Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault

Au cœur d’une crise mondiale inédite par son ampleur, Strategika vous propose l’éclairage d’analystes et de penseurs reconnus dans leur domaine d’expertise. Nous avons posé à chacun une série de questions qui portent sur les différents aspects de cette véritable crise de civilisation ainsi que sur ses répercussions politiques, géopolitiques et sociales.

La première à nous répondre est Valérie Bugault.

Valérie Bugault est docteur en droit privé de l’université Panthéon-Sorbonne et avocate. Depuis 2009, elle a cessé ses activités d’avocate pour se consacrer à la diffusion auprès du public du résultat de ses nombreux travaux de recherches. Elle est aujourd’hui analyste de géopolitique (économique, juridique et monétaire) et conférencière. Ses sujets de recherche sont les institutions – nationales et internationales – la monnaie, l’entreprise, le droit et le fonctionnement de l’économie globale.
Elle est auteur de quatre livres, récemment publiés aux éditions Sigest :
« Du nouvel esprit des lois et de la monnaie », co-écrit avec feu Jean Rémy, publié en juin 2017
« La nouvelle entreprise », publié en juillet 2018
– « Les raisons cachées du désordre mondial », recueil d’articles, publié le 30 mars 2019
« Demain dès l’aube… le renouveau », publié en septembre 2019

Strategika – On lit beaucoup d’éléments contradictoires selon les différentes sources d’information disponibles ou selon les avis des professionnels de la santé. Quelle est la réalité effective de cette pandémie selon vous ?

VB : Comme le dit très bien notre ami Lucien Cerise, il faut distinguer entre la réalité sensible dans le monde réel et la narration des faits qui est diffusée.

Voici, textuellement, ce qu’il dit :

« En France, et plus largement en Occident, la crise sanitaire du coronavirus présente un cas pratique d’ingénierie sociale et de gouvernance par le chaos. Nous retrouvons la même structure qu’avec la « menace terroriste » : un mélange de réel et de fiction, combiné à deux stratagèmes bien connus qui sont 1) le pompier pyromane et 2) le triangle de Karpman. Sur le mélange réel/fiction, souligné dans son dernier livre par le professeur Raoult – qui se fait le disciple occasionnel de Jean Baudrillard : les partisans du « tout réel » ont tort, les partisans du « tout fiction » ont tort. Exemple : ce n’est pas parce que la « version officielle » de la crise coronavirus est fausse qu’il n’y a pas d’épidémie ; de même, ce n’est pas parce que la « version officielle » des attentats terroristes est fausse que les attentats n’ont pas lieu. Des événements ont lieu, et c’est la narration explicative qui est fausse, pas les événements en eux-mêmes. L’analyse de la crise actuelle révèle aussi l’application des techniques du pompier pyromane et du triangle de Karpman, c’est-à-dire le jeu de rôles bourreau/victime/sauveur. Le pouvoir laisse la situation de crise s’installer, voire l’aide à s’installer, volontairement ou involontairement. Dans le réel, le pouvoir occupe donc la place du pyromane, donc du bourreau. Puis, une fois que la crise est installée et en cours, le pouvoir se présente comme le sauveur, qui va donc nous sauver de la crise qu’il a lui-même installée furtivement, tel un pompier qui éteindrait l’incendie après l’avoir lui-même allumé discrètement. »

Nous sommes face à une sorte de dissonance cognitive globale parce que les phénomènes auxquels nous sommes confrontés reçoivent une ou plusieurs explications officielles partielles (dans le meilleur des cas), contradictoires et/ou erronées qui ne permettent pas un accès intellectuel à l’ensemble du phénomène. En réalité, la méthodologie suivie dans la couverture de cette crise du coronavirus est similaire à celle qui nous est imposée d’une façon générale pour orienter les processus intellectuels : un séquençage (puisque le mot est désormais à la mode) ou un émiettement des connaissances, une sorte de fordisme appliqué à toute l’échelle des connaissances. A cela s’ajoute un autre phénomène d’émiettement et d’isolement des populations : les milieux médicaux fréquentent peu ou pas d’autres milieux, chacun restant dans son pré carré par l’organisation même de la société. Ainsi, les constats et la vie que mènent les uns sont quasi hermétiques aux constats et à la vie que mènent les autres, leurs seuls points de contact étant leur façon (directe ou indirecte) de consommer.

Ainsi, nous recevons des retours en provenance du corps médical, d’autres en provenance d’organisations internationales, d’autres en provenance des différents pays du monde. D’autres sources d’informations sont inhérentes à la structuration de notre propre gouvernement (décret, lois…), d’autres sources d’informations encore proviennent de médias dits indépendants qui contredisent partiellement ou totalement les sources précédentes…

Finalement, pour y voir clair, il faut et il suffit de remettre de l’ordre, c’est-à-dire qu’il faut hiérarchiser et contextualiser les phénomènes ; encore faut-il que cette hiérarchisation soit pertinente.

Dans l’ordre nous avons : l’apparition peu préparée d’un virus en Chine, pays qui connaît historiquement cette typologie de virus. Ensuite, une série de nouvelles alarmistes en forme d’hécatombe. Ensuite, bien sûr, le virus se répand sur la surface du globe pendant que l’on apprend que la Banque mondiale (que je ne présente plus) avait prévu, dès 2017, des « bonds spécifiques aux pandémies ». Ensuite une litanie de pays touchés et d’innombrables populations confinées pour, prétendument, lutter contre la propagation dudit virus. Pendant que les « morts » se multiplient et que les services hospitaliers étouffent littéralement sous cette affluence de gens à détecter ou à traiter.

Le tout se produisant dans un contexte géopolitique très particulier où la puissance économique chinoise, aujourd’hui arrivée à maturité, s’est alliée à la puissance militaire russe pour contrer l’hégémonie américaine et Cie.

Ce qui n’est pas dit dans ce tableau est pourtant l’essentiel : les USA et ses alliés ne sont plus depuis le début du XXème siècle (au bas mot) gouvernés par ce que j’appelle un phénomène politique, qui représente l’intérêt commun, mais par un cartel d’entreprises dirigé par les principales banques globales d’investissement qui ont leur quartier général, depuis Oliver Cromwell, à la City of London. En réalité, les Etats occidentaux n’existent plus car ils ont été privatisés lorsque le contrôle de leurs monnaies est tombé dans les mains des banquiers privés, ce qui explique, en Europe, l’apparition des institutions européennes, qui ne sont que la formalisation politique de cette capture des règles d’organisation des peuples par des intérêts privés.

Si l’on veut bien prendre en compte l’ensemble de ces éléments, un tableau assez clair se dessine.

Dans ce tableau, d’un côté apparaît un virus très contagieux et qui devient dangereux lorsqu’il se fixe dans les poumons et les voies respiratoires. Les patients, à ce stade, n’ont quasi plus de virus dans le corps et il devient inutile de leur appliquer le traitement préconisé par le Professeur Didier Raoult, comme ce dernier l’indique très clairement lui-même. Hormis ces cas de complications qui, apparemment ne sont pas si rares que ça, ledit virus est relativement anodin, il procure des symptômes plus ou moins gênants mais ne met pas en jeu de prognostique vital des patients infectés. Didier Raoult, professeur français spécialiste mondialement réputé en virologie et infectiologie, a émis des hypothèses de travail qui ont été confirmées par des spécialistes chinois ayant eu à traiter le virus et par un professeur Sénégalais (Pr. Seydi) qui a eu à affronter le virus Ebola et qui est, à ce titre, reconnu comme une sommité dans son domaine. Le traitement préconisé ne coûte pas cher (car les brevets très anciens sont tombés dans le domaine public) ; il n’est pas efficace à 100 % en fonction, notamment, du moment tardif ou non où il a été administré. Voilà, pour l’essentiel, ce qu’il importe de retenir.

De l’autre côté du tableau, on a des médecins stipendiés (la plus en vogue actuellement est la sulfureuse Karine Lacombe qui sévit sur les grandes ondes et est multi stipendiée des lobbies pharmaceutiques) ainsi que tout l’appareil d’Etat et les corps constitués (Inserm…), tous reliés, de près ou de loin, aux lobbies pharmaceutiques qui sont montés aux créneaux pour disqualifier les travaux des éminents spécialistes décrits ci-dessus. Sans oublier le fait que la campagne présidentielle de Macron a été partiellement financée par Big Pharma.

En outre, je ne fais qu’effleurer rapidement, car l’énumération en serait vraiment trop longue, toutes les décisions politiques actuelles prises en opposition ouverte à l’objectif officiel d’enrayement de l’épidémie, qui passent par la classification début 2020 d’un médicament en vente libre depuis des décennies en substance vénéneuse, par le refus d’octroyer des autorisations administratives à des chercheurs proposant des tests pour détecter l’infection au coronavirus, par le refus de l’aide proposée par des industriels pour la fabrication de respirateurs… Ajoutons à cela, pour compléter le tableau, la déconstruction méthodique du service de santé publique, allant de la liquidation des stocks de matériels aux restrictions de lits et de personnels hospitaliers, aggravée depuis la présidence Sarkozy.

Cette crise sanitaire laisse ainsi apparaître les véritables acteurs politiques cachés derrière les oripeaux étatiques ! On perçoit, aujourd’hui mieux qu’hier, que l’Etat est tenu par des intérêts privés qui préconisent des remèdes très coûteux, voire peu efficients, en attendant le futur vaccin obligatoire. Sur la ligne d’arrivée pour gagner le cocotier des contrats publics et privés de commandes massives de vaccins : Johnson & Johnson qui annonce ce 31 mars qu’il sera prêt à tester son premier vaccin dès septembre 2020 ! D’autres laboratoires restent bien évidemment en lice pour la cagnotte du futur vaccin…

Il faut toutefois savoir deux choses. Premièrement, tous les vaccins rapidement fabriqués se sont historiquement révélés peu efficaces et même dangereux pour la santé humaine. Deuxièmement, un vaccin contre un virus par hypothèse mutant, comme l’est le coronavirus, a très peu de chance d’être efficace. Ce problème est aggravé par le fait que la maladie Covid-19 met en cause plusieurs souches différentes, dont l’une d’elle se subdivise encore en plusieurs variantes.

En conclusion, si les pouvoirs publics voulaient effectivement enrayer l’épidémie, ils décideraient de traiter, à moindre coût qui plus est, un maximum de gens en amont, comme le préconise le Dr. Raoult et d’autres grands spécialistes du monde entier. Cette aune du traitement médical préventif massif est la mesure exacte de l’honnêteté du gouvernement français.

En d’autres termes, si le gouvernement était honnête, il ne prendrait pas l’option dilatoire actuelle consistant à mettre tous les obstacles en place pour que les gens ne soient pas massivement traités selon les préconisations du Pr. Raoult ; pendant que les mesures de confinement ciblées sur les populations locales les plus normées deviennent de plus en plus rigoureuses alors même que ces mesures excluent les populations rebelles situées dans les zones de non droit, et les camps de migrants.

Par ailleurs, notons que le gouvernement français, qui a également récemment, sur préconisation de l’ONU, vidé massivement et prématurément les prisons de prisonniers de droit commun (ce qui a fait l’objet d’un communiqué officiel de professionnels de la magistrature), punira d’emprisonnement les contrevenants multirécidivistes qui auront dépassé leur heure de promenade quotidienne autorisée, qui auront dépassé leur périmètre de promenade autorisée, ou qui auront oublié leur laisser-circuler…

On se rend bien compte ici de deux choses :

  • Que la volonté affichée de protéger les populations cache une volonté sournoise de les mettre en état de choc et de les surveiller massivement ;
  • Que l’anarchie sociale en cours de développement, est consciencieusement organisée par les pouvoirs publics eux-mêmes, sous le faux prétexte d’enrayer une épidémie.

Strategika – Cette pandémie précède-t-elle un effondrement économique et systémique ?

Plus de 3 milliards de personnes sont appelées à se confiner dans le monde. Pour la première fois de son histoire, l’humanité semble réussir à se coordonner de manière unitaire face à un ennemi global commun. Que vous inspire cette situation ?

Cette pandémie va-t-elle forcer l’humanité à se doter d’un gouvernement mondial comme le préconisait Jacques Attali lors de la pandémie de grippe A en 2009 ?  En 2009 toujours, Jacques Attali expliquait que « l’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur ». Que vous inspire cette idée ?     

