Comment “l’inutile“ conseil scientifique imposera de nouvelles restrictions après noël

Vues : 9142

Source : lecourrierdesstrateges.fr – 20 décembre 2021 – Julien G.

https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/20/comment-linutile-conseil-scientifique-imposera-de-nouvelles-restrictions-apres-noel/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Faites un don pour soutenir l’analyse stratégique indépendante

Dans un avis publié samedi 18 décembre, le conseil a appelé l’exécutif à instaurer de nouvelles « restrictions significatives » après Noël. En toute impunité, J.F Delfraissy, président du conseil scientifique, pousse à imposer ses choix idéologiques (plus que scientifiques) en étant juge et partie.

Le Conseil scientifique annonce les futures restrictions

Le conseil scientifique a mis en garde et appelé l’exécutif à mettre en place des « restrictions significatives » contre le risque de transmission du Covid-19 lors d’événements comme le réveillon de la Saint-Sylvestre

Dans un avis publié samedi 18 décembre (mais transmis au gouvernement le 8), le conseil écrivait 

« Au regard de l’accélération de l’épidémie, et des risques liés aux activités festives de fin d’année, des mesures de restriction significatives doivent pouvoir être prises par les autorités à l’occasion du réveillon (y compris le cas échéant sous la forme de limitation d’activités collectives ou de couvre-feux), avec la possibilité d’une déclinaison territoriale ».

« Pour les réunions familiales de type repas de Noël, il est recommandé de limiter le nombre de participants, de s’assurer que les personnes fragiles ont bien reçu leur dose de rappel, d’aérer régulièrement les locaux, et de pratiquer un autotest le jour même ou un test antigénique la veille ou le jour-même de l’évènement. »

« Une option plus coercitive, à savoir la présentation d’un passe sanitaire valide pour les personnes ayant eu un rappel, et la nécessité d’un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures pour tous les participants entre 18 et 65 ans ayant une vaccination initiale datant de plus de 5 mois, peut être utile. Pour les plus de 65 ans, le rappel est nécessaire à partir du 15 décembre 2021 pour la validité du passe sanitaire. »

« Ces mesures de protection collectives et individuelles sont essentielles à mettre en œuvre pour éviter des mesures de restriction. »

Le 18 décembre au matin, en même temps que la publication de cet avis, la mairie de Paris a annoncé l’annulation du feu d’artifice et des concerts prévus sur l’avenue des Champs-Elysées le soir du 31.

Le Premier ministre Jean Castex avait déjà souligné ce risque en recommandant, le 17 décembre, aux mairies de renoncer aux concerts et feux d’artifice de la Saint-Sylvestre. Il avait annoncé que la consommation d’alcool sur la voie publique serait interdite dans toute la France ce soir-là.

Ce conseil illégitime qui « dirige » la médecine d’aujourd’hui, prend les décisions qui concernent nos vies, nos enfants et bientôt nos opinions. Et le gouvernement validera absolument tout, sans aucune exception, dans les prochains jours.

Delfraissy à la fois juge et partie des futures décisions

Pour commencer, les membres du conseil scientifique sont nommés par décret, autrement dit par simple cooptation, ce qui sous-entend une bonne part de copinage dans les critères de sélection.

On peut également s’interroger sur l’indépendance de ces spécialistes. Ainsi Yazdan Yazdanpanah, membre du conseil scientifique Covid-19 et chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat, à Paris, a reçu, depuis 2012, pas moins de 130 000 euros de la part de l’industrie pharmaceutique, en avantages ou rémunérations.

Le 17 décembre, le Courrier relatait que le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) s’était prononcé en faveur de la vaccination de ces 5-11 ans.

Mais savez-vous qui est, à la fois,  à la tête de l’inutile Conseil scientifique et du Conseil Consultatif national d’éthique ? Le Prophète Jean-François Delfraissy !

Ainsi, le Conseil scientifique dirigé par Jean-François Delfraissy s’appuie sur la décision du Conseil consultatif national d’éthique dirigé par… Jean-François Delfraissy afin de prendre une décision neutre et éthique !

En réalité, les responsables de ce désastre sanitaire ne sont pas si nombreux, par contre ils sont un peu partout, dans tous les centres de décision et bien entendu sur les plateaux télé et radio.

Endoctriné par les propos démesurés du président « omniprésent » du conseil scientifique, l’exécutif appliquera, alors que le rôle d’un conseiller (et a fortiori d’un conseil dit scientifique) est d’alimenter en hypothèses le décideur politique qui doit rester maître de son choix.

Mais l’argent des laboratoires privés achète absolument tout : les décisions du gouvernement, du Conseil constitutionnel, du Conseil d’État ainsi que l’éthique médicale.

C’est un fait, les dirigeants mondiaux sont devenus des chambres d’enregistrement qui travaillent dans l’intérêt des dividendes de Big Pharma.

Une pensée sur “Comment “l’inutile“ conseil scientifique imposera de nouvelles restrictions après noël

  • 27 décembre 2021 à 7 h 48 min
    Permalink

    Ce que je comprend pas , c’est la passivité des gens , leur propension à la servitude volontaire , à la soumission plutôt qu’à la résistance ; après l’annonce du 12 juillet par le psychopathe, nous aurions dû être normalement plusieurs millions dans les rues . Une très grosse partie de la population est devenues des sous humains .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *