Du néoplatonisme à la Troisième Rome – Entretien avec la philosophe Daria Douguine

Vues : 2896

Entretien réalisé il y a exactement sept ans, en août 2015. Écoutez le niveau intellectuel de cette jeune femme sur des concepts que très peu comprennent réellement de nos jours et cela dans un français de grande qualité. Un exposé fait avec un naturel et une fraîcheur incroyable. Une Hypatie orthodoxe de notre temps, massacrée par les forces occultes qui détruisent notre monde. Quelle folie. Prions tous pour elle.

4 pensées sur “Du néoplatonisme à la Troisième Rome – Entretien avec la philosophe Daria Douguine

  • 24 août 2022 à 9 h 35 min
    Permalink

    Dans son dictionnaire étymologique des noms géographiques, André Cherpillod dit que le nom de « Nuremberg » (Nürnberg, dérivé du vieux haut allemand Nuremberc : NEU-ROM-BERG) signifie « la Montagne de la Nouvelle Rome » ; une « Montagne » contre laquelle Isaïe mettait en garde lorsqu’arriverait la fin des temps (Is II.2). Aussi, qu’est-ce donc que cette « Nouvelle Rome » issue de « Nuremberg », cette parodie de justice, si ce n’est la « City », sans oublier d’y annexer sa pure création, l’ONU, ainsi que la fondation de l’État d’Israël ? Au sujet de ce dernier, citons l’ouvrage de Marcel Bulard, intitulé « Le Scorpion, symbole du peuple juif dans l’art religieux des XIVème, XVème, XVIème siècles » : L’auteur, parti de l’examen de peintures de la chapelle Saint-Sébastien de Lans-le-Villard (Savoie), a rassemblé tous les documents similaires qu’il a pu découvrir, et il en fait une étude très détaillée, accompagnée de nombreuses reproductions. Il s’agit de figurations du scorpion, soit, sur l’étendard porté par la Synagogue personnifiée, soit plus fréquemment, dans la représentation de certaines scènes de la Passion ; dans ce dernier cas, René Guénon écrit (Formes traditionnelles et cycles cosmiques) que « l’étendard au scorpion est généralement associé à des étendards portant d’autres emblèmes et surtout les lettre S P Q R, manifestement pour indiquer à la fois la participation des Juifs et celle des Romains, chose assez curieuse et qui semble avoir échappé à l’auteur ». « On pourrait remarquer aussi, ajoute-t-il, que ces mêmes lettres, disposées dans un autre ordre (S Q R P), évoquent phonétiquement le nom même du scorpion. Quant à l’interprétation de ce symbole, écrit encore Guénon, l’auteur, s’appuyant sur les « Bestiaires », ainsi que sur la poésie dramatique de la fin du moyen âge, montre qu’il signifie surtout fausseté et perfidie ».
    La « City » est cette « New Babel-Babylone », à laquelle se réfère l’Apôtre Jean lorsqu’il parle de la « Grande Cité », cet épicentre du séisme instigateur du « Nouvel Ordre Mondial ».
    D’un point de vue géographique, faisons remarquer que l’urbanisation nous donne parfois l’impression que la Tamise coule au milieu d’une immense plaine. Mais en réalité, le fleuve est en fait relativement encaissé, souvent entouré de collines aujourd’hui densément peuplées.
    Suite : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    Répondre
  • 25 août 2022 à 6 h 08 min
    Permalink

    Merci Strategika pour ce magnifique entretien avec Daria Dougine

    Répondre
  • 25 août 2022 à 6 h 24 min
    Permalink

    A moins de 23 ans cet interview est vraiment impressionnant !

    C’est une perte considérable pour notre Vieille Europe du Futur, mais lorsque nous regardons bien cette photo et sa main droite, nous la voyons nous envoyer son Âme .

    Merci Daria pour ton message

    Répondre
  • 5 septembre 2022 à 22 h 46 min
    Permalink

    Les entités maitresses de ce monde savent pertinemment qu’elles n’arriveront pas à leurs fins avec des plans comme celui du covid, c’est pour cela quelles se réservent la possibilité, après avoir effrayés le monde, de provoquer une pseudo libération de celui-ci.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.