«L’Algérie va subir une migration massive»

Vues : 4023

Source : lexpression.dz – mai 2022 – Salim Benalia

https://www.lexpression.dz/nationale/l-algerie-va-subir-une-migration-massive-355718

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Faites un don pour soutenir l’analyse stratégique indépendante

Un expert en appelle à la fermeté : «Ces Nigérians qui mendient dans les rues des villes et villages d’Algérie sont les otages de réseaux de traite de personnes et de trafic illicite de migrants», avertit Hassan Kacimi.

Le pays fait face à un formidable tsunami migratoire qui risque de mettre à mal la cohésion de la société. C’est ce que signale l’expert Hassan Kacimi qui alerte sur le flux massif de migrants, nourri par des réseaux criminels de trafic illicite de migrants et de traite des personnes.

Il explique, chiffres à la clé, que le chaos est aux portes de l’Algérie. «Ils sont 58 millions de personnes à souffrir de l’insécurité alimentaire en Afrique. Notamment au Mali et au Niger. Au vu du contexte régional actuel, l’Algérie subira dans les mois et années à venir une migration massive.» Confie-t-il, en effet, sur les ondes de la Radio nationale Alger Chaîne 3.

Il signale «l’arrivée, depuis, 2018 d’une ethnie nigérienne et subsaharienne, à savoir l’ethnie des Hawassa, dont les ressortissants sont installés au Niger et dans quelques quatorze pays au Sahel et en Afrique occidentale». Des apatrides qui, ajoute-t-il, sont à la recherche d’une terre de substitution et qui arrivent massivement en Algérie.

Kacimi cite l’exemple de Bordj El Houas, dans la wilaya d’ Illizi, qui compte une population de 6000 habitants mais qui voit l’arrivée de 7000 Nigériens. «Les étrangers qui arrivent risquent de surpasser en nombre les nationaux ce qui est susceptible de créer des déséquilibres et de mettre en conflit l’immigration avec les impératifs de sécurité. Nous- nous devons de gérer ce dossier avec fermeté car les chiffres sont là.» Assène-t-il, indiquant que la question migratoire devient assez préoccupante, au vu de la déferlante migratoire qui se déroule sous nos yeux.

Les signes de ce scénario catastrophe sont déjà là, note l’expert qui cite les spectacles désolants qu’offrent les migrants dans les rues des villes et villages du pays.

«Ces migrants squattent les rues pour s’adonner à la mendicité.
Ce sont des milliers de femmes et d’enfants qui sont pris en charge par des réseaux criminels de trafic et de traite d’êtres humains. Lesquels réseaux ont réussi à transférer vers l’Algérie cette marrée de migrants.» Dit-il tout en nuançant: « Ne faisons pas l’amalgame entre l’humanitaire et la traite de personnes.»

Il invite donc à faire le distinguo entre le volet humanitaire, lequel est suffisamment pris en charge par les pouvoirs publics et les réseaux criminels qui prennent en otage les migrants.

«L’immigration charrie des réfugiés qui gagnent le territoire national dans des conditions catastrophiques mais qui sont pris en charge par les pouvoirs publics. Les interventions du Croissant- Rouge algérien (CRA) attestent du soutien qu’apporte l’Algérie à ces populations étrangères démunies qui arrivent en nombre». Explique-t-il, tout en signalant qu’à deux mois des Jeux méditerranéens, la ville d’Oran, voire d’autres villes importantes sont quasiment quadrillées par les réseaux criminels de traite et de trafic illicite de migrants.

«Ces mendiants s’installent sur toutes les artères et autres places publiques en offrant un triste spectacle. Ceci écorne sérieusement l’image de marque de nos villes, de l’Algérie.»
Hassan Kacimi évoque enfin les données chiffrées concernant la famine et l’insécurité alimentaire qui se développent au Sahel. «Ils sont 60 millions de personnes qui sont potentiellement partantes pour l’Afrique du Nord, dont l’Algérie, particulièrement.

Il faut prendre des dispositions pour que nos frontières soient davantage hermétiques au phénomène migratoire menaçant.» Préconise-il, en recommandant de contrarier les manoeuvres des organisations criminelles spécialisées dans le trafic illicite de migrants et de traite des personnes.
«Ces organisations tombent sous le coup de la convention internationale relative à la criminalité transfrontalière. Notamment les deux protocoles additionnels relatifs à la traite des personnes et au trafic illicite de migrants.» Rappelle-il.

11 pensées sur “«L’Algérie va subir une migration massive»

  • 18 mai 2022 à 18 h 30 min
    Permalink

    Comme ça ils vont peut-être comprendre ce qu’ils font subir aux Français (8 millions d’Algériens colonisent la France en 2022).
    J’espère d’ailleurs que ces immigrés qui envahissent l’Algérie se comporteront aussi mal que les Algériens en France.

