En frappant au Yémen, Londres et Washington remettent une pièce dans la machine de guerre

Moins de 24 heures après la présentation de la l’Afrique du Sud de l’accusation de génocide commis par Israël à Gaza, auprès de la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye, les États-Unis et le Royaume-Uni ont bombardé le Yémen, par des frappes aériennes que les États-Unis ont répétées la nuit suivante.

Lire la suite

La rage des anglo-étasuniens et la patience stratégique de l’Iran

Washington et Londres cherchent l’escalade à l’échelle internationale. Se trouvant en difficulté évidente sur tous les fronts, les deux régimes tentent désormais de trouver désespérément les moyens de casser la patience stratégique de leurs principaux adversaires à l’échelle internationale, parmi lesquels bien évidemment l’Iran.

Lire la suite

États-Unis, l’allié fatal

Xavier Moreau et son invité Nikola Mirkovic, analyste politique et auteur de l’«Amérique empire» et du «Chaos ukrainien», analysent les relations entre les États-Unis et les autres pays à travers le prisme de la citation du diplomate américain Henry Kissinger selon laquelle «être ennemi de l’Amérique peut être dangereux, mais être son ami est fatal».

Lire la suite

Des « plans de migration de masse » révèlent que les ONG ont « soigneusement planifié » l’invasion des migrants aux États-Unis, selon un rapport

Un réseau d’ONG (organisations non gouvernementales) semble jouer un rôle important dans la coordination de l’invasion massive de clandestins à la frontière sud des États-Unis.

Lire la suite

La marche vers la mer de Sherman et l’American Way of War

La tristement célèbre marche vers la mer (March to the Sea) du général William T. Sherman qui se déroule à la fin de l’année 1864 (15 novembre- 21 décembre) entre Atlanta et Savannah, si elle est immortalisée par le cinéma dans « Autant en emporte le vent », elle constitue un « crime de guerre » à grande échelle exécuté par l’armée américaine avec l’assentiment du président Lincoln. 

Lire la suite

La guerre américano-espagnole de 1898 ou l’avènement de l’empire des États-Unis

Peu connue, la guerre américano-espagnole de 1898 marque pourtant le début d’un empire américain sur deux océans qui permet à la jeune république de s’insérer dans le jeu géopolitique du XIXe siècle puis de s’imposer comme puissance hégémonique à la fin du siècle suivant.

Lire la suite