Vaccination, dépopulation et urgence climatique : Bill Gates, la gouvernance globale et le “Great reset” démographique

Un vaccin peut-il être employé à d’autres fins que celle de contrer une maladie infectieuse ? Un vaccin peut-il dissimuler une technologie biologique visant des fins inverses de celles de la prophylaxie et de la prévention sanitaire ? Un vaccin peut-il être employé à des fins de stérilisations des populations à leur insu ?

Lire la suite

Vaccination, ralentissement de la pandémie de Covid-19 : le point hebdo du Général Delawarde

les trois pays les plus en avance sur la vaccination (hors micro-états) sont ceux qui continuent d’enregistrer les contaminations et les taux de mortalité parmi les plus élevés au monde. (Israël, UK, USA).Ils enregistrent bien, comme tous les autres pays, une baisse de la contamination et une baisse de la mortalité, mais celles ci ne sont pas supérieures à celles des pays qui n’ont encore ni confiné, ni vacciné.

Lire la suite

Mise à jour des données scientifiques récentes concernant la politique COVID-19

La science est supprimée pour des raisons politiques et financières. La Covid-19 a déclenché une corruption de l’État à grande échelle, et elle est nuisible à la santé publique. [réf] Les politiciens et l’industrie sont responsables de ce détournement opportuniste. Les scientifiques et les experts de la santé le sont également.

Lire la suite

Agnès Buzyn embauchée par l’OMS, institution sous tutelle de Bill Gates et Big Pharma

Rappelons que c’est Agnès Buzyn qui, peu avant de quitter son poste ministériel, avait modifié par un arrêté publié le 13 janvier 2020 au Journal officiel la liste des substances vénéneuses pour y inclure l’hydroxychloroquine (commercialisée sous le nom de Plaquenil), mettant ainsi fin à sa vente libre.

Lire la suite

L’OMS, le sexe et les enfants

L’Organisation mondiale de la santé ne se contente pas de préparer une campagne mondiale de vaccinations qui permettrait à Big Pharma de s’en mettre plein les poches, et à Bill Gates de préparer le puçage intégral de la population mondiale, apportant la touche finale au projet cauchemardesque décrit par Aldous Huxley dans le Meilleur des mondes.

Lire la suite