Aucun dirigeant musulman n’a répondu à l’invitation d’Erdoğan pour la prière à Sainte-Sophie

Source : orthodoxtimes.com / traduction : strategika.fr

Recep Tayyip Erdoğan et ses conseillers ont récemment fait de la propagande pour la prière islamique qui marquerait officiellement la conversion de Sainte-Sophie en mosquée.

De nombreux préparatifs ont été effectués pour la première prière, tandis que les dirigeants des États musulmans ont également été invités à la cérémonie. Finalement, la première prière a eu lieu le 24 juillet, mais les choses ne se sont pas déroulées exactement comme Erdoğan l’avait prévu. Les personnes réunies devant Sainte-Sophie n’ont même pas atteint les 350 000 personnes, comme l’a affirmé le “Sultan”, alors que ni les dirigeants des États musulmans ni les dirigeants de l’Azerbaïdjan et du Qatar, qui sont de proches alliés du président turc, n’ont assisté à la cérémonie.

En substance, en transformant Sainte-Sophie en mosquée, qui est considérée comme un symbole de conquête, Erdoğan revendique théoriquement le leadership de l’Islam sunnite. Il semble se fixer des objectifs ambitieux, surtout si l’on considère le rejet absolu de l’Arabie Saoudite, estime la Deutsche Welle. Erdogan se retrouve à Sainte-Sophie avec à ses côtés uniquement ses ministres et son allié, Devlet Bahçeli, dont la popularité diminue et dont la base du parti se dirige vers un autre leader du parti nationaliste, Meral Akşener.

Arab News au sujet d’Erdogan parle d'”ignorance historique”

Hussain Abdul-Hussain juge “incompréhensible” la décision d’Erdogan de convertir Sainte-Sophie en mosquée, dans un article d’opinion sur le réseau arabophone Arab News : “Le président turc a ignoré les appels mondiaux, comme celui de l’Unesco, à ne pas procéder à la conversion de Sainte-Sophie en mosquée”.

“En tout cas, la décision de Erdoğan d’inviter le pape François à la cérémonie de conversion montre l’ignorance historique du président turc, qui ignore également la situation délicate qu’il a créée en assumant son rôle de démagogue. Erdogan espérait non seulement que le pape assisterait à un événement, où il serait présenté comme le sultan et le conquérant dans l’une des églises les plus célèbres du monde, mais aussi qu’il assisterait à un événement, où les symboles chrétiens seraient couverts afin que les musulmans puissent prier”.

3 pensées sur “Aucun dirigeant musulman n’a répondu à l’invitation d’Erdoğan pour la prière à Sainte-Sophie

  • 28 juillet 2020 à 22 h 29 min
    Permalink

    Comme nous le savons tous, il n’y a pas de musulmans dirigeant dans ce monde, ils sont tous athées

    Répondre
  • 31 juillet 2020 à 9 h 58 min
    Permalink

    C’est bien fait pour Erdogan, qui instrumentalise honteusement l’islam. Pardon mais les dirigeants de la république islamique d’Iran sont athées, par exemple?

    Répondre
    • 2 août 2020 à 21 h 43 min
      Permalink

      Va savoir … Dieu seul sonde les reins et les cœurs …(c’est pas dans le coran , c’est ds l'”Ancien Testament” .

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *