La pensée et l’action de Pierre Simon: Promoteur français de la contraception, de l’avortement, de l’euthanasie et de la GPA

Pierre Simon est une référence incontournable pour qui veut comprendre l’idéologie de la maîtrise de la vie qui sous-tend la valorisation de l’euthanasie, de l’avortement ou de la procréation artificielle. Le Dr Pierre Simon (1925-2008) se présente lui-même comme la figure de proue en France de tous les combats menés dans la seconde moitié du XXe siècle pour la légalisation de ces pratiques. Pour lui, tous ces combats n’en forment qu’un : celui du renversement de la morale traditionnelle et de la prise de contrôle rationnel de la sexualité et de la procréation en vue du progrès biologique et moral de l’humanité dans une perspective évolutionniste, et finalement transhumaniste.

Lire la suite

Lucien Cerise, chercheur en ingénierie sociale, évoque la gouvernance des foules à l’heure de la technoscience et du transhumanisme : « Il va falloir être rusé… »

« On voit venir le gouvernement de plus en plus facilement », dit-il, et « le berger n’a plus les moyens de garder le troupeau ». Le politique deviendrait alors « moins subtil » dans ses stratégies au sein d’un monde « en transition », entre la « démolition d’un monde » et l’avènement d’un nouveau, qui se réclame quant à lui d’idéologies telles le transhumanisme ou la foi en la technoscience.

Lire la suite

Blackrock ou Rockfeller aux manettes de la fusion cerveau-cloud. A venir l’Internet des pensées. Apocalypse 4.0

Nous avons assisté depuis des décennies à la Dépossession monétaire, agricole, minière, productive, industrielle, nationale, voire patrimoniale (en cours d’analyse grâce à un mixage indigeste de l’ultra capitalisme avec un ultra marxisme).

Nous nous demandions à quoi pouvait bien servir toute cette captation de ressources. Puis nous avions trouvé que cela permettait le détournement des richesses et de la puissance des Etats à des intérêts privés. Nous avions appelé cet état de collectivisation des ressources au profit d’une caste, anonyme de plus est, un communisme privé, ou néo-soviétisme, etc.

Plus nous poursuivons l’analyse, plus la captation de l’humain lui-même, et de son cerveau en particulier, semble faire consensus dans les sphères les plus élevées de la gouvernance mondiale mixte (public-privé).

Lire la suite

Humanity 2.0 : Le Vatican au cœur du mouvement transhumaniste. Humanité artificielle et Code transhumain

Source : reseauinternational.net/ – 20 juin 2023 – Liliane Held-Khawam https://reseauinternational.net/humanity-2-0-le-vatican-au-coeur-du-mouvement-transhumaniste-humanite-artificielle-et-code-transhumain/ Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre

Lire la suite

La Russie vote en première lecture l’interdiction du changement de sexe de confort

Le Parlement russe vient d’adopter en première lecture le projet de loi prévoyant l’interdiction faite aux médecins de pratiquer une opération chirurgicale en vue du changement sexe, hors des cas de malformations à la naissance des organes génitaux de l’enfant. C’est un pas de plus vers la sortie du monde global et du processus de déshumanisation, dont il est porteur. La Russie a décidé de ne pas entrer dans l’ère du post-humain.

Lire la suite

Transhumanisme. « La grande guerre du XXIe siècle est la guerre anthropologique ». Entretien avec Miklos Lukacs

Le véritable danger de cette guerre anthropologique est qu’en fin de compte, selon les critères malthusiens et post-darwiniens, tous les moyens pour réduire le fléau sont justifiés. Il s’agit d’un projet ouvertement eugénique, et nous savons comment tous les projets eugéniques finissent dans l’histoire. Le plus grand risque est que toute la reproduction humaine soit mise entre les mains de la technologie, et ce serait la fin de l’être humain. Ce serait la création de l’Homo Deus, mais pas de l’ensemble de la population, mais de la minorité qui contrôle, commercialise, fabrique, réglemente et supervise ces technologies. Le problème est que si les gens ne réagissent pas à temps, nous serons confrontés à un système très bien établi de coercition par le contrôle technologique.

Lire la suite

Anti-humanisme et dépopulation population : le mouvement « écologique » qui espère l’extinction de l’humanité

Des salles de réunion de la Silicon Valley aux communes rurales en passant par les départements de philosophie des universités, une idée apparemment inconcevable fait l’objet de discussions sérieuses : la fin du règne de l’humanité sur la Terre est imminente, et nous devrions nous en réjouir. Cette révolte contre l’humanité est encore assez récente pour paraître farfelue, mais elle s’est déjà répandue au-delà des franges du monde intellectuel et, dans les années et décennies à venir, elle a le potentiel de transformer la politique et la société en profondeur.

Lire la suite