La Commission européenne prolonge le passe sanitaire sans débat parlementaire

Certes, nous nous souvenons tous que, lors de son lancement, le passe sanitaire avait été “vendu” aux opinions publiques comme transitoire et éphémère. Nous avons été de ceux qui, dès le début, avaient soutenu que ce passe sanitaire reposait sur une logique industrielle qui le rendrait durable et incontournable. Le cartel de la presse subventionnée jugeait alors qu’il s’agit de “complotisme”. En fait de complotisme, nous avions simplement un temps d’avance sur l’actualité. 

Lire la suite

Reflexions sur la citoyenneté au travers de l’élection du 10 avril.

La connaissance de l’histoire est le socle sur lequel poser sa compréhension du présent. La philosophie politique, sinon la « psychologie » chère à Nietzsche ou Balzac, permet de saisir les mécanismes qui travaillent une société. De solides notions en économie pour éviter d’être trop le dindon de la farce sont nécessaires. Quant au recul offert par la lecture, crayon en main (2), des grands auteurs, il évite de tomber systématiquement dans les pièges cousus de fil blanc de la propagande médiatique. La politique est une science humaine comme les autres. Elle repose sur la connaissance.

Lire la suite

« Restaurer le politique » : les interventions salutaires du colloque de l’Institut Iliade

Ce renouveau ne sera pas permis par la démocratie mais par un engagement offensif, individuel et collectif, une nouvelle idéologie politique alliant conservatisme social et une lutte pour un patriotisme culturel paneuropéen. Une certaine idée de la souveraineté.

Lire la suite

Voter : Oui, mais pour qui ? – Claude Janvier

Une trop grande majorité de la population se laisse bercer par le bla-bla lénifiant orchestré par les médias main stream, les politiciens, les financiers et la plupart des économistes. Trop d’abstentionnistes d’une part, et manque de jugement d’autre part, font que les résultats sont à la mesure de ce que l’on mérite, à savoir, d’être dirigés par des nuisibles. Une analyse des faits, des actions et des programmes de chacun est nécessaire avant de se rendre au bureau de vote. 
Les abstentionnistes ne comprennent pas que bouder les urnes, fait le jeu des politiciens en place. En effet, leurs militants fidèles les propulseront toujours au pouvoir, sans états d’âmes.

Lire la suite

Élections hongroises : Viktor Orbán écrase ses adversaires

Depuis quelques semaines, la victoire semblait acquise à la coalition gouvernementale Fidesz-KDNP, mais son ampleur a néanmoins surpris plus d’un observateur. Viktor Orbán a pour la quatrième fois consécutive obtenu deux tiers des sièges au Parlement, alors que la stratégie d’union de ses opposants s’est révélée être un cuisant échec.

Lire la suite

La Suisse a offert à Klaus Schwab le statut d’Organisation internationale. Une révolution antidémocratique.

Nous sommes donc à la croisée des chemins. Les modèles monétaires, financiers, économiques, fonciers, éducatifs, ou culturels de l’ancien monde sont en voie de liquidation. Les richesses associées ont néanmoins été captées par une oligarchie privée et corporatisée, qui se rend maîtresse de tous les leviers. Pour atteindre le nouveau paradigme, les seigneurs mettent en place une révolution sociétale dans laquelle l’humanité risque de perdre ses dernières libertés et ses droits, avec en particulier le droit à la propriété privée. Ce faisant, elle dépendra du système omniprésent pour assurer sa subsistance. Un revenu universel et une économie de partage seront mis à disposition du terrien contre services rendus à la communauté.

Lire la suite

L’APRES-KØVÍD: PROLÉGOMÈNES À UN NOUVEAU MOYEN-ÂGE

Ce qui vient d’arriver – c’est-à-dire, d’un point de vue sanitaire : pratiquement rien ; et, d’un point de vue politique : la fin d’un monde, qui était à la fois celui de la rationalité calculante, de l’universalisme démocratique et du droit afférent à ce dernier – la fin de l’Occident.

Lire la suite

Valérie Bugault – Son actualité en ce début 2022

Les institutions françaises sont faussement démocratiques car adossées à une prétendue « représentation du peuple » par des « élus » aux seuls services des financiers qui permettent à leur parti politique de les présenter aux élections. Au surplus, la prétendue séparation des pouvoirs, qui se garde bien de mentionner le seul moyen du pouvoir, celui de la création monétaire (laquelle est intégralement contrôlée par les banquiers privés) n’a jamais été pertinente.

Lire la suite

Totalitarisme sanitaire avant 3ème guerre mondiale ?

Valérie Bugault dénonce le vide juridique dans lequel se trouve la France depuis l’instauration de l’État d’urgence dit sanitaire qui n’a rien de constitutionnel et qui a plongé la population dans un état de sidération totale. État de sidération créé par l’establishment en vue d’accélérer la désintégration de la France et d’accélérer l’intégration européenne, laboratoire des élites apatrides pour établir un gouvernement mondial qui plongera les populations occidentales dans l’esclavage.

Lire la suite