La Commission européenne prévoit un contrôle général des messageries cryptées

Les critiques sont venues du « Chaos Computer Club » (CCC) et des organisations de défense des droits civiques, faisant référence aux risques d’erreur de l’intelligence artificielle actuelle et craignant une restriction potentielle des libertés civiles. « Une intelligence artificielle recherchant un contenu abusif signalera également à tort un contenu comme illégal », a déclaré le CCC. L’Association de protection de l’enfance rejette également l’analyse nationale des communications cryptées. Joachim Türk, membre du conseil d’administration, a déclaré que l’écrasante majorité des activités illégales en ligne ne se déroulent pas via les services de messagerie, mais sur des forums et le « dark web ».

Lire la suite

L’étonnante tyrannie australienne ne cesse de s’étendre

Il devrait être évident pour tout citoyen d’une nation occidentale que des « pouvoirs d’urgence » sans fin peuvent facilement se transformer en une véritable dictature. Il n’y a aucune raison pour que cela n’arrive pas aussi à d’autres nations autrefois libres.

Lire la suite