VB : Effectivement, de multiples informations montrent que l’existence d’une pandémie était prévue, pour ne pas dire attendue, par un certain nombre d’institutions et de personnages, au premier rang desquels on peut citer, pèle mêle, la fondation Bill et Melinda Gates, le centre John Hopkins pour la sécurité sanitaire, le Forum économique mondial, l’OMS, la Banque mondiale, Jacques Attali, le magazine « The Economist » (année 2019 et 2020) … Avec le britannique Gordon Brown qui appelle ouvertement à la constitution d’un gouvernement mondial pour faire face à cette pandémie de coronavirus.

Nous faisons donc globalement, ou mondialement, si vous préférez, face à une situation inédite dans l’histoire, dans laquelle un petit groupe de gens, cachés derrière l’anonymat des capitaux et des institutions internationales et menés par quelques banquiers privés, organisent des chocs ou tirent parti de chocs afin de faire avancer leur agenda global de prise de contrôle politique du monde en instituant un « gouvernement mondial ».

Pour réaliser ce gouvernement mondial, il faut avoir préalablement développé, chez les individus en général et chez les dirigeants politiques en particulier, le sentiment de la nécessité d’une régulation des évènements à l’échelle globale. Une pandémie est en effet le phénomène qui répond le mieux à ce type de besoin. Dès le départ, on peut et on doit suspecter une manipulation.

Par ailleurs, il devient en effet de plus en plus évident que ce coronavirus résulte de la combinaison, aidée, de deux virus naturels, combinaison qui aurait malencontreusement fuité d’un ou de plusieurs laboratoires. Nous ne saurons probablement jamais le véritable déroulement des évènements ayant abouti à la dissémination de ce type de virus.

Ensuite, et en raison de l’homogénéisation de la réponse politique apportée à cette crise sanitaire par différents pays, il est tout à fait nécessaire que les citoyens victimes aiguisent leur vigilance et se tiennent sur leur garde car la manipulation devient évidente dans le contexte de privatisation généralisée des Etats.

Toutefois, on ne saurait trop insister sur l’impérieuse nécessité de discriminer les informations reçues. Ainsi, à titre personnel, je ne pense pas qu’il faille mettre sur un même plan la réponse politique chinoise et la réponse politique des pays européens.

D’une part, il ne faut pas oublier que la Chine, actuel opposant victorieux à l’hégémonie économique du bloc de l’ouest sous l’égide de l’OTAN, a été le premier pays attaqué par ce virus.

D’autre part, les dirigeants chinois ont publiquement incriminé les GI’s américains dans la propagation du virus sur leur territoire.

Enfin, il faut se souvenir qu’aux USA, se sont produits, courant 2019, deux évènements extrêmement importants qui peuvent aisément être corrélés :

  • Une sorte d’épidémie pulmonaire grave avait été mise sur le dos des fabriquants de cigarettes électroniques et
  • Un laboratoire (Fort Detrick) a dû être fermé (Trump vient d’ailleurs récemment d’ordonner sa réouverture pour lutter contre le coronavirus !), durant l’été 2019, pour cause de fuites.

Il devient assez loisible d’imaginer que les conséquences de cette fuite de matériel bactériologique, volontaire ou non (nous ne le saurons jamais), a été artificiellement endossée par le puissant lobby du tabac – ce qui lui a permis d’éliminer un concurrent inoffensif naissant mais menaçant (l’industrie de la cigarette électronique) – avec la bénédiction des instances gouvernementales qui ont ainsi évité d’avoir à rendre des comptes publics.

Par ailleurs, il faut absolument toujours conserver à l’esprit que les gouvernements officiels sont privatisés mais que même dans ce cas de figure, il y a quantité de gens qui œuvrent quotidiennement dans ces structures et qui ne sont pas eux-mêmes corrompus. Ainsi, même en cas de fuite bactériologique issue d’un laboratoire secret on ne peut pas être sûr que cette fuite soit volontaire ; des individus infiltrés et aux ordres directs des puissances financières peuvent très bien avoir organisé ces fuites à l’insu de leurs collègues.

Par ailleurs, je voudrais revenir sur l’existence des laboratoires secrets de recherche bactériologiques. Il faut comprendre que le problème se pose dans les mêmes termes qu’il s’est déjà posé en matière d’armes nucléaires : beaucoup de pays disposent légitimement de ce type de laboratoires sans qu’il soit question de les utiliser à des fins offensives. De la même façon, beaucoup de pays disposaient et disposent de l’arme nucléaire, tandis que très peu les ont utilisées à des fins offensives. Nous connaissons par ailleurs depuis longtemps la propension des puissances anglo-saxonnes et de leurs affiliés à cibler les populations civiles, qui n’ont, à vrai dire, à leurs yeux, aucune espèce d’importance et seraient plutôt considérées comme étant surnuméraires (voir les Georgia Guidestones, les travaux du « Club de Rome », et ceux de tous leurs descendants).

A ma connaissance, la puissance chinoise n’a jamais utilisé de façon offensive ni la bombe nucléaire, ni toute autre arme de destruction massive. En revanche, les USA, et leurs affiliés, n’ont plus de preuves à apporter quant à leur capacité à utiliser ce type d’armes pour viser, en particulier (c’est devenu une sorte de spécialité) les populations civiles.

Une fois ces préalables explicités et le contexte rétabli, il devient possible de répondre à votre première question.

En effet, la mise en confinement des gens bien-portants porte un coup d’arrêt brutal à l’économie des pays. En fonction de la durée du confinement, ces pays, surtout lorsqu’ils sont endettés, ne pourront que très difficilement s’en remettre. Cette remise sur pied devra, à l’évidence, s’accompagner d’une remise en cause de leur fonctionnement interne. Par ailleurs, les bienfaits abondamment claironnés de la globalisation économique, qui a rendu chaque pays dépendant des autres, reçoivent, eux aussi, un énorme démenti par cette crise sanitaire qui rend visible l’extrême dénuement industriel des pays dits développés, lesquels ne sont plus autosuffisants en quoi que ce soit. On peut en effet en déduire, sans risque d’erreur, qu’il y aura un « avant la crise du coronavirus » et un « après la crise du coronavirus ».

Nous sommes collectivement sur une ligne de crête et les choses peuvent basculer, en fonction de la capacité de réaction des citoyens, soit dans le sens du globalisme intégral avec gouvernement mondial, soit dans celui d’une reprise en main politique des pays par leurs ressortissants.

Strategika – Comment voyez-vous l’évolution de la pandémie et ses conséquences politiques et sociales dans les semaines et les mois à venir ?

VB : Soit les citoyens cèderont à la peur, soit ils réfléchiront et comprendront que la peur est elle-même entretenue de façon contrôlée par leurs dirigeants qui prennent toutes les décisions permettant au coronavirus de se propager en toute tranquillité, ou plutôt, en toute facilité. C’est ainsi, qu’ils refusent à leur population l’accès aux soins et médicaments utiles à l’endiguement du processus de contamination pendant qu’ils mettent les gens en confinement suffisamment longtemps pour pouvoir leur imposer – il s’agit ici de la mise en œuvre de la « servitude volontaire » – un futur vaccin miracle. Ce vaccin, outre son prix financier, sera sans doute agrémenté de sels d’aluminium (qui est devenu l’adjuvant obligatoire), d’arn messagers (qui permettront de faire, in vivo et à grande échelle, des expériences génétiques sur le génome humain), et surtout de puce RFID, qui permettront à tout un et chacun de recevoir ses rémunérations et d’avoir accès à son compte en banque.

Cette étape de la vaccination obligatoire sera tout à fait décisive pour assurer aux globalistes (banquiers, big pharma et consorts) le contrôle direct sur les populations. Chaque personne devra ainsi obéir sous peine de se voir retirer l’accès à tous ses moyens de subsistances. Etant ici précisé qu’en raison de l’effondrement économique, il est fortement à craindre que les moyens de subsistances ne soient in fine aucunement reliés à un travail individuel productif mais plutôt à un subside universel reçu de l’Etat fantoche entièrement aux ordres des puissances financières.

Strategika – Existe-t-il une issue politique à la situation que vous venez de décrire et quelle forme pourrait-elle prendre selon vous ?

VB : Il faut partir du principe naturel que chaque problème a une solution à la condition exclusive d’être bien posé. Dans le cas présent, bien sûr qu’il existe des issues politiques à ce problème, je dirai même que les seules issues favorables sont de nature politique au sens propre du terme. Autrement dit, seule une reprise en main politique de l’organisation des Etats par leurs ressortissants pourra aboutir à une issue favorable aux populations. Sinon, nous assisterons au basculement général souhaité par l’oligarchie supranationale vers un gouvernement mondial aux mains des puissances financières, les populations étant vouées à être fortement réduites puis mises en esclavage, pour la partie qui aura survécu.

J’ai, dans mes travaux, expliqué comment la Société pourrait être réorganisée pour devenir réellement politique, c’est-à-dire pour que les ressortissants des Etats puissent devenir acteurs à part entière des choix politiques de leur pays. Il suffit de consulter la partie « Le renouveau institutionnel » situé page 278 et suivantes de mon ouvrage « Les raisons cachées du désordre mondial », publié en mars 2019 aux éditions Sigest. Je ne reviendrai pas ici sur ce sujet qui requiert des développements trop long. Ces développements seront peut-être l’occasion d’un nouvel entretien pour Strategika ?

Strategika – Comment liez-vous la crise actuelle à votre domaine d’expertise et à votre champ de recherche ?

VB : En vérité, cette crise est liée à mes travaux à plusieurs égards. J’ai mentionné, ci-dessus, la question institutionnelle d’organisation des Etats. Mais ce n’est en effet pas le seul lien. L’autre lien très important est relatif aux évolutions en cours de la monnaie mondiale.

J’ai déjà expliqué à maintes et maintes reprises que le Brexit, dont on peut se féliciter en apparence, avait été initié par les banquiers de la City afin d’avoir toute liberté d’action, en étant libérés des lourdeurs institutionnelles de l’UE, pour piloter le changement de monnaie mondiale.

Comme prévu par Keynes au siècle dernier, le dollar, sous la double casquette de monnaie nationale et de monnaie mondiale, n’était, dès le départ, économiquement pas viable. Ainsi, sa fin prévisible pouvait être programmée. Elle a eu pour première étape sa décorrélation du standard or tandis que la seconde étape, à laquelle nous assistons en direct, est sa décorrélation du standard pétrole qui avait succédé au standard or.

Actuellement, la plupart des pays du monde sont convaincus de l’inanité de conserver le dollar comme monnaie de réserve internationale. Trump lui-même passe à l’action puisqu’il vient de prendre des mesures pour fusionner la Fed et le département du Trésor dans l’objectif de créer, sur le modèle du Yuan et du Renmibi, deux types de dollar : un dollar interne et un dollar devise qui circulera sur les marchés internationaux. Le reset monétaire approche donc à grands pas. Ainsi, une monnaie mondiale viable, contrôlée par les banquiers il va sans dire, pourra bientôt voir le jour, sous forme de panier de devises, qui circulera de façon entièrement dématérialisée.

Je ne détaillerai pas ici – car les développements y seraient trop longs – l’escroquerie bancaire originelle ayant consisté à identifier la monnaie avec un bien matériel (au départ un métal précieux) dans le commerce. Toute une histoire, que je raconte dans mon livre, co-écrit avec le banquier Jean Rémy, intitulé « Du nouvel esprit des lois et de la monnaie », publié en juin 2017 aux éditions Sigest.

J’ajoute que la fin du dollar en tant que monnaie internationale est la condition sine qua non pour qu’advienne une monnaie mondiale viable, du moins selon les critères de fonctionnement économiques et monétaires imposés par les banquiers internationaux. Or, la fin du dollar monnaie mondiale suppose la fin de l’hégémonie de l’empire américain. Dès lors, il devient facile de comprendre que certains membres décisionnaires de cet empire se sont violemment opposés, et s’opposent encore violemment, à ce projet qui aboutira à une disparition de leurs situation dominante. Cette partie des dirigeants américains qui se rebellent peut être qualifiée de patriote, il s’agit des gens qui étaient ouvertement impliqués dans la domination du monde par les américains eux-mêmes. A l’opposé, ces derniers ont pour pires ennemis internes les globalistes apatrides, dont la tête se situe à la City of London, et qui œuvrent en sous-mains pour l’avènement d’un gouvernement mondial, lequel suppose la disparition de l’empire US.

Cette distinction, essentielle à la bonne compréhension des choses, entre dirigeants patriotes et dirigeants apatrides existe également en Chine et en Russie où, par exemple, le gouvernement civil semble dirigé par les partisans des globalistes apatrides tandis que l’armée semble aux mains des dirigeants patriotes, Putin faisant la jonction entre les deux factions opposées. Concernant la Chine, il faut garder à l’esprit le considérable nettoyage ayant eu lieu depuis des années, y compris dans les plus hautes instances dirigeantes, pour purger l’appareil d’Etat des élites compradores, lesquelles peuvent être reliées aux dirigeants apatrides siégeant à la City of London. Cette opposition entre dirigeants patriotes et dirigeants compradores existe également dans des pays comme l’Iran.

Ainsi, dans cette lutte de nature géopolitique, structurée autour des questions juridiques d’organisation du circuit de commandement, rien ne me semble encore acquis ni pour un camp, ni pour l’autre. Il est néanmoins possible de faire la prévision selon laquelle la victoire serait écrasante pour les patriotes, à la condition que ces derniers s’allient avec leur population et ne cherchent pas à la dominer, comme cela leur a été inculqué par leurs anciens alliés compradores.

Rien ne résisterait à l’alliance entre dirigeants patriotes et populations locales. C’est précisément cette alliance que redoutent les puissances globalistes. Notons à cet égard que les mesures restrictives de liberté ordonnées par les différents gouvernements pour lutter contre la propagation du coronavirus vont à l’encontre de cette alliance naturelle qui permettrait le succès des patriotes sur les globalistes. Vous voyez que les choses ne sont pas simples… et que, décidemment, cette « pandémie de coronavirus » arrive à point nommé pour soutenir la stratégie des globalistes alors que ces derniers étaient en situation de faiblesse…

D’un autre côté, cette pandémie permet des ouvertures inespérées dans la remise en cause générale de la stratégie globaliste. Encore faut-il avoir le courage de saisir cette occasion. Je terminerai mon exposé en disant que les cartes sont actuellement dans les mains des populations civiles : ces dernières ont enfin, phénomène unique dans l’histoire, la possibilité de reprendre leur destin en main ; ce qui signifie, très précisément, qu’elles ont la possibilité de réinstaurer des gouvernements politiques en lieu et place des ersatz actuels entièrement aux mains des puissances financières. Les peuples auront ce qu’ils méritent : ils recevront, s’ils acceptent de se prendre en charge – en contrepartie d’un peu de courage – des fruits extrêmement bénéfiques… mais l’accepteront-ils ? Là est la question… Je profite de ce texte pour rendre hommage au travail de structuration politique fait, en France, par les Gilets Jaunes constituants, qui ont pleinement compris et anticipé cette problématique de fond.

Finalement, les lois naturelles, tellement honnies des globalistes, reprennent le dessus et les choses vont entrer dans l’ordre : soit on lutte collectivement pour survivre collectivement, soit on ne lutte pas collectivement et ce sera la fin de la civilisation et de la liberté, y compris celle de vivre et de mourir.

205 pensées sur “Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault

  • 1 avril 2020 à 10 h 46 min
    Permalink

    Waouhh si tout ce qu’elle dit est vrai ça fout la trouille. Si j’étais déjà convaincu par la première partie de ce qu’elle dit dans cet interview, je me demande quand même si la deuxième partie n’est pas un peu exagérée, certains pourront parler de discours complotistes de sa part. Mais si on fait abstraction de la peur qu’engendre un tel discours s’il s’avère exact, il faut avouer quand y regardant de plus prés et au vu des événements géopolitiques de ces dernières décennies cela pourrait tenir la route.
    Et au final ce qui ressort de son constat me fout plus la trouille que le virus lui même.

    Répondre
    • 1 avril 2020 à 18 h 42 min
      Permalink

      Il faut transformer sa trouille en colère dissidente et constructive et alors l’espoir d’une reprise en main de notre destin collectif est possible!

      Répondre
      • 8 avril 2020 à 2 h 28 min
        Permalink

        Le cinema d’anticipation, et la litterature de fiction, les reseaux sociaux, ont conduit
        Nos enfants qui sont en premiere ligne de l information tout azimut à nous alerter. C est là que nous parents nous les rassurons et leur demandons d y croire encore à ce monde.
        Ils nous disent non maman c’est finit. Ce qui me peine et me casse c’est pas uniquement le fait de savoir que nous sommes devant un complot planetaire mais aissi que ce scenario catastrophe c’est
        QUE NOUS NE POUVONS PLUS LE CACHER.
        NOS ENFANTS SONT AU COURANT DEPUIS PLUS LONGTEMPS QUE NOUS ET PRESENTENT DES PATHOLOGIES LIEES A CA !

        Répondre
        • 13 avril 2020 à 0 h 32 min
          Permalink

          Excellent condensé de la situation actuelle qui n’est pas arrivée par hasard, je veux parler de cette histoire grotesque du covid.
          Grotesque au plan médical , bien sûr, car ce crétin de virus n’a toujours pas atteint le niveau de 2018 de décès avec la «  simple » grippe saisonnière…. au moins en France.
          Quant à ceux qui , dans cette stratégie de dominance mondialiste, n’ont que le mot
          «  complotiste «  à nous balancer, il faut utiliser un aller-retour aussi bécasson que le leur en les traitant
          « d’eunuques «  ( de la pensée, bien sûr !)
          Par contre, le niveau de délation et la peur que l’on rencontre ds nos familles et nos relations amicales laissent penser qu’il n’y a aucune , mais alors aucune, chance de voir les Patriotes se ressaisir, quitter cette saloperie d’UE et reformer un groupe de nations européennes amicales avec frontières et monnaies qui , alliées notamment aux Russes , auraient leur seule chance de contrer ces criminels ontologiques que sont les anglo-américains !!!
          Hélas, je n’y crois aucunement !

          Répondre
          • 14 avril 2020 à 17 h 56 min
            Permalink

            Tout à fait d’accord. L’Europe devrait tout naturellement constituer le trait d’union entre les USA et la Russie.

          • 29 avril 2020 à 18 h 13 min
            Permalink

            Je pense comme vous… Mais le america’ dream est passé par la avec tout ces monceau de monsonge

        • 19 avril 2020 à 2 h 04 min
          Permalink

          Je suis d’accord. Manque de projection vers le futur de nos ados, dépression, addictions diverses,… C’est pourquoi il faut regarder au-delà, plus loin, plus Haut… Si non, il n’y a plus aucun espoir pour personne…

          Répondre
          • 4 mai 2020 à 9 h 25 min
            Permalink

            Vs vs leurre en pensant que nos enfants et la jeune génération sont au courant, je peux vs dire l inverse, ils sont encore plus formatés que nous leurs parents
            Mes enfants me traitent de complotiste
            Leurs amis ne se sentent pas du tt concernés, les gilets jaunes ils les moquaient, ils passent plus de temps sur Netflix, leurs consoles, leurs smartphone ou sur Instagram Tiktok et snapchat !!!!)

        • 4 mai 2020 à 9 h 22 min
          Permalink

          Vs vs leurre en pensant que nos enfants et la jeune génération sont au courant, je peux vs dire l inverse, ils sont encore plus formatés que nous leurs parents
          Mes enfants me traitent de complotiste
          Leurs amis ne se sentent pas du tt concernés, les gilets jaunes ils les moquaient, ils passent plus de temps sur Netflix, leurs consoles, leurs smartphone ou sur Instagram Tiktok et snapchat !!!!

          Répondre
          • 9 mai 2020 à 22 h 54 min
            Permalink

            Non, ne nous met pas tous dans le même panier. Je suis jeune et depuis que je vis je vois l’absurdité de cette société et j’attends que les gens ouvrent leurs yeux sur les évidences de ce monde. Je pense que ces jeunes “arriérés” sont justement la pour nous montrer ce que nous deviendrons si nous suivons le chemin que les grandes puissances cherchent à nous imposer.

          • 10 mai 2020 à 10 h 26 min
            Permalink

            La dissonance cognitive est trop grande, beaucoup pensent que toute cette théorie n’est qu’une machination, un complot. Cette vision noire du futur est trop brutale en total contradiction avec leurs croyances, valeurs, celle-ci est donc rejetée du revers de la main.
            L’ancrage des valeurs et des croyances est trop forte et tout ce qui vient en contradiction avec ces valeurs est rejeté. En essayant de les convaincre vous vous heurtez contre un mur.
            Le changement ne peut venir que de la personne elle-même qui doit vouloir se questionner, se documenter, lire et y consacrer du temps – ce qui est parfois difficile à trouver dans nos modes de vies à cent à l’heure – un temps très souvent consacré à Netflix qui endort les gens. C’est ce que je crois et je peux me tromper.
            On sera encore beaucoup à être traité de complotiste, d’extrémiste de gauche ou droite, de révolutionnaire, de nationaliste alors que nous ne le sommes pas forcément, mais les choses changent petit à petit grâce à Internet, l’information n’est plus totalement contrôlée par les institutions et les grands groupes privés et ça s’est une chance.

      • 9 avril 2020 à 14 h 44 min
        Permalink

        On sait ce qu’il nous reste à faire…

        Répondre
        • 13 avril 2020 à 12 h 42 min
          Permalink

          Il ne nous reste sûà agir à notre niveau et à poursuivre la lutte engagée par les insoumis les gilets jaunes et ceux qui ne veulent plus d’un pays aux inégalités de plus en plus fortes.
          La solution viendra de notre capacité à agir collectivement pour faire bouger les lignes mais aussi en modifiant notre manière de consommer et d’acheter pour se tourner vers le local et les produits fabriqués en France dans le respect des humains et de la nature. Nous devons cela à nos enfants

          Répondre
          • 14 avril 2020 à 18 h 24 min
            Permalink

            je pense surtout qu’au lieu de bêler pour + de primes on doit refuser d’utiliser l’argent jusqu’à ce que les banques soient anéanties. l’énergie passera ainsi de leur coffres à nos poches

          • 21 avril 2020 à 11 h 07 min
            Permalink

            Les gilets jaunes “historiques”, oui, ceux du début, qui non rien à voir avec ceux de maintenant, émanations des Insoumis et de la CGT, qui sont des organisations globalistes justement, et certainement pas patriotes.

      • 13 avril 2020 à 15 h 41 min
        Permalink

        Voilà,une excellente réaction

        Répondre
      • 20 avril 2020 à 13 h 00 min
        Permalink

        J ai l impression d être ce condamné à mort à qui Le bourreau avec le sourire m offre ma dernière cigarette !!

        Répondre
        • 5 mai 2020 à 14 h 25 min
          Permalink

          … ou m’offre de choisir entre la pendaison et la guillotine !

          Répondre
    • 2 avril 2020 à 9 h 22 min
      Permalink

      Ben oui, le réveil est brutal; c’est pas faute d’avoir lancé des alertes depuis des décennies pourtant.
      Lecture recommandée : de Peter Dale Scott “La route vers le nouveau désordre mondial. 50 ans d’ambitions des états-unis”
      Courage.

      Répondre
      • 3 avril 2020 à 19 h 13 min
        Permalink

        Du courage, de la détermination et de la confiance à diffuser calmement mais inexorablement dans l’environnement de chacun pour que nos peurs soient transformées en actes reconstructions !!

        Répondre
          • 20 avril 2020 à 12 h 17 min
            Permalink

            Effrayant les raisons cachées du désordre mondial.

      • 11 avril 2020 à 23 h 54 min
        Permalink

        oui la lutte continue
        une chose sure certaine definitive
        REFUSER LEUR VACCIN POISON ET LIBERTICIDE

        Répondre
        • 14 avril 2020 à 13 h 51 min
          Permalink

          Oui :
          REFUSER LE VACCIN, et quelques soient les menaces de verrouillages bancaires, menaces de sanctions et pertes d’épargne, de traçage numérique sous la peau, par Linky et autres domotiques intrusives, donc d’ici-là :
          mutualiser l’information sur nos actions, comme celle d’obtenir de nos médecins de quoi se soigner dès les 1ères phases de Covid-19 :
          – Plaquénil et surtout:
          – azithromycine : voir https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/des-medecins-ont-trouve-un-223202
          puis mutualiser l’entraide économique : conso. locale, contrats d’aide financière entre particuliers et petites ou moyennes entreprises locales, innover dans une économie inédite échappant judicieusement au N.O.M, odieux blasphème du ” Nom qui est au-dessus de tout nom “…
          Dissidence !

