De notre devenir termite via Davos, Sunak et Harari – Nicolas Bonnal

Harari s’est fendu en 2018 (voir The Atlantic) d’un texte expliquant (et comme il raison !) que l’informatique n’est pas compatible avec la démocratie mais avec la tyrannie. Ils ont donc dix à vingt ans pour dépeupler une terre préalablement abrutie et soumise par le « Tittytainment » de l’autre – dont fait partie le cirque politique, notamment populiste. Je rappelle avec Mgr Gaume (voyez aussi mes textes) que l’ubiquité et la rapidité sont les deux caractères du démon. La technologie a rendu imparable tous ses maléfices

Lire la suite

La Commission européenne veut autoriser la surveillance par identification biométrique en temps réel dans certaines circonstances

Alors que la Commission européenne (CE) souhaite rendre possible la surveillance de l’identification biométrique en temps réel dans certaines circonstances, les défenseurs de la vie privée craignent qu’il ne s’agisse d’une pente glissante qui finisse par légitimer ce type de surveillance.

Lire la suite

Derrière le krach, la guerre contre le cash continue

Dans le cas de l’euro numérique, tout sera fait, selon la Banque de France, pour que nous en disposions tous – youpi ! – dans les cinq ans. Cinq ans pour éliminer l’argent liquide, pour enchaîner absolument toutes nos transactions à une surveillance systématique de l’État, pour éliminer les dissidents et ces imbéciles qui réclament encore stérilement la liberté de commercer comme ils veulent avec qui ils veulent, c’est court mais moyennant quelques coups de tonfas par-ci, quelques coups de flashballs par-là, quelques mains ou quelques yeux arrachés, on peut imaginer que cela sera possible.

Lire la suite

L’Antidote à la Tyrannie est la Liberté, pas la Démocratie ou le Gouvernement International

Le contraire de la tyrannie n’est pas la démocratie, mais la liberté et les droits individuels. Comment s’étonner que les dirigeants occidentaux rendent hommage à la démocratie et très peu aux libertés individuelles ? La civilisation occidentale devrait se souvenir que de dures batailles ont été menées en faveur de la liberté d’expression, de la liberté de religion et du libre arbitre. Tout avancement de la liberté humaine devrait être célébré comme un triomphe de la raison et de la rationalité sur les systèmes de pouvoir

Lire la suite

Bertrand de Jouvenel et la démocratie totalitaire- Nicolas Bonnal

Comment se fait-il qu’en termes de tyrannie, règles, lois, guerres et conquêtes (coloniales ou autres), la démocratie puisse tout se permettre ? Réponse : le droit de vote. Bitru supporte tout depuis qu’on lui a donné le droit de vote – à commencer par la conscription et la guerre ad mortem contre les « tyrans ».

Lire la suite

Vaincre la Russie en exterminant son (propre) peuple : le grand pari européen – Nicolas Bonnal

La guerre contre la Russie a servi depuis le début comme je l’ai dit à nous préparer au grand reset et à la coupure d’énergie si nécessaire pour mettre fin au réchauffement climatique – c’est-à-dire à la vie humaine qui va avec. Orwell a bien dit qu’une guerre ingagnable est une guerre bonne pour l’élite qui ruine la population et qui aplatit le niveau de vie donc la capacité de réagir. Les occidentaux râlaient dans les années 60 et 70 quand leur niveau de vie augmentait, aujourd’hui qu’il s’effondre, ils rasent les murs.

Lire la suite

La Suisse a offert à Klaus Schwab le statut d’Organisation internationale. Une révolution antidémocratique.

Nous sommes donc à la croisée des chemins. Les modèles monétaires, financiers, économiques, fonciers, éducatifs, ou culturels de l’ancien monde sont en voie de liquidation. Les richesses associées ont néanmoins été captées par une oligarchie privée et corporatisée, qui se rend maîtresse de tous les leviers. Pour atteindre le nouveau paradigme, les seigneurs mettent en place une révolution sociétale dans laquelle l’humanité risque de perdre ses dernières libertés et ses droits, avec en particulier le droit à la propriété privée. Ce faisant, elle dépendra du système omniprésent pour assurer sa subsistance. Un revenu universel et une économie de partage seront mis à disposition du terrien contre services rendus à la communauté.

Lire la suite

Sentimentalité petite bourgeoise

Il me paraît évident que des dirigeants capables d’ordonner cela, de ruiner et de détruire leurs propres peuples, en répétant des incantations absurdes destinées aux imbéciles qui leur permettent de rester encore en place, le sont tout à fait d’exterminer une population dans le silence total de leurs médias, ou d’utiliser un virus étrange et son médicament expérimental obligatoire pour faire périr un grand nombre d’entre nous et asservir les autres. Si quelqu’un se croit encore en démocratie, qu’il arrête la dope télévisuelle. 

Lire la suite

L’ère du fermage massif de matériel génétique humain

Le refus de tests RT-PCR par des officiels et son imposition sur des particuliers soulève un peu plus qu’une simple question d’éthique. Les principaux officiels gérants la crise COVID dans les pays occidentaux ont refusé systématiquement de se soumettre à des tests RT-PCR pour se prémunir du vol de leur échantillons ADN mais l’on imposé à leurs populations respectives en tant que mesure sanitaire. Outre l’aspect mercantile des tests RT-PCR et autres, pudiquement baptisés antigéniques, ces outils sont donc liés à la collecte de matériel génétique et non à un quelconque diagnostic. En termes plus bruts, la pandémie a été une occasion rêvée pour la collecte forcée et massive de matériel génétiques à des populations non consentantes en temps normal mais trompées sur l’usage et la destination de cette collecte. Cela explique en partie pourquoi le président Emmanuel Macron et son proche entourage ont refusé de se soumettre à un test RT-PCR ou à un test antigénique lors de son déplacement en Fédération de Russie. Ils ne sont pas les seuls. Ils savent que ces « tests » sont des moyens de collecte d’ADN à des fins non médicales.

Lire la suite