Dégringolade de l’économie et du niveau de vie en Europe

Les stupides sanctions prises contre la Russie ont mis en lumière les problèmes les plus saillants de l’Europe, qui est en train de perdre sa puissance économique à toute vitesse. Le nombre d’entreprises sur le point de déposer le bilan est colossal. Un afflux de migrants en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Ukraine exige des dotations budgétaires toujours croissantes. On dépense également beaucoup d’argent à soutenir le régime de Kiev. Conséquence de tout cela, les économies d’Europe se dégradent, et le niveau de vie dégringole.

Lire la suite

Les États-Unis déclarent la guerre à la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et la France

Alors que la presse internationale traite du sabotage des gazoducs Nord Stream sous l’angle du fait divers, nous l’analysons comme un acte de guerre contre la Russie, l’Allemagne, les Pays-Bas et la France. En effet, les trois voies d’approvisionnement en gaz des Européens de l’Ouest viennent d’être coupées simultanément, tandis que, toujours concomitamment, un nouveau gazoduc vient d’être inauguré à destination de la Pologne.
De même que Mikhaïl Gorbatchev avait vu dans la catastrophe de Tchernobyl la dislocation inévitable de l’URSS, de même nous pensons que le sabotage des gazoducs Nord Stream marque le début de la chute économique de l’Union européenne.

Lire la suite

Les inacceptables propositions de Scholz

Pour finalement se débarrasser du droit de veto dans les décisions clefs en matière de politique étrangère et de sécurité, Scholz n’a pas hésité à exploiter le désir de certains pays de rejoindre l’UE. Olaf Scholz a choisi à Prague une « solution allemande ». Il a annoncé l’affaiblissement des faibles et le renforcement des forts. Nous ne devons pas l’accepter !

Lire la suite

Projet d’euro numérique : En choisissant Amazon comme partenaire, la Banque Centrale Européenne va à l’encontre de notre souveraineté numérique

Alors que l’euro numérique est encore dans sa phase d’investigation, la Banque Centrale Européenne a annoncé le 16 septembre 2022 faire appel à Amazon, au côté de quatre autres acteurs, pour développer les prototypes des interfaces utilisateurs. Au-delà du fait que le développement d’un euro numérique puisse avoir un rôle de contrôle des comptes en banque des particuliers comme des entreprises avec la question de la vie privée et de la pleine possession de son argent qui se pose, il est inquiétant de voir confier cette mission à un acteur américain.

Lire la suite

Peur, terrorisme, guerre et chaos : détruire le monde pour mieux le sauver ?

Aussi, il est grand temps de ne plus suivre aveuglément les USA dans leurs aventures guerrières souvent illégales et de récupérer une souveraineté nationale en quittant l’UE -de même que l’OTAN, bras armé de l’Ogre Sam- inféodée aux USA et qui, alors qu’elle avait été présentée à l’origine, comme porteuse de prospérité et de paix, va plonger les pays européens dans la guerre et le désastre économique, l’Allemagne annonçant paradoxalement un réarmement militaire inquiétant malgré sa volonté de suicide économique liée à son refus d’achat du gaz russe..

Lire la suite

Les vaccins bivalents arrivent en Europe

Pour parer une éventuelle nouvelle vague, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé jeudi, les deux vaccins actualisés des géants Pfizer et Moderna. Cette nouvelle génération d’injection anti-Covid dite “bivalente” attaque à la fois la souche originale du SARS-CoV-2, mais également la souche BA.1 d’ Omicron. Comme aux États-Unis, le mythe d’une potentielle vague en automne causée par les variants BA.4 et BA.5, est également lancé en Europe. Ces sous-variants d’Omicron sont pourtant reconnus comme étant contagieux, mais peu virulents.

Lire la suite

Pologne : loi pro-vie et recul significatif des avortements

On a perdu le compte sur le nombre de résolutions de l’UE qui stigmatisent les décisions des politiciens et des juges polonais au sujet de la limitation de l’avortement et qui s’accompagnent de menaces et de blocages continus des fonds européens, de plus en plus conditionnés à l’adoption d’un ‘agenda’ avorteur et LGBT. Mais c’est un prix – comme le démontre également la fureur généralisée contre la décision de la Cour suprême des États-Unis annulant Roe vs Wade -que ceux qui se battent pour défendre la dignité de la vie humaine sont être prêts à payer. Plus il y a de jugements et de lois justes, plus le système risque de s’effondrer en Occident.

Lire la suite

Négocier ou combattre – Pour qui roule Zelensky ?

Au plan historique l’explication des tensions dans le Donbass et celle de la « Nouvelle Guerre Froide », trouvent leurs raisons d’être dans les élargissements continus de l’Otan, à proximité des frontières de la Russie et dans la modification de l’équilibre global des forces entre les États-Unis, la Russie et la Chine à l’ère de la multipolarité. Ce déséquilibre se traduit par une remise en cause de la dissuasion et par la nouvelle doctrine américaine d’emploi de l’arme nucléaire à des fins tactiques, mais ayant des répercussions stratégiques d’ordre général. Le débat qu’elle suscite et les adaptations qu’elle exige, remettent en discussion la centralité de l’atome, au cœur de l’équilibre stratégique sur lequel ils reposaient.

Lire la suite

Poutine coule le Titanic européen – Nicolas Bonnal

L’euro agonise, Draghi démissionne et l’Espagne de Sanchez (qui semble être plus de gauche que socialiste-suicidaire) refuse le diktat de la cruelle Leyen sur les économies de gaz. La situation en France va devenir passionnante. Au printemps le très disert et arrogant président de cette république expliquait que « la Russie était en cessation de paiement, que son économie avait dévissé et que son isolement était croissant », toutes informations plus fausses les unes que les autres ; les contre-sanctions de Poutine et les ressources naturelles du pays le plus grand du monde vont au contraire faire de la Russie le PAYS LE PLUS RICHE DU MONDE dans un contexte d’effondrement général.

Lire la suite

L’Ukraine, le dernier projet catastrophe des néoconservateurs américains

Le bilan des néoconservateurs est, selon Sachs, “un désastre complet, et pourtant le président Biden a encore renforcé son équipe par des néoconservateurs”. En conséquence, Biden dirige l’Ukraine, les États-Unis et l’Union européenne vers un nouveau désastre géopolitique. “Si l’Europe avait un peu de bon sens, elle se détacherait de ces désastres de la politique étrangère américaine”, affirme Sachs.

Lire la suite