          Répondre
        • 8 mai 2020 à 18 h 32 min
          Permalink

          Je suis tout à fait d’accord.
          c’est l’instrument même par lequel ils réussiront à nous contrôler.

          Répondre
    • 6 avril 2020 à 11 h 52 min
      Permalink

      La vérité est toujours difficile à avaler sauf quand on suit les travaux de tous les gens sérieux qui alertent depuis des années. Bon réveil !

      Répondre
      • 11 avril 2020 à 23 h 59 min
        Permalink

        Je crois qu’inexorablement nous irons vers la globalisation mondiale. Ça va dans la sens de l’histoire : nous sommes partis des clans préhistoriques en passant par les tribus, les clans, les duchés, les comtés, les royaumes, les pays, les continents. Nous sommes voués à l’unification. La race humaine sera un jour une race unique, d’un même type, d’une même couleur, d’une même langue et finalement d’une même culture : les “Terriens”, qui partiront à la conquête d’autres planètes et deviendront alors les Marsiens, les Saturniens, les Neptuniens…
        Et l’histoire des premiers Terriens qui combattaient pour enrichir leur territoire… qui la connaîtra ?
        Dommage, ça me plaisait bien d’être Breton.

        Répondre
        • 13 avril 2020 à 0 h 25 min
          Permalink

          Bonsoir Éric, je mettrais un bémol à ce que tu dis: si on regarde l’histoire des espèces de la Terre, on voit aussi que les espèces du début ont disparu. Étant donné le chaos climatique et environnemental croissant et s’accélèrant, l’humanité n’en a plus pour très long, à l’échelle géologique. Selon certains scientifiques, probablement même à notre échelle . ..

          Répondre
        • 13 avril 2020 à 15 h 49 min
          Permalink

          Eh , t’as fumé la moquette ou quoi ? T’es là dans ton monde de bisounours, complètement hors sol, je crois que tu n’as lu l’article . Pour toi, la mondialisation se résume au mélange des cultures et circulez y’a rien à voir. La mondialisation mise en place par les puissants, c’est entre autres perversions l’organisation du dumping social par la concurrence des travailleurs entre eux ! Réveil !…

          Répondre
        • 17 avril 2020 à 9 h 27 min
          Permalink

          Espérons que les peuples qui votent auront le courage dans les urnes de se révolter contre la prise d’otages dont nous sommes tous ou presque victimes consentantes.

          Répondre
          • 23 avril 2020 à 15 h 26 min
            Permalink

            Voter pour qui ?
            le bulletin mis ds l’urne n’est-il pas avant tout contre ceux que l’on ne veut pas ?

          • 15 mai 2020 à 12 h 35 min
            Permalink

            Éveiller les consciences est selon moi le vrai combat!
            Prendre conscience de tte cette anarchie ds laquelle nous vivons en aspirant à une vie plus simple mais plus intelligente et plus respectueuse au niveau humain, environnemental…Nos enfants sont les suivants et il est essentiel et nécessaire de les éveiller à la vie, au respect, à l’intelligence, à leur conscience et aux choses positives dont ils sont capables..
            Restons positifs et plein d’espoir!
            La meilleure “arme” est l’éducation!

        • 5 mai 2020 à 13 h 26 min
          Permalink

          Enfin quelqu’un qui est sur ma longueur d’ondes !
          “Nous sommes voués à l’unification” exactement !
          “Dommage, ça me plaisait bien d’être Alsacien “.😂

          Répondre
    • 6 avril 2020 à 17 h 32 min
      Permalink

      la deuxième partie est bien en dessous de la réalité… il est temps que les gens arretent avec leur reflexion “ah c’est du complotisme”, ils n’ont que ca à la bouche et jusqu’à maintenant ca les arrangeaient de jamais creuser dans cette direction. Sortir de sa zone de confort et remettre en question ses croyances demandent du courage, c’est sur. Maintenant que tout le monde sur Terre est obligée de sortir de sa zone de confort à cause du virus, les gens suront ont 2 choix: soit continuer à faire l’autruche et rester dans le déni et ignorer le complot, soit agir…

      Répondre
      • 11 avril 2020 à 8 h 33 min
        Permalink

        C’est une réalité criante. Allons nous nous battre ou nous laisser enterrer ?,?? . Vu l’état des cerveaux français, on est pas sorti de l’auberge. Allez les moutons continuez à tomber dans le ravin.

        Répondre
        • 14 avril 2020 à 0 h 06 min
          Permalink

          Si vous prenez cet article au premier degré, avec toutes les âneries qu’il contient, et daté du 1er avril, je m’inquiète sur l’état de votre cerveau…

          Répondre
          • 8 mai 2020 à 18 h 36 min
            Permalink

            je suis inquiète sur l’état du votre également philmascio.
            C’est une professionnelle… Tout ce qu’elle dit est très cohérent avec ce qui se passe aujourd’hui.
            Il suffit d’ouvrir les yeux…

      • 11 avril 2020 à 11 h 35 min
        Permalink

        Je suis ok mais que peut-on faite

        Répondre
    • 9 avril 2020 à 3 h 00 min
      Permalink

      Voici 2 articles dont je vous conseille la lecture, articles qui vont vous permettre d’encore mieux comprendre la situation actuelle:
      https://ripostelaique.com/80-de-la-population-mondiale-devra-disparaitre-avant-la-fin-du-xxie-siecle.html

      Mais pourquoi avoir choisi le NAZISLAM comme outil de destruction des pays occidentaux, ceux de l’Europe en premier, la réponse est ici :
      https://resistancerepublicaine.com/2019/11/04/pourquoi-ont-ils-choisi-lislam-pour-nous-exterminer

      Je vous conseille vraiment de regarder aussi les liens donnés dans les articles, de tous les lire ou regarder les vidéos, et de …vérifier par vous-mêmes, ce que j’ai fait !!!

      Répondre
      • 11 avril 2020 à 11 h 38 min
        Permalink

        Déjà avec ce que je viens de lire j’ai envie de vomir 🤮 j’ai lu ça ce matin et j’arrive pas à m’en remettre, je savais quelque part que rien n’était normal mais là !!!! Il faut que l’on fasse quelque chose

        Répondre
        • 26 avril 2020 à 18 h 48 min
          Permalink

          T’imagines, je vis avec ça depuis plus de 20 ans… ça et bien d’autres choses qui ne sont pas dites ici…

          Répondre
      • 12 mai 2020 à 13 h 31 min
        Permalink

        BobbyFR94, je me permets de vous dire que vos liens et vos propos dénaturent un peu trop le sujet initial. Et qu’il serait sage de rappeler qu’il n’est nullement question de complotisme religieux ici, simplement de rappeler les intérêts économiques et politiques du virus envers les puissants de ce monde.
        Un étudiant bordelais.

        Répondre
    • 10 avril 2020 à 16 h 06 min
      Permalink

      Perso je ne suis qu’une humble citoyenne, mais j’adhère complètement à son analyse, d’autant que si nous nous refusons d’accepter la cécité qui nous aveugle, il y a plus d’une vingtaine d’années que la situation de la suprématie de l’hommE sur l’homme a commencé à être visible.
      Perso je la situerai en 91 avec la première guerre du golfe et le début de la désinformation médiatique et de la pensée unique.

      Répondre
    • 11 avril 2020 à 11 h 26 min
      Permalink

      J’ai lu l’article en entier, au début j’avais pas envie 😩, mais cette article m’a permis de comprendre pourquoi je me sentais si mal depuis le début de cette crise, je sentais au fond de moi que c’était un tournent mais je savais pas tout expliquer maintenant je sais mais on a besoin d’être unis

      Répondre
    • 11 avril 2020 à 18 h 34 min
      Permalink

      “Waouhh si tout ce qu’elle dit est vrai ça fout la trouille” => ne vous inquiétez pas, elle utilise le même mécanisme de pompier-pyromane qu’elle décrit au début de son propos.
      Un vrai tissu d’âneries …

      Répondre
      • 14 avril 2020 à 0 h 02 min
        Permalink

        +++
        Mais maintenant vous saurez qu’on peut mettre des puces RFID dans un vaccin au moins 😉
        Dire qu’il y a des gens assez stupides pour ne pas voir que c’est une blague du 1er avril! XD!

        Répondre
        • 14 avril 2020 à 19 h 52 min
          Permalink

          Une puce RFID n’est pas plus grande qu’un grain de riz. Renseignez-vous sur ce que dit ATTALI à ce sujet; et le pire, c’est qu’il ne s’en cache pas. Et pour terminer, il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir (même avec une acuité visuelle de 10/10 ) !!

          Répondre
        • 21 avril 2020 à 22 h 57 min
          Permalink

          Ben non, pas de poisson, Bill Gates le dit lui-même

          Répondre
      • 8 mai 2020 à 18 h 40 min
        Permalink

        ce que vous dites est consternant.
        J’aimerais savoir quelles sont ces âneries dont vous parlez: ce qui se trame devant vous et que vous ne voyez même pas ou ce qu’elle dit vraiment!

        Répondre
    • 11 avril 2020 à 23 h 21 min
      Permalink

      Notre bon Dr Pierre HILLARD le très chrétien devrait expliquer à Valérie BUGAULT que d’un point de vue biblique c’est la version globaliste qui l’emportera , à moins que l’heure ne soit pas encore arrivée, mais c’est la verion globaliste qui l’emportera avec la fin du temps des nations et le règne de l’impie pendant un temps jusqu’au retour du Christ.

      Répondre
      • 13 avril 2020 à 23 h 34 min
        Permalink

        Tout à fait, j’était affligé de ne voir personne parler du fait que nous voyons PRECISEMENT les prophéties se réaliser : Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. 15Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.

        Un gouvernement mondial et bientôt l’impie, mais les français ont décidément pris la lumière de l’humanité en haine, pour les lumières maçoniques…

        Répondre
    • 12 avril 2020 à 19 h 31 min
      Permalink

      Le virus est le premier etage de la peur pr nous confires…

      Répondre
    • 14 avril 2020 à 20 h 27 min
      Permalink

      Ce qui se passe est une conspiration ourdie de longue date par les Mondialistes . Lire à ce sujet le document ( sur you tube ) “AURORE ROUGE”. et vous pourrez voir que ce qu’on observe sous nos yeux n’est que le copier/coller de ce que ce beau monde a prévu pour notre “avenir”.

      Va-t-on accepter de devenir des esclaves, sans réagir ? Quel avenir souhaitons-nous pour nos enfants et petits-enfants ? Espérons qu’ils ne nous haïront pas, mais c’est à nous de ne pas les décevoir.

      Répondre
    • 15 avril 2020 à 13 h 13 min
      Permalink

      D’accord avec ce que dit ericb…
      Ce constat me fait bien plus peur que le virus lui même !!!

      Répondre
    • 19 avril 2020 à 12 h 22 min
      Permalink

      Ayant été de nombreuses années conseiller en stratégie auprès de plusieurs dirigeants de grandes entreprises particulièrement dans les domaines liés à l’économie circulaire, de la réduction du recours aux énergies fossiles et autres et la préservation de la vie sous toutes ses formes, je rejoins la très grande majorité de ce que dit cette personne. Les alternatives qu’elle présente sont pertinentes et c’est aux peuples de décider celles qu’ils choisissent. Y aura t’il suffisamment de personnes qui s’organiseront pour peser sur les choix et entrainer les passifs ?
      Par ailleurs, dans le contexte actuel, il me parait important de limiter ses consultations sur internet au seul domaine stratégique et géopolitique. Tout le reste n’est que du bruit qui peut nous abrutir, nous déprimer et surtout nous empêcher de nous regrouper et d’agir. Pour sortir de la situation dans laquelle les puissants nous engagent, il est essentiel de sortir de l’intellectuel, de l’information et de la désinformation omniprésente pour entrer dans l’action. L’être humain a besoin d’agir pour vivre. Le confinement est une arme redoutable pour nous empêcher d’agir en exploitant au maximum la peur de la mort, phénomène pourtant inéluctable. Toutes les religions monothéistes ont su et savent toujours exploiter ce phénomène qui comme la Vie sont les 2 grands mystères de l’origine de l’Univers.

      Répondre
    • 27 avril 2020 à 17 h 26 min
      Permalink

      cela confirme ce qui est décrit dans le livre ” Histoire secrète de l’Oligarchie Anglo-Américaine”

      Répondre
    • 9 mai 2020 à 19 h 57 min
      Permalink

      Nouvel ordre mondial ==> créer une crise économique et / ou sanitaire mondiale ==> confinement/ peur …==> vaccin +++ à puce ? En Double aveugle ==> moitié de la population mondiale exterminée +++ surtout vulnérable ? Question : à qui profite le crime ? Au # Chef suprême # qui est-il ??? A vous de trouver 🤔

      Répondre
    • 11 mai 2020 à 9 h 09 min
      Permalink

      Il n’y a pas réellement de promotion de la théorie du complot dans cet article à mon sens, mais une énumération de faits connus depuis longtemps, et à l’éclairage desquels des auteurs méconnus nous mettent en garde dès le début du vingtième siècle (et peut être meme avant) , dès le lendemain de la première guerre industrielle… Des faits qui , depuis plus d’un siècle, nous narre l’histoire de la fabrication d’un certains système de pensée économique, de ses produits et de ses conséquences bénéfiques et fâcheuses. De ses avantages et de ses dérives. Personnellement lire un tel article me rassure bien plus qu’il ne me fait peur, tant je me sens moins seul 😄 à penser ce que je pense, comprendre ce que je crois comprendre, à lire ce que je lis… bonne journée et prenez soin de vous… sans peurs 😉.

      Répondre
  • 1 avril 2020 à 12 h 59 min
    Permalink

    Nous sommes arrivés à la croisée des chemins, merci Mme Bugault. Très clair.

    Répondre
    • 4 avril 2020 à 14 h 20 min
      Permalink

      Merci Me Bugault!!!Faut il se joindre a la meditation collective du 4-5avril?ma question sort du cadre de vos travaux mais une energie colossale produite par cet evenement peut elle etre”recuperėe”par ces forces que vous denoncez vigoureusement ds vos ouvrages? G.Bouloc

      Répondre
    • 6 avril 2020 à 23 h 34 min
      Permalink

      À déconseiller avant d’aller se coucher. Malheureusement tout se tient. Ce qui me fout plus la trouille c’est l’ignorance, pour ne pas dire la connerie d’une grande partie de nos cons-citoyens. Il n’y a qu’à voir les audiences des Cyril Hanouna et cons-sorts et des reality shows.
      On est mal barrés aux sens propre et figuré! Bonne chance!

      Répondre
      • 8 avril 2020 à 22 h 52 min
        Permalink

        On nivelle par le bas afin d’enlever tout sens critique à la future génération. Tout ceci est une partie de jeu d’échec joués par les dirigeants et nous nous rapprochons de la fin de la partie…

        Répondre
      • 10 avril 2020 à 21 h 10 min
        Permalink

        Hélas oui, et c’est ça qui me fait le plus peur.

        Répondre
      • 11 avril 2020 à 23 h 46 min
        Permalink

        Ne vous inquietez pas pour ceux qui aiment les distractions proposées par HANOUNA de l’industrie du divertissement et abrutissement pour gentils goyim, ils ont déjà reçu la puissance d’égarrement pour croire au mensonge! Préoccupez vous de vous mêmes , priez pour ne pas succomber à ce que vous proposeront ces globalistes sous le contrôle de leur chef l’impie! Méditez sur ce que Jésus a dit à Pierre :
        —“Et voici, un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main, et tira son épée; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui emporta l’oreille.
        Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.
        Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges?
        Comment donc s’accompliraient les Écritures, d’après lesquelles il doit en être ainsi? “—
        Or, que disent les écritures qui nous rapproche de ce qu’explique ici Valérie BUGAULT?
        —“Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme de l’iniquité, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.
        Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.” (La Bible, 2 Thessaloniciens 2).”—
        Lorsque vous aurez donné votre coeur à Christ , vous n’aurez plus peur de rien.

        Répondre
  • 1 avril 2020 à 16 h 47 min
    Permalink

    Chaque.jour qui passe rajoutte malheureusement une brique de plausibilité a ces thèses. Mais les méchants sous-estiment les forces de la liberté.

    Répondre
    • 2 avril 2020 à 22 h 47 min
      Permalink

      Je vois que l’article est daté du 1er Avril, ôtez moi d’un doute svp, il s’agit d’un poisson d’avril ou pas? Car tout ceci a l’air bien sérieux.

      Répondre
      • 4 avril 2020 à 17 h 25 min
        Permalink

        C est plus que sérieux, MMe Buguault est une pointure et analyse la situation sous cet angle depuis des années.pierre hillard aussi;;;cela peut être anxiogène de découvrir cette réalité mais cela entraîne un changement irréversible de sa vision du monde .

        Répondre
        • 5 avril 2020 à 12 h 02 min
          Permalink

          Si tout le monde comprend les enjeux, la peur sera notre moteur !
          Nous n’avons plus lhabitude d’avoir peur, c’est ce qui fait que beaucoup de gens ont l’impression que c’est exagéré mais tout est plausible et facilement vérifiable.
          Ne baissons pas les bras !

          Répondre
      • 7 avril 2020 à 19 h 25 min
        Permalink

        Non, ce n’est pas un poisson !!! C’est la triste réalité des FAITS et malheureusement quand vous vous en rendrez compte, vous allez pleurer, je vous le garantis ! Courage quand même…

        Répondre
        • 11 avril 2020 à 23 h 53 min
          Permalink

          Non , il ne pleurera pas lorsqu’il aura compris ce qui vient après tout cela . Il faut que toutes ces choses arrivent , c’est écrit et nous savons que , comme aime nous le rappeler Pierre HILLARD, les portes de l’enfer ne prévaudront point contre l’église. L’impie sera anéanti par le souffle de Jésus.

          Répondre
      • 9 avril 2020 à 11 h 53 min
        Permalink

        Non, pas sérieux du tout. Peu de phrases ne contiennent pas une connerie. Mais c’est connu, plus c’est gros plus ça passe…

        Répondre
        • 5 mai 2020 à 8 h 58 min
          Permalink

          Dénigrement sans arguments. Poubelle.

          Répondre
  • 1 avril 2020 à 18 h 30 min
    Permalink

    complotiste mot inventé par la cia qui a pour but d’éviter tout dialogue

    Répondre
  • 1 avril 2020 à 22 h 34 min
    Permalink

    Je ne suis pas étonnée de ces propos…

    Répondre
    • 7 avril 2020 à 22 h 41 min
      Permalink

      Tout cela se tient et je ne suis absolument pas étonnée, ayant déjà connaissance en partie de tout ce processus pour en arriver là où nous en sommes !
      Il est donc plus que temps que le monde entier et nous Français en particulier, nous réagissons et fassions barrage à cette machine infernale !

      Répondre
    • 8 avril 2020 à 1 h 46 min
      Permalink

      Une interview éclairante qui donne de nombreux éléments de compréhension de la crise du COVID19 et surtout de la gestion de cette crise.
      L’opposition en haut lieu entre deux camps semble assez claire depuis un moment et on comprend que le combat sera rude.
      Il est important de dire que plusieurs sources de covid19 sont possibles.

      Répondre
      • 12 avril 2020 à 8 h 31 min
        Permalink

        Quand les spécialistes confirment factuellement ce que l’on sait intuitivement….
        Merci beaucoup.

        Répondre
    • 6 avril 2020 à 22 h 10 min
      Permalink

      ah le réveil es brutal ! Deux possibilités soit on leurs résiste et ont les vires soit on es cuit sa c sur y’a plus à douter ! Le peuple est par définition dans la théorie du complot et les élites enragées du NWO sont les complotistes qui complote contre nous tous depuis des décennies et si tu creuse un peu peuple tu va trouver des choses prépare le sceau tu va vomir 🤢

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 1 h 30 min
    Permalink

    En ce qui me concerne je suis en même temps effrayée et soulagée.
    En effet cet article me conforte et renforce mon ressenti politique depuis le début de l’ère Chirac.
    Le fameux CE QUE VOUS VOYEZ OU COMPRENEZ, vous NE L’AVEZ PAS BIEN VU OU PAS BIEN COMPRIS, avec Sarko on est monté en puissance, Hollande c’était le sournois bon enfant qui détruisait en silence, avec Macron on a la forme abouti de la tromperie, du mensonge assumé, l’expert en manipulation qui a rendu aveugle certains et redonné la vue à d’autres, je pense en particulier aux gilets jaunes (sans vilains jeu de mots).
    Rien de tel que ce virus pour arrêter ce fâcheux mouvement de factieux et passer à la vitesse supérieure mondialement.
    De partout les nouvelles du monde (humaines, écologiques, sociales,) à notre modeste niveau nous faisaient dire qu’on marchait sur la tête. Et bien oui, et comment allons-nous nous remettre à l’endroit? Seule une prise de conscience massive des peuples pourrait nous tirer de ce sale pas.
    Et puisqu’elle parle de servitude volontaire, je citerai La Boetie:
    ILS NE SONT GRANDS QUE PARCE QUE NOUS SOMMES À GENOUX.

    Répondre
    • 11 avril 2020 à 11 h 45 min
      Permalink

      Il faut que l’on fasse quelque chose pour diffuser l’information / pour la prise de conscience / il y a encore trop d’ignorants

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 9 h 51 min
    Permalink

    Malheureusement, tout ce qu’elle décrit est connu depuis longtemps, pour peu que l’on se soit intéressé au sujet (et encore plus si l’on suit réguliérement l’excellente V. Bugault).
    Donc, d’un côté ça fait “plaisir” de voir que depuis des années on était sur la bonne piste, que tous ceux qui se moquaient des “conspis” vont devoir ravaler leur ricanements, mais de l’autre, j’avoue que de voir arriver tout cela si vite et si efficacement, ça secoue.
    Et puisque je ne crois pas un instant que les “lois naturelles reprendront le dessus”, il est clair que l’issue est scellée. On va avoir le NOM rapidement maintenant, et “elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front” (Apocalypse 13:17)
    Donc, comme prévu là aussi, la “marque” risque fort bien d’être une puce RFID implantée via la vaccination rendue obligatoire. On en sait donc un peu plus…

    Répondre
    • 7 avril 2020 à 0 h 00 min
      Permalink

      La vaccination obligatoire , comment pourront ILS nous vacciner de force si dans notre intéret nous devenions tous DESOBISSANTS ,ILS pourront le faire peut etre malheureusement à ceux qui entreront dans un hopital ou lors d une prise de sang dans un laboratoire. J espère que les médecins après tout ce qu ils viennent de subir ne se rangeront pas du coté des lobbies . Macron a dit dans un discours , nous sommes en guerre , alors nous devrons réagir et nous défendre , plus contre le virus mais contre les puces car celles ci une fois implantées dans nos corps y resteront logées

      Répondre
    • 11 avril 2020 à 11 h 47 min
      Permalink

      Non c’est pas possible 😭on peut pas accepter ça

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 10 h 31 min
    Permalink

    Très intéressant exposé de la situation actuelle qui paraît totalement irrationnelle et dont vous faites apparaître les ressorts cachés que sont les “intérêts financiers cosmopolites” qui tirent les ficelles en coulisses. Je me demande si les présidents qui se sont succèdés depuis Mitterrand : Chirac, Sarkozy, Hollande (pour Macron, je ne me pose pas la question !) étaient conscients de ce qui se tramait réellement sous le phénomène de la mondialisation et de la mise en concurrence de toutes les économies nationales qu’ils invoquaient pour justifier l’UE et leur impuissance croissante ? A la différence de vous, je ne crois pas que la plupart des GJ étaient réellement conscients même intuitivement, rien que la façon dont ils se sont laissés intimider par les infiltrés gauchos quand ils osaient dénoncer les conséquences de l’immigration massive et le fait que l’une des porte parole est allée jusqu’à proposer une union avec le comité Traore Adama. L’immigration massive nous est présentée comme un devoir moral, alors qu’elle est le pivot de la stratégie mondialiste pour faire advenir ce gouvernement mondial en détruisant les identités des nations. Je crains fort que les peuples occidentaux soient trop abrutis et lâches car pour la prise de conscience est fortement entravée aujourd’hui et même des philosophes tels Onfray ne semblent pas conscients du terrible danger qui menace.

