L’abolition de l’État de droit et la renaissance de la violence politique – Youssef Hindi

La fin de l’État de droit et la renaissance de la violence politique, produits directs du couple historico-dialectique « dictature/révolte ».

Lire la suite

Société ouverte vs Chine : le choc des globalismes (première partie) – Pierre-Antoine Plaquevent

Birmanie ; routes de la soie et de l’opium ; guerre hors limites ; géopolitique ; géosophie.
La Chine, qui poursuit des objectifs de contrôle cyberpolitique et biopolitique total de sa population, ne représente pas réellement une alternative de société face à la version occidentale du globalisme politique. Mais la politique d’intégration économique de l’Eurasie et de l’Afrique poursuivie par la Chine au travers du réseau BRI (Belt and Road Initiative) constitue une forme de globalisme économique alternatif qui vient toujours plus se confronter avec les puissances dominantes mais déclinantes de l’ordre mondial.

Lire la suite

Non, Viktor Orbán n’a pas instauré la dictature en Hongrie

Même une pandémie mondiale et un risque de crise économique majeure n’empêchent pas les menteurs professionnels occidentaux de vilipender Viktor Orbán et la Hongrie. On apprend à leur lecture que le Premier ministre hongrois se serait arrogé les « pleins pouvoirs », voire se rapprocherait de la « dictature ». Rien que cela.

Lire la suite

Enquête : comment les ONG globalistes influencent la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH)

Un rapport réalisé par l’European Centre for Law and Justice (ECLJ) met en lumière les relations existant entre plusieurs juges de la Cour européenne des droits de l’homme et des ONG actives devant cette Cour. Douze juges sont liés au réseau de l’Open Society Foundation (OSF) (…)

Lire la suite