argent gratuit s’est épuisé et elles ne savent plus quoi faire.

Lire la suite

Remarques sur la condition nécropolitique en occident

L’emprisonnement accepté via les camps australiens et canadiens (éternelles colonies pénitentiaires du Deep State anglais finalement), le passe sanitaire, les masques, les gestes-barrière, signes tous plus aberrants les uns que les autres marquent une mortalité beaucoup plus grave et vexante que celle du Covid, une mortalité psychique.

Lire la suite