    Répondre
    • 2 avril 2020 à 15 h 14 min
      Permalink

      D’accord mais, Onfray ne peut être qualifié de philosophe.

      Répondre
    • 7 avril 2020 à 17 h 37 min
      Permalink

      Mitterand était bien conscient de cette guerre menée au peuple français, car il l’a dit : “Les français sont en guerre, mais ils ne le savent pas”. Kennedy avait bien compris aussi le rôle néfaste des organisations secrètes. Pour remonter plus loin, pourquoi croyez-vous qu’il y a eu un essor des mouvements fascistes/nationalistes dans les années 30 en Europe ? Qui a écrasé ces mouvements et qui maintenant vous raconte l’histoire ? La libération de la France en 44 a été l’occasion de purger physiquement tous les leaders nationalistes, pour ne laisser que les communistes cosmopolites et les gaullistes dans la main de la finance anglo-américaine. Mai 68 a dégagé De Gaule et maintenant toute la classe politique est imbibée idéologiquement du mondialisme financier.

      Répondre
    • 9 avril 2020 à 13 h 33 min
      Permalink

      Sarkosy avait clairement et fermement annoncé devant les caméras de tv depuis son bureau à l’Elysée sous son mandat que “absolument rien ni personne” n’empêchera l’avènement du nouvel ordre mondial et me souviens qu’il l’avait martelé au moins à deux reprises. Le message était très clair, et exprimé avec virulence.

      Répondre
    • 11 avril 2020 à 11 h 28 min
      Permalink

      lâche, c’est bien le mot qui convient malheureusement, et inconscient.

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 13 h 47 min
    Permalink

    Analyse d’utilité publique ! Bravo. Il faut faire circuler, article excellent et essentiel pour la santé mentale.

    Répondre
  • 2 avril 2020 à 14 h 33 min
    Permalink

    IL FAUT SE PREPARER CAR LE MONDE APPROCHE TRネS PROBABLEMENT D’UNE CATASTROPHE APOCALYPTIQUE.

    (Veuillez partager, s.v.p.)

    Le Rothschild-virus circule depuis des siecles dans le monde, sans que le monde en soit conscient, si bien qu’il a deja fait des centaines de millions de morts tout au long de l’histoire.
    Le patrimoine de cette famille juive d’origine allemande est evalué en 300 mille milliards de dollars, peut etre davantage. Les Rothchilds controllent la Fed, la Bce et la banque des banques avec son siège à Bale: The International Bank of Settlements, à savoir, l’economie et la finance, si non de l’univers, certainement de la planete Terre.

    Une richesse incroyable si on pense que la dette des Etats-Unis est de 22 mille milliards de dollars.

    Cela signifie que les Rothchilds (avec leur collaborateurs ou subalternes plus ou moins riches et puissants comme eux) au sommet de la pyramide Illuminati, sont les maitres du monde. Ce qui est effrayant est le fait que personne parmi les specialistes reflechit et se pose des serieuses questions sur ces personnages, qui par consequent, sont en train de jouer avec l’humanité comme le chat avec la souris, depuis au moins le 1° mai 1776, année de fondation des Illuminati (financée par eux-memes), datée deux mois avant la naissance des Etats Unis et 13 ans avant la Revolution Française, deux evenements qui ont radicalment changé (en pire) le cours de l’Histoire. Cette famille (qui semble-t-il communique avec Lucifer) agit de façon occulte, dissimulée, surtout insupçonnée.

    Le systeme mediatique mondial, (controllé par eux memes) non seulement ne dit ou ecrit publiquement un mot sur cette famille, mais detourne et manipule à son gré l’opinion publique en conduisant, en fin des comptes, l’humanité comme les brebis à l’abattoir.

    Il est evident que la concentration en Chine de la production mondiale a été faite expres en vue de garder (avec aussi les “dettes” nationales), presque tous les gouvernements mondiaux par les couilles.

    Rien arrive par hasard. Le Coronavirus est strictement lié ou consequentiel aux nouvelles technologies 5G, crees pour controller une partie de l’humanité (500 millions, selon Georgia Guidestones), car le faire avec 7-8 milliards d’humains est impossible, mais surtout inutile.

    Avec la robotisation et l’intelligence artificielle toujours plus perfectionnées, ils n’auront plus besoin du reste de l’humanité, qui sera eliminée en commencant d’abord par des epidemies controllées (les Sida, Ebola, Sars, vache folle, etc. etaient des essais), pour en finir avec l’actuel Coronavirus qui plongera de plus en plus le monde dans la panique, qui a son tour provoquera l’effondrement de la finance globale, (avec un chaos tres difficilment imaginable) et qui aboutira inevitablement dans une guerre mondiale, la troisième, d’ailleurs planifiée, avec les deux precedentes, depuis 150 ans.

    Le Coronavirus n’est que la boule de neige qui neanmoins provoquera une avalanche, qui ensevelira des millions, si non des milliards, d’humains, qu’ils considerent inutiles.

    Les Protocoles des Sages de Sion (que ces memes Illuminati accusent de “Fake”, ou neanmoins les discreditent pour tromper, disorienter les gens trop curieuses) decrivent dans des details impitoyables, ce plan de conquete et esclavage des Goyim (les non juifs).

    Il s’agit de la mise en place d’une dictature Nazi-Communiste à l’echelle planetaire, avec comme capitale Jerusalem (gouvernée par leur messie, l’Antichrist), telle que les gens “normaux” n’arriveront jamais à la croire possible.

    “L’individu, face à une conspiration si monstrueuse, se trouve dans une telle difficulté qu’il ne peut pas croire qu’elle existe vraiment.” (John Edgar Hoover, 1895-1972 – Fondateur-directeur du FBI)-

    CONCLUSION: Seul un miracle, c’est-à-dire une intervention directe de Dieu, pourrait arrêter la tragédie apocalyptique qui menace l’humanité. Mais le miracle nécessite la Foi (soutenue par le respect des 10 commandements, la Consecration à la Très Sainte Vierge Marie, la récitation quotidienne du Saint Rosaire, Médaille Miraculeuse, Scapulaire ..), qui dans la grande majorité, malheureusement, n’existe plus ou n’a jamais existé, malgré 2000 ans de catholicisme.
    La perte ou le manque de foi est immensément plus grave que tout autre mal. C’est le mal dont tous les autres decoulent.
    Ceux qui en ont un grain qu’ils prient pour eux-mêmes mais aussi pour ceux qui n’en ont même pas, car chaque être humain a une âme immortelle. La vie vers laquelle nous sommes tous en route est bien plus importante et réelle que la vie d’ici-bas.

    Le risque de perdre Dieu et tomber dans les griffes du diable POUR TOUJOURS est infiniment plus grave que la mort physique qui, loin d’être la fin de tout, en est le début, car avec elle nous entrons dans une éternité représentée par deux alternatives diamétralement opposées: la vie éternelle, c’est-à-dire le Ciel (bien que précédée dans presque tous les sauvés par un “sejour” plus ou moins long au Purgatoire) ou la mort éternelle, c’est-à-dire (à Dieu ne plaise) l’Enfer.

    “Seigneur Jésus-Christ, aie pitié de nous, et preserve nous de la mort eternelle”.

    Pour une connaissance exhaustive de JÉSUS-CHRIST, vrai Dieu et vrai Homme, Sauveur de nos âmes:
    “L’Evangile tel qu’il m’a été revelé” http://www.maria-valtorta.org/ValtortaWeb/028.htm

    Répondre
    • 8 avril 2020 à 6 h 15 min
      Permalink

      Отличный комментарий! (Excellent commentaire!) Il faut s’attendre à ce que les fils du serpent profitent du confinement qui réduira les denrées alimentaires pour instaurer (avec bien sur le consentement d’une population affamée ou menacée de l’être) la robotisation de tout l’agro-alimentaire avec le 5G; bien sur, les coûts exigés par cette transformation ne pourront pas être entrepris par les propriétaires actuels aux abords de la faillite à cause du confinement et devront vendre leurs entreprises aux fils du serpent … ce qui donnera un pouvoir absolu à ces fils de l’enfer! … si Dieu le permet. Toutefois, la Russie et la Chine se tiennent debout devant les fils du serpent. En effet, les banques majeures dans ces pays appartiennent au gouvernement, et non aux banksters internationaux; ils sont tous deux anti-globalistes et anti-libéraux. Les banskters globalistes cherchent à tout prix à entrer en guerre contre eux et se serviront sans doute du Coronovirus pour accuser la Chine de l’avoir délibérément propagé et d’envoyer des frappes nucléaires préventives dans ces 2 pays en espérant qu’ils pourront riposter pour éliminer les populations sous le contrôle des banskters. Il me semble évident que le virus provient d’un laboratoire niveau 4 à Winnipeg, Canada. Des scientifiques chinois ont été renvoyés de ce laboratoire l’an dernier; ils serviront d’accessoires pour accuser le gouvernement chinois, qui a mon avis est victime d’une conspiration des banksters et de leurs associés dans les grandes pharmaceutiques.
      Il faut que le Roi de France nationalise les banques françaises et confisque tous leurs avoirs sans se préoccuper des actionnaires (en réalité des complices). Tous ces avoirs ont été acquis par la contrefaçon d’argent. Que Dieu vous garde en Marie,
      Marc Veilleux

      Répondre
    • 8 avril 2020 à 19 h 35 min
      Permalink

      Cher Monsieur
      J’ai l’honneur de vous informer que votre intervention est retenue pour concourir au prix international de l’humour 2020. Mon sentiment, qui n’engage que moi, est qu’elle a de très bonnes chances de gagner. Merci pour cette franche rigolade que vous nous offrez, cela se fait rare en ce moment.
      Je vous souhaite toute la réussite possible et, qui sait, un succès planétaire.
      Bien à vous

      Répondre
      • 10 avril 2020 à 3 h 34 min
        Permalink

        Quels sont les mots ou concepts que vous ne comprenez pas dans le commentaire précédent, Gonzo? Si vous le trouvez humoristique, c’est trés probablement dû au fait que vous avez un manque de connaissance qui ne vous permet pas de l’apprécier à sa juste valeur. C’est “fils du serpent” peut-être? Faites des recherches.
        Bon, je ne dis pas que j’adhère à tous les points du commentaire, en particulier le dernier paragraphe, mais de là à le trouver humoristique…

        Répondre
      • 4 mai 2020 à 17 h 08 min
        Permalink

        Je pense qu’il obtiendra la première place!

        Répondre
    • 14 avril 2020 à 13 h 40 min
      Permalink

      Je tiens seulement à vous rappeler que Jésus était Juif ainsi que sa mère sainte Marie !

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 15 h 18 min
    Permalink

    Merci, super intéressant. Je ne la suivrai pas à 100% en ce sens qu’elle évacue l’analyse en terme de Lutte des Classes de son approche. Mais quelle pertinence et quelle profondeur d’analyse !

    Répondre
    • 2 avril 2020 à 15 h 57 min
      Permalink

      N’importe quoi, aucun rapport avec la lutte des classes telle qu’elle relève de l’analyse marxiste. Lisez les travaux de Valérie Bugault… vous faites une grave erreur d’interprétation.

      Répondre
    • 7 avril 2020 à 17 h 48 min
      Permalink

      Franchement, la lutte des classes, ça a été le coin enfoncé dans les peuples pour les diviser. Maintenant avec l’immigration, c’est la lutte des races. L’individualisme est le meilleur moyen de manipuler l’homme.

