Lettre des anciens militaires à nos gouvernants: Point de situation au 7 mai 2021

Vues : 835

C’est désormais un «quarteron» (???) de 25 251 anciens militaires (contraints, pour la quasi-totalité, d’abandonner leurs chères charentaises…) de tous grades des Armées de Terre, de l’Air, de la Marine, de la Gendarmerie et des services communs qui ont signé, à ce jour, la lettre d’alerte à nos gouvernants. Le nombre des généraux en retraite signataires est aujourd’hui de 58.

4 nouvelles intéressantes pour ceux qui soutiennent notre appel.

1 – Le procureur de Paris saisi par des parlementaires de la France Insoumise sur l’affaire de la Tribune de militaires retraités a «classé l’affaire sans suite faute d’infraction caractérisée».
Ces parlementaires, leur parti et leur chef, monsieur Mélenchon, ne sortiront donc pas grandis de leur grotesque tentative d’intimidation des signataires d’autant qu’il semble leur avoir échappé que 43% de leurs sympathisants soutiennent notre appel.

N’en sortiront pas grandis non plus tous les politiciens et journalistes de basse-cour qui ont associé leur nom et risqué leur réputation dans cette pantalonnade «Mélencho-macronienne».

N’en sortiront pas grandis, enfin, les quelques rares généraux courtisans qui ont attaqué publiquement un appel citoyen, pourtant largement soutenu par la population, et qui ont cherché à le faire passer pour «insignifiant» ou séditieux, se ravalant ainsi au niveau des politiciens de bas étages évoqués plus haut.
On voit mal désormais quelle faute pourra être reprochée à nos camarades d’active signataires susceptibles d’être sanctionnés, pour avoir donné l’alerte.

On voit mal aussi le bénéfice que pourraient tirer l’exécutif et les institutions en appliquant des sanctions qui pourraient être rapidement remises en cause par la justice civile voire par la Cour Européenne des droits de l’Homme, infligeant ainsi un nouveau camouflet à leurs auteurs.

2 – Devant les nombreuses demandes de civils, hommes ou femmes, jeunes ou plus âgés, souhaitant témoigner leur soutien à notre action, une page de signatures vient juste d’être ouverte sur le site place-armes.fr . Le lien de signature est le suivant: https://www.lesamisdeplacedarmes.fr/je-soutiens

3 – Par ailleurs dans l’attente de l’ouverture de la page «Place d’Armes» ci dessus, une autre pétition de soutien avait été mise en ligne par des civils, soucieux de nous soutenir. Elle a recueilli à ce jour 71 638 signatures. Et plus de 24 000 commentaires. Les politiques qui nous attaquent injustement devraient comprendre que la colère de la population commence à monter et qu’elle se retournera contre eux dans les urnes. Il leur faut agir sans tarder.https://www.mesopinions.com/petition/politique/soutien-tribune-generaux/136588

4 – Un article de soutien, parmi beaucoup d’autres, dont nous remercions l’auteur qui décrit parfaitement la situation: https://www.lagrif.fr/les-ahurissants-fantasmes-gouvernementaux-sur-une-legitime-lettre-de-soldats-en-retraite-mais-toujours-ardemment-patriotes/

Encore merci à ceux qui soutiennent l’alerte que nous avons lancée. Dominique Delawarde

Illustration : opex360.com

Une pensée sur “Lettre des anciens militaires à nos gouvernants: Point de situation au 7 mai 2021

  • 24 mars 2022 à 12 h 27 min
    Permalink

    Clemenceau disait en son temps «La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires»
    Il oublia de dire que les guerres sont rarement déclenchés par les militaires, mais très souvent par des politiciens irresponsables et que peut-être serait-il temps que des militaires, davantage patriotes que carriéristes prennent en main les destinés de ce pays.
    25 251 anciens militaires dites-vous ?
    Il n’en faut qu’un seul !!! Mais la condition est qu’avant d’être un militaire, il soit un homme !!!
    Nous citoyens ordinaires sommes devant nos ordinateurs telles des lanternes moderne parcourant ces sites pour lancer tel Diogène de Sinope « Je cherche un homme » (c’est à dire digne de ce nom vrai , bon et sage ).
    Un homme comme le général De Gaulle, il en existe un par pays et par siècle et en ce nouveau siècle la France attend le sien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.