    Répondre
    • 19 mai 2022 à 12 h 11 min
      Permalink

      (8 millions d’Algériens colonisent la France en 2022) Encore un qui métrise la signification du terme “colon” . Bravo, je salue le niveau de votre FRANCAIS. Et vous, combien étiez-vous en Algérie ? pour ne cité que ce pays ?

      Répondre
    • 19 mai 2022 à 19 h 36 min
      Permalink

      Nous n’avons rien d’autre à comprendre que vous avez colonisé nos pays, il y près de 2 siècles selon le cas, et que si vous subissez aujourd’hui, vous le méritez très bien ! Et de toutes les manières, nous comblons un vide démographique et remplaçons les impotents. N’est-ce pas vrai ? Sans nos immigrés, vous disparaîtriez dans 2 à 3 générations…
      Méchant mais pas du tout injuste. Vous avez ruiné nos pays, supportez nous !

      Répondre
      • 23 mai 2022 à 20 h 32 min
        Permalink

        c’est à dire que si vous ne faisiez pas de razzias pour réduire les populations européennes en esclavage vous n’auriez pas été colonisés.Colonisation qui a permis entre autre de mettre fin à ce si noble commerce que vous pratiquiez depuis 14 siècles…

        Répondre
    • 19 mai 2022 à 19 h 42 min
      Permalink

      Vos souhaits ne seront sans doute pas réalisés : les immigrés africains ne nous emmerdent presque pas du tout. Ils viennent chez, ils repartent chez au bout de quelques mois ou traversent la Méditerranée vers la France et d’autres pays. La vie ne va pas si mal que ça !

      Répondre
  • 18 mai 2022 à 19 h 20 min
    Permalink

    Abrutis de français. Je comprends pourquoi vous êtes dans cette merde, vous êtes des ignares. Enfin pas tous, heureusement pour la France, mais suffisamment pour causer sa perte. Ce sont vos politiciens et les autres occidentaux qui sont derrières toutes les migrations. Ils veulent votre destruction. Alors, au lieu de regarder le doigt, regardez ce que le doigt vous montre et sachez reconnaître vos véritables ennemies qui sont cette communauté de bienfaiteurs de l’humanité. Les migrant sont autant victimes que vous. Et les migrant d’Algérie sont aussi des victimes. Et c’est une algérienne qui vous le dit.

    Répondre
    • 19 mai 2022 à 13 h 27 min
      Permalink

      Pourquoi l’insulter alors qu’il dit la même chose que le gouvernement algériens ?? Franchement, cette vulgarité ne fait que confirmer ce qu’il dit. Que l’immigration en France soit le fait de politique qui veulent le destruction de la France ou pas, en quoi ça justifie l’agressivité ou le mauvais comportement des personnes immigrées ?

      Répondre
    • 19 mai 2022 à 16 h 41 min
      Permalink

      Tout doux, nous ne sommes pas tous comme le Con-Père auquel gone répondez…

      Répondre
    • 23 mai 2022 à 14 h 42 min
      Permalink

      Tout est dit, mais je pense que le message aurait pu s’affranchir de son ton irrespectueux.

      Répondre
  • 19 mai 2022 à 22 h 40 min
    Permalink

    Il y a du vrai dans tout ça, nos politiciens sont des couilles molles, nos prisons sont a 80% remplies de non blancs non chrétiens, vous nous avez envahit pendant 700 ans, en conséquence je demande mon poids en dattes pour compensations et ce annuellement, je demande des meubles IKEA pour réparation des invasions vikings…. Venez petits , venez ponctionner notre système, faites le s’effondrer afin de enfin pouvoir sortir de nos tanières….

    Répondre
  • 22 mai 2022 à 19 h 34 min
    Permalink

    les africains mendient en Algérie qui envoie ses ressortissants voler en France. Mais si l’Algérie peur renvoyer les africains chez eux, elle refuse catégoriquement de recevoir chez elle ses propres “enfants” car selon une règle qui relève de la psychiatrie voulant en substance dire que tout algérien ayant renoncé de façon ostensible à son “algérianité” ne mérite d’y revenir étant un renégat. C’est le principe de l’ex-communion portant la Nation au rang d’une divinité dans l’idéologie algérienne qui marque la politique et le mentalité. Or le schisme de l’image algérienne dans les consciences renvoie doublement et systématiquement à un État sublimée puis piétinée. C’est en sens que cela relève de la psychiatrie. Nous retrouverons cela aussi dans la définition très particulière de la “tradition” un autre mot qui mérite un temps de réflexion…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.