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 15 h 30 min
    Permalink

    il y aura un avant et un après.
    Notre “système occidental” basé sur la finance spéculative avant tout est sur sa fin, maintenant on en est sûr. sur ce sujet précis, j’étais très pessimiste il y a 6 ans, car c’était le seul système de pensée : cela aurait été la fin de l’Humanité.
    Par chance, en sursaut au krach de 2008, depuis 2013, un embryon de système financier est en train d’être mis sur pied par la Chine avec les “Nouvelles Routes de la Soie”.
    la caractéristique y est que la création monétaire est orientée vers des projets de développement de l’Homme et de la Terre (comme pour nos “30 Glorieuses” ou du “New Deal”).
    Cela permettrait de créer une “Communauté de Destin partagé pour l’humanité” comme le dit Xi Jinping.
    Ce fut inspirée d’une idée née bien avant la chute du mur de Berlin et se nomme “Le Pont Terrestre Mondial”
    je vous invite à découvrir cette fin de la géopolitique de type impériale ici : https://www.institutschiller.org/Les-Nouvelles-Routes-de-la-soie-pont-terrestre-mondial.html

    Répondre
    • 7 avril 2020 à 17 h 46 min
      Permalink

      Je ne me fais pas trop de souci pour la Chine, par contre, nous, Français sommes complètement aux mains de ces mondialistes. La France est divisée et continu d’être diluée par l’immigration qui est la garantie pour ces mondialistes qu’il n’y aura pas de réaction unitaire.

      Répondre
  • Ping :Géopolitique du coronavirus – entretien avec Valérie Bugault – résistanCIsraël

  • 2 avril 2020 à 19 h 40 min
    Permalink

    Excellente analyse ! Ca fait plaisir, on se sent moins seul. Je partage sur les réseaux, puisqu’un basculement doit se produire avant l’emprisonnement final, autant prendre les risques à fond et inonder nos contacts. Ensuite, si le peuple se soumet, et bien nous deviendrons les parias….

    Répondre
    • 3 avril 2020 à 16 h 22 min
      Permalink

      Cela confirme les vieux écrit de la bible

      Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.
      Apocalypse 13 .17

      Répondre
    • 17 avril 2020 à 1 h 17 min
      Permalink

      des parias peut-être, mais libres (d’avoir jusqu’au bout essayé de réveiller les autres)

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 22 h 40 min
    Permalink

    J’ai déjà entendu Valérie Bugault, elle ouvre des pans intéressants sur pas mal de sujets qui au final se rejoignent ce qui prouverait en fin de compte toutes les manigances de cette oligarchie sataniste, réellement sataniste.

    Répondre
  • Ping :Géopolitique du coronavirus – entretien avec Valérie Bugault (Strategika) – Éloge de la raison dure

  • Ping :CONSEQUENCES NEFASTES DES GRANDES INVASIONS BARBARES DU XXIe SIECLE ET DE LA TRAHISON DE NOS GOUVERNANTS – 3 avril 2020 | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

  • Ping :Coronavirus et Nouvel ordre mondial – Valérie Bugault | Olivier Demeulenaere – Regards sur l'économie

  • Ping :Les partisans du « tout réel » ont tort, les partisans du « tout fiction » ont tort – A poil la blogosphère

  • Ping :Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault – Strategika | Raimanet

  • Ping :3707 – En pleine crise du coronavirus, l’Union européenne étend l’empire du libre- échange dans les Balkans | Raimanet

  • 5 avril 2020 à 4 h 44 min
    Permalink

    Cette analyse est juste, pertinente et cohérente. Un point n’est pas abordé et pourtant il est important et sera sans nul doute activé si le coronavirus ne produit pas les effets escomptés, ce sont les banlieues. Alors que la majorité des français est en confinement, les banlieusards des cités hors la loi n’ont que faire des consignes du gouvernement et sans doute ont ils raison. Depuis des décennies on nous serine que des quantités importantes d’armes de guerre circulent dans les banlieues et que seule l’armée pourrait venir à bout de ce désordre mais non sans mal. Que se passera t’il si le coronavirus ne mate pas les velléités des français et si ceux-ci nombreux, très nombreux demandent des comptes aux dirigeants pour avoir gérer comme des nuls une telle crise sanitaire ? Attendons-nous au pire : à une guerre civile…

    Répondre
  • 5 avril 2020 à 19 h 27 min
    Permalink

    On lutte collectivement pour survivre et vivre collectivement. Retrouvons le bon sens et le sens du partage et de l’entraide, le respect et la préservation de la biodiversité, la mesure et la pondération d’une économie à taille humaine, cultivons la connaissance de soi en ayant la conscience que nous sommes tous reliés et interdépendants pour faire face à ce défi avec dignité.

    Répondre
  • 6 avril 2020 à 22 h 34 min
    Permalink

    Je ne suis pas étonnée de ce qui se passe et l’ai pensé dès le début, que nous avons à faire à des pyromanes comme il n’en existe que dans ce monde. Ce qui m’a mis la puce à l’oreille ici en France, c’est cet affaire Grivaux/Buzyn, une belle entourloupe avec le “russe”… et puis cette mise en scène de tous les pays touchés par ce virus importés de Chine par qui???? Oui, les peuples doivent vraiment se réveiller avant qu’il ne soit trop et c’est maintenant et pas demain…

    Répondre
  • 6 avril 2020 à 23 h 00 min
    Permalink

    et dire que si cela avait été une vidéo des millions de personnes auraient puent profiter de cette analyse alors que là c’est quasi du confidentiel dommage

    Répondre
  • 7 avril 2020 à 17 h 02 min
    Permalink

    Pour celles et ceux qui ont lu Claire Severac et William Guy Carr – les pions sur l’échiquier est paru en 1953 – Valérie Burgaud confirme tout..
    Mieux vaut mourir pour la liberté de nos enfants que crever esclaves…
    Je me suis toujours battu pour la liberté de mes enfants et petits enfants et je mourrais pour elle en me battant jusqu’au bout.

    Répondre
  • 7 avril 2020 à 20 h 57 min
    Permalink

    1.tout vient différemment….
    2…… que l’on croit et ceci est aussi valable pour les s….pards du NOM.

    Répondre
  • 8 avril 2020 à 0 h 27 min
    Permalink

    De ce long monologue assez indigeste je ne retiens que deux concepts .
    Le syndrome de Münchhausen.
    Je ne me sent pas assez gogo pour me laisser berner par un esprit retors qui m’imposerait des tortures et qui m’en soulagerait pour se valoriser non ,ce n ‘est pas ma nature je n’ai jamais idolâtré personne pour lui passer toutes ses turpitudes.
    En ce qui concene le complexe de Stokolm je pense avoir assez de haine pour avoir envie de détruire celui qui voudrait m’instumentiser.

    Répondre
    • 14 avril 2020 à 1 h 02 min
      Permalink

      finies les vacances alors pour toi , tu vas avoir du taf à perpette!

      Répondre
  • 8 avril 2020 à 0 h 54 min
    Permalink

    Merci pour cette analyse qui me semble la meilleure que l’on peut trouver sur la pandémie et ses conséquences possibles. Nous sommes conscients que ces informations peuvent provoquer une grosse panique car il faut être sincère, c’est digne d’un film de fin du monde. Nous ne sommes pas préparés à la réfléxion et nous nous soumettons facilement à l’autorité ( voir expérience de Milgram). Je préfère affronter pour me préparer à ce qui nous attends, plutôt que perdre mon temps à imaginer des scénarios en deça de la réalité. Je ressens en lisant cette analyse, un mélange de soulagement et d’encouragement à me battre pour nous tous. Peu emporte nos origines et nos croyances et si on est d’ici ou d’ailleurs. Nous sommes UN comme dirait un écrivain que j’aime Richard Bach l’auteur de Jonathan Livington le Goéland. Il dit que si il y a la guerre c’est parce qu’il y a des gens pour mettre des uniformes et accepter de la faire. J’ai envie de penser que si on refuse d’être enfermés dans leur conception néolibérale du monde, on a la force avec nous. Je fais confiance à tous ses gens qui vont chaque jour se battre pour défendre leur droits et ceux des autres. Il y a des belles personnes qui oeuvrent pour l’interet commun, qui se battent pour que d’autres gagnent des procès et des combats dramatiques. Il y a des milliers de personnes qui sont sur le terrain dans les pays en guerre et qui affrontent famine et pauvreté. Je crois en l’humanité. Les gilets jaunes en France ont combatu le gouvernement actuelle. Si demain des millions de personnes sortent dans les rues pour dire STOP nous ne voulons plus ni de votre politique ni de vos choix monétaires et médicaux! ils ne pourront pas tuer tous le monde. S’il faut mourir pour notre liberté t’en pis. Je préfère mourir que me soumettre à l’ennemi. Car des êtres qui manipulent et laissent leur concitoyens mourir parce qu’un traitement n’est pas assez rentable, ne peuvent pas continuer à exercer en quelconque pouvoir. La guerre des idées à déjà commencé dans beaucoup de pays, il est temps que la mafia financière arrête sa destruction massive et nous rende notre argent notre souveraneité car le combat est en combat idéologique. Nos armes sont notre conscience et notre refus de nous soumettre davantage à leur plan macabre.

    Répondre
    • 8 avril 2020 à 14 h 35 min
      Permalink

      Mais il n’y aura plus de sorties comme avant!!! on va se coltiner un laisser-circuler dès la fin du confinement et pour des lustres si on laisse faire… et comme ils nous privent du moyen traditionnel de nous exprimer et de les faire reculer, il va falloir trouver autre chose… et vite!!

