Met Gala 2021 : une démonstration publique d’occultisme et de sociopathie élitaire

Le gala du MET (Metropolitan Museum of Art de New York) est un rassemblement de l’élite, pour l’élite. Les prix fixés pour cet événement (35 000 dollars pour un billet, 200 000 dollars et plus pour une table) garantissent qu’aucun roturier ne peut y assister…

Lire la suite

Soulèvement international contre le pass-sanitaire : le bras de fer des peuples contre l’oligarchie mondialiste a commencé

Une “journée mondiale” contre l’obligation de vacciner contre le Covid, pratiquement comme si elle avait été organisée et coordonnée, justement au niveau mondial. Une attaque directe contre le Système qui peut faire jaillir en pleine lumière la Grande Crise d’Effondrement du Système. Inutile de faire une prédiction précise et circonstanciée à cet égard, c’est la dynamique de la chose qui nous importe.

Lire la suite

Actualité de Carl Schmitt : gouvernance mondiale, Chine, géopolitique, cosmopolitique – Pierre-Antoine Plaquevent

Xavier Moreau (Stratpol) interroge Pierre-Antoine Plaquevent sur l’actualité de la pensée de Carl Schmitt pour comprendre les relations politiques internationales et la géopolitique contemporaine. Un recours indispensable en ces temps de confusion et d’indistinction généralisée. Entretien réalisé à Moscou, capitale de la métapolitique.

Lire la suite

Société ouverte vs Chine : le choc des globalismes (seconde partie – 2/2)

Si l’idéal multilatéraliste de la gouvernance globale est théoriquement le même que celui du Parti communiste chinois, la ligne de confrontation entre ces deux systèmes se manifeste essentiellement autour du rôle que doit jouer l’État national au sein de la gouvernance mondiale. Pour les libéraux-globalistes, l’État-nation doit être subsidiaire des instances globales et d’un possible futur gouvernement mondial en gestation. Pour les tenants d’une forme de stato-globalisme nationalisé, l’État, bien qu’intégré au sein des institutions internationales, reste au centre de toutes les perspectives stratégiques de développement et demeure l’instance souveraine ultime détentrice du monopole de la décision politique.

Lire la suite

Covid 19 et Grande Réinitialisation : réflexions autour d’un livre et de ses auteurs.

Le livre, nous dit Klaus Schwab, a été relu par des membres du W.E.F. (il ne dit pas lesquels) avant publication (début de l’été pour la version anglaise – automne 2020 pour la version française). On peut donc le considérer comme un point de vue officiel du Forum de Davos ou, au moins, comme une synthèse / compromis des réflexions de son premier cercle dès la première période du Covid. La précocité de la rédaction du livre par rapport au début de la crise du Covid est un indice qu’il s’agit bien de réflexions antérieures réutilisées à cette occasion.

Lire la suite

Les mondialistes auront besoin d’une autre crise aux États-Unis suite à l’échec de leur programme de réinitialisation

l y a des gens sur cette planète qui ne se contentent pas de vivre leur vie, de s’occuper de leur famille et de laisser leur empreinte de manière pacifique. Ils ont soif de pouvoir par-dessus tout. Ils veulent désespérément avoir le contrôle sur vous, sur moi, sur tout, et ils utiliseront tous les moyens à leur disposition pour y parvenir. Je comparerais cela à une sorte de toxicomanie ; les mondialistes sont comme des accrocs au crack, ils n’ont jamais assez de pouvoir, il y a toujours quelque chose de plus à prendre. Ils ne se soucient que d’eux-mêmes et de leur folie des grandeurs. Ces gens sont un cancer pour le reste de la civilisation.

Lire la suite

Société ouverte vs Chine : le choc des globalismes (première partie) – Pierre-Antoine Plaquevent

Birmanie ; routes de la soie et de l’opium ; guerre hors limites ; géopolitique ; géosophie.
La Chine, qui poursuit des objectifs de contrôle cyberpolitique et biopolitique total de sa population, ne représente pas réellement une alternative de société face à la version occidentale du globalisme politique. Mais la politique d’intégration économique de l’Eurasie et de l’Afrique poursuivie par la Chine au travers du réseau BRI (Belt and Road Initiative) constitue une forme de globalisme économique alternatif qui vient toujours plus se confronter avec les puissances dominantes mais déclinantes de l’ordre mondial.

Lire la suite

Bruno Gollnish, Pierre Hillard, Pierre-Antoine Plaquevent : des origines du mondialisme à la Société ouverte de Soros

Bruno Gollnisch reçoit Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, pour ses trois ouvrages sur le mondialisme, ainsi que Pierre-Antoine Plaquevent, dirigeant du think tank Strategika et auteur de « Soros et la société ouverte – Métapolitique du globalisme »

Lire la suite