Angleterre, le cauchemar est-il terminé ?

Vues : 1779

Sources : nicolasbonnal.wordpress.com – 5 juillet 2021- par Jason Groves (Daily mail) Traduction et introduction Nicolas Bonnal

En Angleterre, le cauchemar phase 2 serait terminé (selon le Daily Mail, 21 millions d’abonnés) : « Passeports à vaccins : c’est fini ! Le Cabinet convient qu’il est temps de «vivre avec Covid» … et vous n’aurez PAS à montrer de preuve de vaccination pour assister à des rassemblements de masse… »

Que vont faire le macaron et ses sénateurs en France ? Eric Clapton parle de la fin de son système immunitaire et de la perte de l’usage de ses mains (relisez ma maudite Damnation des stars où je parle des options politiques en matière migratoire de la courageuse rockstar). Ne ratez pas l’interview de Clapton ci dessous.

A Chypre le modèle Stéphanie Dubois meurt du vaccin. La presse britannique en parle, le Times en personne !

  • Les ministres britanniques sont sur le point de suspendre les plans pour l’utilisation obligatoire de la «certification Covid» 
  • Les projets de pubs et de restaurants avaient déjà été mis en veilleuse
  • Le Mail peut désormais révéler que les ministres ont également abandonné l’idée de les imposer lors d’événements de masse 

Par JASON GROVES RÉDACTEUR POLITIQUE POUR LE DAILY MAIL

Les passeports Covid ne seront pas obligatoires dans les festivals de musique, les événements sportifs et autres rassemblements de masse lorsque les restrictions de verrouillage seront levées le mois prochain.

Les ministres devraient suspendre les plans pour l’utilisation obligatoire de la «certification Covid» après la Journée de la liberté le 19 juillet.

Les projets de pubs et de restaurants avaient déjà été mis en veilleuse à la suite d’une réaction brutale des députés et du secteur hôtelier.Les passeports Covid ne seront pas obligatoires dans les festivals de musique, les événements sportifs et autres rassemblements de masse lorsque les restrictions de verrouillage seront levées le mois prochain

Les passeports Covid ne seront pas obligatoires dans les festivals de musique, les événements sportifs et autres rassemblements de masse lorsque les restrictions de verrouillage seront levées le mois prochainLes ministres devraient suspendre les plans pour l'utilisation obligatoire de la «certification Covid» après la Journée de la liberté le 19 juillet

Les ministres devraient suspendre les plans pour l’utilisation obligatoire de la «certification Covid» après la Journée de la liberté le 19 juillet

Le Mail peut désormais révéler que les ministres ont également abandonné l’idée de les imposer lors d’événements de masse. Les organisateurs seront toutefois autorisés à gérer leurs propres programmes, la Premier League faisant partie de ceux qui devraient introduire une forme de certification pour prouver que ceux qui fréquentent les terrains de football ne présentent pas de risque Covid.

Cette décision intervient dans un contexte de confiance croissante dans le fait que Boris Johnson poursuivra ses plans pour lever les règles de distanciation sociale le mois prochain malgré une augmentation des cas de Covid.

Il a déclaré hier au Cabinet que notre succès de vaccination signifie que la Grande-Bretagne pourra « vivre avec le Covid » car le lien entre les cas de virus et les hospitalisations a été rompu.

Hier, 20 479 autres cas ont été enregistrés – avec un total de sept jours en hausse de 70% en une semaine – mais une source gouvernementale a déclaré que la Journée de la liberté se déroulerait comme prévu, même si les cas sont plus de deux fois plus élevés qu’ils ne le sont actuellement.

« Nous devons nous habituer à l’idée de traiter le Covid davantage comme une grippe », a déclaré la source. «Les gens ont le vaccin contre la grippe, qui aide à réduire les maladies graves, mais nous obtenons toujours un grand nombre de cas et un nombre important de décès.

«Lorsque nous arriverons au 19 juillet, les cas semblent être potentiellement très élevés, peut-être jusqu’à 30 000 ou 40 000 par jour. Mais ce n’est pas en soi une raison pour ne pas aller de l’avant, à condition que les hospitalisations et les décès restent à des niveaux relativement bas.

Les admissions à l’hôpital ont augmenté d’un peu plus de 10 % au cours de la semaine dernière, avec un nombre moyen de décès quotidiens de 17, soit moins de 2 % des niveaux observés en janvier. 23 autres décès ont été annoncés hier.

