Apartheid sanitaire et stratégie du langage pour manipuler la population

Vues : 1359

Source : France Liberté – 7 mars 2021 – Lucien Cerise

Illustration: montage photo katehon.com

Lucien Cerise a une formation en sciences humaines et sociales, avec une spécialisation dans le langage et l’épistémologie. Il est aussi spécialiste des sciences comportementales et de l’ingénierie sociale. il a écrit plusieurs ouvrages dont: “Gouverner par le chaos”, chez Max Milo, et “Neuro-pirates” chez Kontre Kulture

Ceux-mêmes qui, hier, auraient été des hommes de culture,
deviennent, aujourd’hui, des sortes d’experts. En Union soviétique comme aux États-Unis, le maniement des hommes relève d’une science et d’une technique. Spécialistes du rewriting, de la publicité, de la propagande électorale, de l’information, de la psychotechnique, enseignent à parler, à écrire, à organiserle travail de manière à rendre nos semblables satisfaits, indignés, passifs, violents. La psychologie qui sert de fondement à leur métier, n’est pas nécessairement matérialiste à la manière de la réflexologie de Pavlov. Elle n’enseigne pas moins à traiter les hommes en êtres de masse, aux réactions calculables, plutôt qu’en personnes, chacune irremplaçable.

Raymond Aron, l’opium des intellectuels, 1955

Dans la vidéo:

1. L’Apartheid sanitaire

Quelles sont aujourd’hui les principales menaces sur l’intégrité humaine (au niveau physique, mental et psychique) et particulièrement dans le contexte du terrorisme viral?

2. Linguistique et sémantique du pouvoir gouvernemental et présidentiel pour manipuler et hypnotiser l’opinion.

Dans l’histoire de la philosophie, depuis la Grèce antique, il y a une guerre silencieuse mais mortelle entre Réalistes et Nominalistes pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit?

Vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=-gYfbzZ9Jgo

Rejoignez-nous sur le canal Telegram : tapez France Liberté dans le fil de discussion et appuyez Rejoindre en bas du canal. Version Telegram sur votre navigateur: https://t.me/joinchat/WTHrNWoHE4ShMVpK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *