194 pays de l’OMS conviennent d’arrêter les citoyens qui s’opposeraient au vaccin contre la grippe aviaire

194 États membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont convenu d’arrêter et de poursuivre en justice les citoyens qui s’exprimeraient contre le « vaccin » contre la grippe aviaire, dans le cadre de nouvelles mesures strictes destinées à éradiquer la soi-disant « désinformation ».

Lire la suite

Britain refuses to sign global vaccine treaty that would force it to give away fifth of jabs

ritain is refusing to sign the World Health Organisation’s pandemic treaty while it insists the UK would have to give away a fifth of its jabs, The Telegraph understands.
The UK is firmly against such vaccine-related commitments and will not sign any form of the pandemic agreement that undermines Britain’s sovereignty.

Lire la suite

Le président slovaque fermement opposé à la dictature de l’OMS : Bratislava rejette le «traité sur les pandémies»

Depuis qu’il est redevenu président de la Slovaquie il y a quelques semaines, Robert Fico provoque de nombreuses migraines chez ses partenaires occidentaux. Il a d’abord déclaré ostensiblement que son pays ne participerait plus au soutien occidental à l’Ukraine et n’enverrait plus d’armes.

Coup de théâtre suivant : Fico annonce que son gouvernement ne signera pas le traité que veut imposer l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les pandémies.

Lire la suite

L’OMS en échec : Le traité mondial sur les pandémies fait face à des blocages et des oppositions grandissantes

Le traité mondial sur les pandémies, qui vise à « mettre fin aux négligences du Covid-19 », piétine. Selon l’AFP, les points en suspens sont nombreux et il ne sera pas facile de trouver un terrain d’entente dans le temps imparti. Les protestations sont nombreuses parmi les pays développés, avec beaucoup de désaccords.

Lire la suite

Tedros Ghebreyesus ou l’aspiration à un gouvernement mondial sanitaire

Depuis Addis-Abeba, où il fut ministre de la Santé d’Ethiopie, Tedros Adhanom Ghebreyesus (OMS), a su tirer son épingle du jeu pour se forger une réputation internationale dans le domaine de la santé et devenir directeur général de l’OMS. Premier Africain à la tête de l’agence de l’ONU, après un premier mandat marqué au fer rouge par les polémiques, un scandale sexuel et une complaisance certaine pour la Chine, celui qui promettait en 2017 un accès universel aux soins tente désormais d’instaurer un Etat sanitaire mondial dans lequel l’OMS et son patron déclareront les pandémies et en dicteront l’agenda, ainsi que les marches à suivre pour en venir à bout.

Lire la suite

L’OMS et ses standards dépravés pour l’éducation sexuelle en Europe

L’OMS est assurément un outil bien pratique pour asseoir une suprématie planétaire au service d’une poignée d’individus. Outre le fait que l’OMS a mandaté, il y a peu, des sociétés privées afin d’élaborer dans un futur proche un passeport sanitaire et numérique mondial, ce rapport démontre son implication perverse à vouloir imposer une sexualité débridée à des enfants de moins de quatre ans, afin de détruire les valeurs sociétales et familiales.

Les buts nauséabonds de cette organisation montrent le degré d’abjection, d’amoralité, de dépravation et de débauche de ses dirigeants et de ses maîtres.

Lire la suite

La transformation de l’OMS en dictature hygiénique – Conférence de Lucien Cerise à Moscou 

Le 26 mai 2023, Lucien Cerise participait à la conférence trimestrielle du Club français de Moscou
(Comitas Gentium). L’événement organisé par Karine Bechet-Golovko, professeur de droit à
l’université Lomonossov de Moscou, se tenait dans la capitale russe à la Bibliothèque Tourgueniev et
s’articulait autour de deux grands thèmes : la transformation des institutions et de la justice
internationales.

Lire la suite