Un porte-parole de Downing Street a déclaré: « Le Cabinet a convenu qu’une fois que nous aurons terminé la feuille de route, nous pourrons vivre avec le Covid à l’avenir – même si les cas continuent d’augmenter – grâce aux protections fournies par le vaccin. »

Dans ce qui semblait être une série coordonnée d’interventions, Michael Gove a déclaré que les gens devront vivre avec le Covid de « la manière dont nous vivons avec la grippe », qui fait des milliers de morts chaque hiver mais n’exige pas que la société et l’économie être enfermé.

Le ministre de l’Intérieur, Priti Patel, a également abordé la question, affirmant que les Britanniques devraient « s’adapter » à la vie avec le coronavirus. Ce changement fait suite à la nomination de Sajid Javid au poste de secrétaire à la Santé à la suite de la démission de Matt Hancock. Dans une déclaration d’intention, M. Javid a profité de sa première comparution aux Communes lundi pour faire passer le message qu’il était temps de « commencer à revenir à la normale » après 15 mois de restrictions paralysantes.

Les ministres semblent désormais presque certains de lever les principales mesures de distanciation sociale le 19 juillet – mais les débats se poursuivent sur l’opportunité de continuer à demander aux gens de porter des masques dans les transports publics et de travailler à domicile.

Une question qui semble avoir été réglée est celle des passeports Covid. Des sources de Whitehall ont déclaré au Mail qu’elles seraient mises de côté pour un usage domestique, malgré les essais en cours à Wimbledon et Wembley. Des programmes pilotes ont contrôlé l’accès aux événements de masse en exigeant des personnes présentes qu’elles fournissent la preuve qu’elles ont été vaccinées ou testées pour Covid.

Les ministres pensent maintenant que le succès de notre programme de vaccination signifie que de telles mesures ne seront pas nécessaires dans toute la Grande-Bretagne cet été, évitant ainsi un autre affrontement potentiel avec les députés.Le changement fait suite à la nomination de Sajid Javid au poste de secrétaire à la Santé à la suite de la démission de Matt HancockLe changement fait suite à la nomination de Sajid Javid au poste de secrétaire à la Santé à la suite de la démission de Matt Hancoc

« Le travail n’a pas été vain. Il sera nécessaire pour les déplacements et nous aurons un système en place qui pourrait être utilisé si nous en avons besoin en hiver. En effet, les plans de généralisation des passeports pourraient être relancés en cas de nouvelle vague majeure de Covid. Cela permettrait aux sites de rester ouverts même si les cas montent en flèche. Le numéro 10 a déclaré que le Premier ministre était «de plus en plus confiant» qu’il n’y aurait pas besoin de retarder davantage la levée des restrictions à nos libertés.

M. Johnson a déclaré au Cabinet que les dernières données « montrent que les cas continuent d’augmenter, mais que les hospitalisations et les décès ont connu une croissance beaucoup plus faible ».

La députée conservatrice Siobhan Baillie s’est félicitée des commentaires, déclarant: « Nous devons avoir un dividende des vaccins. Nous devons revenir à la normale et apprendre à vivre avec le risque.

L’ancien ministre Steve Baker a mis en garde contre la question de savoir si un examen de la distanciation sociale dirigé par M. Gove pourrait laisser certaines restrictions en place après le 19 juillet. Il a déclaré à Sky News:  » Je veux savoir à quoi ressemblera réellement le monde quand nous retrouverons notre liberté.

https://www.dailymail.co.uk/news/article-9738819/Vaccine-passports-over.html?ito=email_share_article-masthead

https://www.thetimes.co.uk/article/model-stephanie-dubois-39-dies-after-covid-jab-in-cyprus-6qwg03qrt

Une pensée sur “Angleterre, le cauchemar est-il terminé ?

  • 7 juillet 2021 à 9 h 00 min
    Permalink

    Le COVID est à l’époque moderne ce que le DIEU unique était à la création des trois grandes religions monothéistes :
    La mise en place d’un pouvoir autoritaire brutal (sacerdotal hier, laïc aujourd’hui), un ferment de discorde et de désunion entre les hommes et les peuples, dans l’entretien de conflits perpétuels pour mieux les asservir.
    Le temps est venu de passer à autre chose.
    C’est en faisant la lumière sur le passé que le présent s’éclaire.
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *