Le Terrorisme des Pipelines est le 11 septembre des Années Folles

Le principal suspect est une faction dévoyée de la sécurité nationale et du département d’État, qui fait partie de ce que l’on appelle dans le Beltway le Blob. Appelez-les Straussiens ou fanatiques néocons, ce sont les acteurs qui mènent une « politique » étrangère américaine dont le principe central est la destruction de la Russie – avec les « alliés » européens comme dommages collatéraux. Une conséquence inévitable – et certainement imprévue – est que dans ce nouveau rebondissement de la guerre des couloirs économiques, tous les paris sont ouverts : aucun pipeline ou câble sous-marin, où que ce soit dans le monde, n’est désormais à l’abri et peut devenir une proie facile en cas de représailles. Cette victoire tactique américaine a été obtenue en sept mois seulement et n’a pratiquement rien coûté. Les résultats peuvent sembler impressionnants : L’hégémonie américaine sur l’ensemble de l’UE est désormais incontestée, la Russie ayant perdu son influence économique. Mais cela ne fera que renforcer la détermination de Moscou – comme l’a souligné le discours de Poutine – à mener jusqu’au bout la lutte contre l’Empire et ses vassaux. En fait, ce sont les États-Unis qui ont « déjà perdu la guerre » : au moins 87% du monde – dont pratiquement tout le Sud global – ont déjà conclu qu’il s’agissait d’un empire voyou et sans gouvernail.

Lire la suite

Sabotage des gazoducs Nord Stream : un acte de guerre contre les intérêts énergétiques des Européens

le projet mondialiste est d’atteler l’Europe au GNL américain hors de prix (voire à lancer l’exploitation du gaz de schiste en Europe), puis à construire des éoliennes partout pour produire de l’hydrogène permettant de « stocker » de l’électricité (cependant en quantité insuffisante pour tous les besoins des Européens), tout en détruisant définitivement l’industrie européenne qui fait concurrence aux oligarques américains.

Lire la suite

Le Council on Foreign Relations, l'”arme miracle” de la géopolitique atlantique

L’histoire n’est pas tant un jeu d’échecs qu’un jeu de bridge, non seulement une science mais aussi l’art de se montrer plus malin que l’adversaire, en cachant les principales cartes gagnantes jusqu’au dernier moment. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’une victoire tactique, ou lorsque l’histoire se trouve à un point de bifurcation (c’est-à-dire lorsqu’un petit impact sur le système peut entraîner des conséquences imprévisibles), le jeu se transforme en une partie de poker, où la tâche principale consiste à tromper l’adversaire. C’est dans ces moments-là qu’apparaissent les outils perfides de la conspiration.

Lire la suite

L’Antidote à la Tyrannie est la Liberté, pas la Démocratie ou le Gouvernement International

Le contraire de la tyrannie n’est pas la démocratie, mais la liberté et les droits individuels. Comment s’étonner que les dirigeants occidentaux rendent hommage à la démocratie et très peu aux libertés individuelles ? La civilisation occidentale devrait se souvenir que de dures batailles ont été menées en faveur de la liberté d’expression, de la liberté de religion et du libre arbitre. Tout avancement de la liberté humaine devrait être célébré comme un triomphe de la raison et de la rationalité sur les systèmes de pouvoir

Lire la suite

Remarques sur Chesterton et un extraordinaire discours de Giorgia Meloni -Nicolas Bonnal

Giorgia Meloni au cours d’un discours extraordinaire, référencé et courageux, a attaqué les marchés financiers et a défendu l’indéfendable (pour la presse française ou autre), la famille, le pays (je préfère ce mot à patrie maintenant, la patrie on est trop morts pour elle, et pour son Etat, voyez mon Coq hérétique), le droit de ne pas être un numéro.

Lire la suite

Peur, terrorisme, guerre et chaos : détruire le monde pour mieux le sauver ?

Aussi, il est grand temps de ne plus suivre aveuglément les USA dans leurs aventures guerrières souvent illégales et de récupérer une souveraineté nationale en quittant l’UE -de même que l’OTAN, bras armé de l’Ogre Sam- inféodée aux USA et qui, alors qu’elle avait été présentée à l’origine, comme porteuse de prospérité et de paix, va plonger les pays européens dans la guerre et le désastre économique, l’Allemagne annonçant paradoxalement un réarmement militaire inquiétant malgré sa volonté de suicide économique liée à son refus d’achat du gaz russe..

Lire la suite

Serbie. Contre l’Europride, des dizaines de milliers de manifestants pour préserver la famille traditionnelle, la religion, l’identité et les valeurs morales traditionnelles

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dimanche 28 octobre à Belgrade, en Serbie, pour préserver la famille traditionnelle, la religion, l’identité et les valeurs morales traditionnelles. Les médias mainstream d’Europe de l’Ouest, ainsi qu’une partie de la population, qui ont trop souvent l’impression que nous sommes le centre du monde (et les mieux pensants) ne semblent pas comprendre que dans le monde, qui comprend également une partie de l’Europe, ils sont des milliards d’individus à ne pas goûter aux valeurs « inclusives », « LGBT », et autres lubies occidentales.

Lire la suite

Quand les mondialistes franchissent le Rubicon : L’assassinat de Shinzo Abe

Le sommet de l’OTAN a été un moment où les acteurs cachés dans les coulisses ont établi la loi du nouvel ordre mondial. L’OTAN est en passe de dépasser le stade d’une alliance pour défendre l’Europe et de devenir une puissance militaire qui n’a pas de comptes à rendre, travaillant avec le Forum économique mondial, les milliardaires et les banquiers du monde entier, comme une « armée mondiale », fonctionnant un peu comme la Compagnie britannique des Indes orientales à une autre époque. Les demandes faites au Japon étaient de nature suicidaire. Le Japon devait augmenter les sanctions économiques contre la Russie, se préparer à une éventuelle guerre avec la Russie, et se préparer à une guerre avec la Chine. Les fonctions militaires, de renseignement et diplomatiques du Japon devaient être transférées à la masse émergente de contractants privés qui se rassemblent pour le festin autour de l’OTAN. Nous ne savons pas ce qu’Abe a fait la semaine précédant sa mort. Il s’est très probablement lancé dans un jeu politique sophistiqué, utilisant tous ses atouts à Washington D.C., Pékin et Moscou, ainsi qu’à Jérusalem, Berlin et Londres, pour élaborer une réponse à plusieurs niveaux qui donnerait au monde l’impression que le Japon soutenait Biden jusqu’au bout, tout en cherchant à obtenir une détente avec la Chine et la Russie par des moyens détournés. Le problème avec cette stratégie est que, cela laissait le Japon comme seul état à la diplomatie semi-indépendante au sein du bloc occidental.

Lire la suite

Poutine commence à dézinguer son opposition mondialiste – Nicolas Bonnal

Franchement on ne voit pas Biden finir bien ni Macron ni Bruxelles. L’Europe, nous apprend Sannat, va se réunir pour nous couper l’électricité cet hiver. Et ce qui est formidable est que nous ne sommes victimes ni du pic pétrolier ni même de la guerre ; nous sommes victimes de nos sanctions toutes émanées de notre condition de superpuissance humanitaire et donc de notre propre stupidité. Les ploucs Schwab Leyen et Hariri peuvent être des monstres, ils sont surtout des imbéciles.

Lire la suite