Toronto – Des cercueils pour enfants commandés en gros, « la première fois depuis plus de 30 ans »

En général, l’industrie des cercueils reste assez stable, et une commande de cercueils inhabituellement importante indique généralement un événement traumatisant, mais les ventes récentes indiquent que cela a changé. « Non seulement toutes les ventes sont en hausse, mais dans le passé, pour cinq cercueils de taille normale que nous vendions, nous vendions une taille jeune. Maintenant, pour cinq, c’est deux tailles jeunes. » Les enfants âgés de six à douze ans sont des êtres humains robustes. « Maintenant, ce sont les tailles que nous vendons », dit Haddock. « Les enfants ne meurent pas comme ça. Cela ne se produit pas. Jamais dans l’histoire. »

Lire la suite

L’Uruguay suspend la vaccination COVID pour les enfants de moins de 13 ans

MONTEVIDEO, Uruguay – L’Uruguay a cessé d’administrer le vaccin contre le coronavirus aux enfants de moins de 13 ans après qu’un juge a ordonné jeudi l’arrêt de toutes les inoculations dans ce groupe d’âge jusqu’à ce que les autorités présentent des documents relatifs aux contrats signés avec les fabricants de vaccins.

Lire la suite

Les enfants britanniques sont incapables de parler ou de jouer correctement en raison des confinements et des masques (que dire des Italiens…).

Le Royal College of Speech and Language Therapists se dit “très préoccupé” par le nombre de jeunes enfants au Royaume-Uni qui ont des difficultés à communiquer en raison des confinements répétés. “1,5 million d’enfants ont du mal à apprendre à parler et à comprendre le langage”, affirment les thérapeutes – qui ont exprimé leurs craintes quant à un fort déclin des capacités motrices ainsi que du langage ; on a constaté un doublement du nombre de familles qui se tournent vers les centres d’orthophonie, qui proposent des séances d’orthophonie aux enfants (et aux adultes) pour les aider à communiquer.

Lire la suite

Comment le gouvernement prépare la vaccination obligatoire des enfants cet automne ?

La vaccination obligatoire des enfants contre le COVID-19 commencera-t-elle cet automne ? Pour l’instant, rien n’est officiel, mais les prémices de cette décision viennent d’être posées par un discret document, aux apparences anodines, de la Haute Autorité de Santé, la HAS, qui en dit long sur les intentions qui peuvent occuper nos dirigeants pour faire passer une mesure médicalement dangereuse et contestable, mais conforme aux intérêts de Big Pharma.

Lire la suite

Les enfants traumatisés : Merci la stratégie anti-covid !

En neurobiologie, le cerveau d’un enfant a besoin d’avoir des interactions sociales pour être stimulé, de même que d’échanger de l’affection physique et de faire du sport individuel ou collectif pour activer l’ocytocine qui est la cellule de l’attachement. À croire que tout ceci ne sert qu’à créer une future armée de golems parfaits.

Lire la suite

Pourquoi est-il vital pour la dictature, d’écraser aussi les enfants ?

C’est pourquoi il est essentiel de comprendre que nous sommes au fond les générations du dernier espoir. Oui, les générations de la dernière chance. Si nous, qui avons connu un « avant », ne trouvons pas la force de nous battre contre cette immonde dictature sanitaire, alors qui, où et quand ? Car ne nous leurrons pas, les petits anges de sept ou huit ans, que la dictature écrase déjà en leur imposant leurs panoplies d’avilissement (qui les incitent non pas comme jadis à se déguiser en Zorro « pour rigoler », mais bien plutôt en esclaves, et cette fois « pour de vrai »), ne seront pas en mesure en tant que futurs adultes ayant perdu (malgré eux) la « mémoire » du vrai et du beau, de réussir là où nous (nous qui savions) avons échoué. Le combat est donc maintenant ou jamais car que nous le voulions ou non, nous sommes bel et bien les générations de la dernière chance.

Lire la suite

Nous allons tuer 117 enfants pour sauver un enfant d’une mort par COVID dans la tranche d’âge de 5 à 11 ans

C’est ce qui ressort d’une analyse risques-avantages réalisée par le Dr Toby Rogers, expert en la matière. Son analyse a été consultée par plus de 22 000 lecteurs. Aucune erreur n’a été trouvée.
« Donc, pour faire simple, le plan de l’administration Biden tuerait 5 248 enfants par injections d’ARNm Pfizer afin d’éviter à 45 enfants de mourir du coronavirus. Pour chaque enfant sauvé par la vaccination, 117 autres seraient tués par la vaccination. »

Lire la suite

Opération « Rubans blancs » pour protéger les enfants et les jeunes de la pression sanitaire

Des milliers de parents, grands-parents, citoyens arborent chaque jour un ruban blanc pour exprimer leur opposition à la pression sanitaire et vaccinale exercée en milieu scolaire. La santé de enfants est notre bien le plus précieux, et le temps est venu de la placer au-dessus des autres priorités et de toute autre forme d’intérêt, qu’il soit public ou privé.

Lire la suite