Un «Léopard» capturé livré à Moscou : Rheinmetall est en colère, Berlin grogne que «ce n’est pas la bonne façon de faire», Poutine a organisé un «zoo»

La constitution de la «ménagerie cabossée» se poursuivra après l’ouverture de l’exposition le 1er mai. Si l’occident, qui pourtant nous a donné le spectacle de la guerre comme l’essence même du divertissement de masse, s’indigne de la manière dont la Russie est en train de révéler au monde le côté has been du monde à la Marvel… la présidence russe des BRICS a eu un côté très offensif en matière de démonstration de la fin de la suprématie culturelle de Rambo et autres super héros avec tous leurs gadgets encombrants. Même si la censure tente de cacher la représentation à nos peuples, la foule du Sud se presse en grand nombre pour le contempler… C’est le choix de Poutine et pour cela il a besoin des liens créés par l’URSS.

Lire la suite

BRICS : 260 milliards de dollars d’échanges commerciaux sans 1 seul dollar

Alors que la folle croissance de la dette américaine de plus de 34 600 milliards de dollars continue d’inquiéter, les BRICS assènent un nouveau coup au billet vert. La Chine et la Russie, deux pays fondateurs de l’alliance, ont prévu 260 milliards de dollars d’échanges commerciaux sans recours au moindre dollar américain. Uniquement du rouble russe, du yuan chinois et un peu d’euros. D’autres membres de la coalition devraient bientôt leur emboîter le pas. Ayant perçu l’immédiateté de la menace, les USA réagissent en combinant menaces et diplomatie. Précisions.

Lire la suite

Les États-Unis marchent sur la dette

Soutien sans faille au gouvernement Netanyahou en Israël, rejet de la reconnaissance de la Palestine à l’ONU, aide de 95 milliards de dollars pour l’Ukraine, Israël et Taïwan, …
Les États-Unis semblent lancés dans une fuite en avant tout azimut, entraînant avec eux leurs « alliés » français et britanniques, et faisant exploser les dépenses militaires et la dette publique, pendant que l’économie réelle s’effondre et que les ménages et les services publics sont soumis à une cure d’austérité.

Lire la suite

Perspectives de la SVO au printemps 2024

Nous nous livrons ici à une analyse mais nullement à une prophétie : Les planifications informatiques préparatoires à la SVO1 concluaient à une prise de contrôle rapide de l’Ukraine, et celles menées par les cadres de l’OTAN en charge de l’offensive d’été à une victoire complète de Kiev !

Lire la suite

Les États-Unis courtisent la Turquie, un allié de l’OTAN en rupture de ban

Washington a dépoussiéré sa vieille boîte à outils pour réengager son allié de la guerre froide, la Turquie, et ressusciter leur alliance moribonde afin de servir les intérêts géostratégiques des États-Unis dans un environnement régional en mutation rapide. Cette démarche découle de la prise de conscience qu’en dépit de la diabolisation du président Recep Erdogan pour son inconstance, le potentiel de la Turquie en tant qu’«État pivot» reste une réalité géopolitique.

Il est permis de penser que cette prise de conscience fait suite à la reconnaissance, à contrecœur, par Washington que le vieux dogme du «vous êtes avec nous ou contre nous» ne peut et ne doit pas s’appliquer à des pays émergents comme la Turquie – ou l’Inde, l’Indonésie, le Brésil, etc. d’ailleurs – à une époque où l’influence des États-Unis dans les affaires mondiales diminue.

Lire la suite

« L’Italie sous occupation militaire américaine »

Souveraine et libre l’Italie ? comme de nombreux pays européen, l’Italie se voit toujours largement sous la botte de l’occupation militaire par les troupes américaines. C’est ce que montre cette communication de camarades communiste transalpin. Rappelons que la France est, tout particulièrement en raison de l’action des communistes français dans la suite de leurs actions dans la résistance, l’un des rares pays européens à ne pas comprendre de base américaine sur son sol. Toutefois notre armée reste sous le joug du commandement intégré de l’OTAN

Lire la suite