      Répondre
  • 8 avril 2020 à 8 h 42 min
    Permalink

    Cidessous une analyse que j’aiécrite en 1993 !!
    GATT: QUELS AVANTAGES POUR LES CONSOMMATEURS?
    L’IOCU (Organisation Internationale des Organisations de Consommateurs), et le BEUC
    (Bureau Européen des Organisations de Consommateurs) organisations auxquelles appartient
    l’UFC Que Choisir, ont lancé à plusieurs reprises des appels en faveur d’une conclusion des
    négociations commerciales de l’Uruguay Round pour que tous les pays acceptent le pré-
    accord de Blair House aux considérations que:
    ” Les consommateurs européens paient très cher le protectionnisme de leur pays,
    notamment en matière agricole et textile, et ont particulièrement besoin qu’un accord soit
    trouvé.”
    Ces affirmations qui conduisent à faire croire que les consommateurs seront les grands
    gagnants de la libéralisation planétaire du commerce sont des affirmations pour le moins
    hâtives.
    Certes la concurrence est un élément dynamisant pour l’amélioration du rapport
    qualité-prix des produits et des services, mais, pour que cette concurrence ait des effets
    positifs, il faut que que tous les éléments qui y concourent ( coûts, qualité avec leurs
    externalités) soient pris en compte, à défaut il y a concurrence déloyale.
    De plus, il semble impensable de faire abstraction d’un minimum de considérations
    humanistes, écologiques et économiques. Les consommateurs sont aussi des être vivants, des
    êtres humains, des citoyens et … des producteurs! Ce dernier état est une condition préalable
    pour disposer d’un revenu, et ainsi pouvoir être un consommateur.
    En de nombreux domaines, la libéralisation aura des effets préjudiciables aux intérêts
    des consommateurs.
    A) APPROCHE ECONOMIQUE.
    Le développement des économies des pays riches s’est fait dans un cadre autonome
    relativement fermé. Les gains de productivité, partiellement redistribués, ont permis
    l’augmentation des revenus directs et sociaux des agents de production qui réinjectaient dans
    l’économie, comme consommateurs, leurs revenus. Ce circuit presque fermé, a permis
    l’amorçage d’une spirale ascendante qui s’auto-alimentait. Les consommateurs payaient leurs
    produits et services à des prix qui incluaient des coûts de production aux conditions socio-
    économiques équivalentes à celles qu’ils connaissaient comme producteurs.
    Aujourd’hui et plus encore demain avec les accords du GATT ultra libéraux, la
    situation est devenue et sera très différente. De très nombreuses productions sont et seront
    plus encore, réalisées par des personnes dont les salaires ne leur permettent pas d’être les
    consommateurs de leurs productions .
    Cette démarche conduit à transférer les productions là bas ou elle sont en général
    réalisées dans des conditions socio-environnementales déplorables, relevant même quelques
    fois de l’esclavage, et à créer “ici” le chômage, la régression sociale jusqu’à l’exclusion, la
    récession économique, donc la diminution du pouvoir d’achat, mettant en cause la pérennité
    de la démarche.
    Dans un premier temps, les consommateurs sont incités à acheter à un moindre prix
    qui les laisse croire à la “bonne affaire”. Dans un deuxième temps, les concurrences locales
    ayant été éliminées, les prix retrouvent leur niveau initial, voire un niveau plus élevé, comme
    le montre le rapport Arthuis.
    De combien les consommateurs ont-ils vu baisser les prix des produits alimentaires
    depuis que la PAC a permis, par l’attribution des subventions directement aux agriculteurs,
    d’amener le prix des céréales à celui pratiqué sur le marché mondial?Les mêmes questions peuvent se poser pour le poisson, le porc, le bœuf, etc….
    Tant que la part de ce marché d’échange était faible, elle était compensée sans trop de
    difficulté. Aujourd’hui cette part est devenue très importante et le deviendra plus encore si les
    accords du GATT, tels qu’ils sont envisagés, sont signés.
    Ainsi, par le développement des moyens de communication, le volume des échanges a
    explosé et a permis aux opérateurs et autres spéculateurs de s’enrichir en étant organisateurs et
    intermédiaires de ces échanges planétaires. Ces phénomènes ont conduit à l’augmentation
    simultanée des déficits et du chômage dans les pays riches.
    Pour compenser les déséquilibres, et amortir les conséquences sociales liées
    notamment au chômage, les différentes collectivités interviennent tous azimuts, et ont recours
    à l’emprunt pour financer cet interventionnisme. C’est ainsi que l’endettement de l’Etat devrait
    augmenter de 450 milliards de francs pour 1993 et de 500 milliards pour 1994. Mais
    l’endettement a des limites au-delà desquelles des blocages apparaissent, et de nombreuses
    collectivités locales sont aujourd’hui confrontées à cette limite. Pour satisfaire à ces besoins
    financiers, l’Etat privatise. C’est vrai que ça tombe bien, puisque les spéculateurs qui tirent
    profit de ce dumping sont à la recherche de placements pour leurs capitaux!
    Pour redonner une illusion d’activité, certains prônent les grands travaux. Certes les grands
    travaux ne peuvent être délocalisés étant des réalisations d’infrastructure. Mais ces marchés,
    qui sont dès à présent ouverts au niveau européen, deviendront mondiaux. Ils risquent fort
    d’être réalisés par des travailleurs sous payés de l’autre bout du monde. Outre les nuisances
    sur l’environnement que de telles activités ne manqueront pas de causer, les importations de
    matières premières et d’énergies qu’elles nécessiteront, elles ne créeront qu’une illusion
    d’activité. Peu durables, financées à crédit, elles seront à la charge des générations futures,
    pénalisant par l’accroissement de la fiscalité, les activités économiques nationales soumises à
    la concurrence débridée du marché.
    Pour imager, le libéralisme ressemble à la course à l’échalote, ce jeu idiot qui consiste à
    prendre une personne à un endroit particulier de son anatomie pour la déséquilibrer. Elle
    doit alors courir toujours plus vite après son équilibre. Si le jeu est poursuivi, la chute est
    inéluctable.
    B) APPROCHE CONSUMÉRISTE
    D’une façon générale, les consommateurs sont toujours les victimes de la concurrence
    déloyale. Elle conduit toujours, c’est son objectif principal, à l’organisation de monopoles.
    Les consommateurs, payent plusieurs fois sous leurs différents états.
    – Comme consommateur lors de l’achat.
    – Comme contribuable pour les différentes subventions.
    – Comme consommateur-usager-contribuable lorsqu’il s’agit des conséquences
    environnementales. ( dépollution de l’eau, des sites, des nuisances…)
    Quant à la qualité, jusqu’alors chaque état a pu imposer ses propres normes pour
    protéger ses consommateurs. Même si cela a conduit certains à faire du protectionnisme, la
    sécurité et la santé des consommateurs sont à peu près respectées en France. Sécurité qui a
    évolué sous la pression des associations de consommateurs et notamment de l’UFC. Or, de
    nombreuses normes de sécurité risquent de connaître une régression importante, voire de
    disparaître, afin “d’éviter des barrières non tarifaires”. C’est ainsi que les normes alimentaires
    seront celles du “CODEX ALIMENTARIUS” qui sont beaucoup plus laxistes que celles qui
    protègent aujourd’hui la santé des consommateurs français.
    Et quelles seront les capacités d’intervention des consommateurs et de leurs
    associations dans un marché sans frontière, sans régulateurs autres que les forces du marché,
    sans législateur pour faire évoluer les règles et sans juge pour les faire respecter ?
    Quels recours un consommateur pourrait-il avoir face à des entreprises inlocalisableset insaisissables, établies dans des états au droit incertain et qui n’ont de comptes à rendre qu’à
    leurs actionnaires ?
    De nombreux consommateurs ont déjà été victimes de recours impossibles même au
    niveau européen. (ventes par correspondance, vins à l’antigel autrichien, veaux aux hormones
    belges…)
    C) APPROCHE ENVIRONNEMENTALE
    Outre que ces échanges planétaires contribueront à une augmentation exponentielle des
    transports avec leurs cortèges de nuisances et de dangers, la concurrence sauvage conduira à
    la régression voire la disparition des réglementations protégeant l’environnement. Ce que
    réclame déjà, au nom de la compétitivité, un certain patronat.
    D) APPROCHE CITOYENNE
    On est en droit de se demander si le mot de citoyen aura encore le droit de cité dans un tel
    contexte. En effet, quel serait le rôle des assemblées législatives, dans un monde où la
    majorité des décisions relèverait des seules forces du marché?
    Quelle serait l’utilité du vote pour désigner des représentants dont le seul rôle serait de
    voter l’impôt, d’assurer la police et de tenir des discours rassurants afin d’essayer de maintenir
    la paix sociale?
    Cette accentuation du libéralisme aurait aussi des conséquences dans le Tiers Monde
    où l’aggravation de l’affairisme ne ferait qu’augmenter les déjà trop graves déséquilibres dont
    nos frères de ces lointains pays sont déjà victimes.
    Nous ne serons plus des citoyens libres et égaux en droit, mais les objets d’un marché.
    Il faut aussi être conscient que ce “round”, risque d’être le dernier. En effet, ce projet
    est l’aboutissement des efforts des lobbies économico-financiers. Ayant obtenu tout ce qu’ils
    désirent, de moteur efficace, ils deviendront des freins tout aussi efficaces pour s’opposer à
    toutes avancées sociales, environnementales et démocratiques, ces avancées étant opposées à
    leurs intérêts.
    Non les consommateurs n’ont pas “besoin” de tels accords. Seuls les spéculateurs tirent profit
    de cet échange inégal, moralement indéfendable, socialement, écologiquement et
    économiquement destructeur.
    L’échange inégal que permet le libéralisme sauvage introduit dans les accords du
    GATT, conduit inexorablement à l’implosion du système économique et à des risques
    d’explosion sociale: le vrai big-bang !
    Certains consommateurs penseront peut être que cette approche n’est pas
    conforme à leurs intérêts, considérant que ces exploitations des hommes, de l’environnement
    et des ressources naturelles leur permettent de bénéficier de prix bas. Mais ils doivent savoir,
    qu’ils sont aussi des citoyens et des êtres vivants et qu’après eux la vie doit se poursuivre ; vie
    dans laquelle ils seront présents par gènes interposés au travers de leurs descendants, à l’instar
    de Dieu qui créa l’homme à son image.
    Serge GRASS
    ex Vice Président de l’UFC Que Choisir

    Répondre
  • 8 avril 2020 à 10 h 02 min
    Permalink

    Et pourquoi pas une révolution verte “gilet vert” (c’est plus dur à se procurer donc meilleur pour l’écologie), un retour à la terre en passant par des changement de lois comme la légalisation du cannabis, je vous invite à lire ce sujet (https://www.europe1.fr/economie/ce-que-la-legalisation-du-cannabis-rapporterait-a-letat-2717911).
    On reprend le contrôle de notre agriculture, le maximum en autonomie. On voit le voit bien l’europe n’a servie à rien pendant cette pandémie
    Tous les jeunes des cités au champs, moins de stigmatisations, plus de sociabilité. (Construire une famille dans une maison c’est toujours mieux que de rester à blanchir dans un cage d’escalier)
    On enrichit nos terres, c’est prouvé. Moins de polluants, tchao les médocs à foisons.
    En fait on a la solution sous nos yeux…mais bon c’est dur de convaincre les récalcitrants (soit par désinformations (lobbys) ou méconnaissance du sujet…)
    Allez courage à tous, l’Humain avec un grand H vaincra.

    Répondre
  • 8 avril 2020 à 10 h 34 min
    Permalink

    Cet article présente l’intérêt d’être une synthèse très éclairante sur les événements nationaux et internationaux liés au Coronavirus. Pour ma part, je le trouve parfait pour aider à l’éveil des consciences endormies.

    Répondre
  • 8 avril 2020 à 12 h 21 min
    Permalink

    un article très intéressant et qui fait écho à ce que je ressens depuis que le covid-19 est arrivé au bon moment… je n’arrive pas à me dire que cette situation est normale et qu’il y a forcément un truc qui cloche … mais comme je le lis dans pas mal de commentaires… hélas, introduire ce genre d’idées ne plait pas… quoiqu’il arrive… j’espère que nous serons assez nombreux sur la planète entière pour ne pas nous laisser manipuler… Merci madame pour cette analyse qui devrait inonder tous les esprits et peut être les réveiller enfin…

    Répondre
  • 8 avril 2020 à 13 h 35 min
    Permalink

    Il n’y a pas que l’intelligence du texte il y a aussi celle des commentaires, mon Dieu que ça fait du bien , l’espoir est donc bien là , tangible.Merci

    Répondre
  • 8 avril 2020 à 16 h 26 min
    Permalink

    Au fur et à mesure des incompétences de notre gouvernement à gérer cette crise, je me posais sans arrêt la question : ” à qui profite le crime?”….et bien j’ai maintenant ma réponse!

    Répondre
  • Ping :Covid-19, confinement – le point sur la situation - Maïté Molla Petot

  • Ping :Système ébranlé ou confirmé ? – Le blog de Josick

  • 9 avril 2020 à 3 h 39 min
    Permalink

    Voici 2 articles dont je vous conseille la lecture, articles qui vont vous permettre d’encore mieux comprendre la situation actuelle:
    https://ripostelaique.com/80-de-la-population-mondiale-devra-disparaitre-avant-la-fin-du-xxie-siecle.html

    Mais pourquoi avoir choisi le NAZISLAM comme outil de destruction des pays occidentaux, ceux de l’Europe en premier, la réponse est ici :
    https://resistancerepublicaine.com/2019/11/04/pourquoi-ont-ils-choisi-lislam-pour-nous-exterminer

    Je vous conseille vraiment de regarder aussi les liens donnés dans les articles, de tous les lire ou regarder les vidéos, et de …vérifier par vous-mêmes, ce que j’ai fait !!!

    Autre chose, le livre à l’origine du premier article sur la disparition “nécessaire” de plus de 80% des individus dans le monde est le suivant : ” Le piège de la mondialisation ” de Hans-Peter MARTIN & Harald SCHUMAN – livre paru en allemand en 1997 et en Français en 1999 – J’ai acheté et lu ce livre il y a maintenant plus de 4 mois.

    Hans-Peter MARTIN, à l’époque journaliste au SPIEGEL, a été témoin invité à cette fameuse réunion, à l’hôtel FAIRMONT (situé à San-Francisco) du 27 septembre au 1er octobre 1995 …

    Vous pouvez trouver ce livre sur amazon pour moins de 5€ frais de port compris !!

    Autre extrait ici d’un livre ” Le rapport de la CIA” , paru en 2005 :
    https://twitter.com/LHommelibre16/status/1239232527262498816/photo/1

    Autre article, à lire, long, mais très intéressant aussi :
    https://www.alterinfo.net/La-pandemie-de-coronavirus-COVID-19-Le-vrai-danger-est-l-Agenda-ID2020_a153726.html

    Bref, rien n’est arrivé par hasard, et surement pas ce virus !!!

    La peur n’évite pas le danger, surtout quand on sait que le danger n’est pas là où on nous dit de le voir, ni n’a la forme que l’on nous décrit…

    http://www.quotidien.com

    Répondre
  • 9 avril 2020 à 11 h 05 min
    Permalink

    Pas évident de corréler tous les évènements actuel, cette interview à l’avantage d’être plutôt exhaustif dans la chronologie et dans les faits survenu dans “le monde occidental” et je ne remet pas en question les conclusions. Malheureusement (ou heureusement) un plan se déroule rarement sans accros.
    Car à l’exception du départ de la pandémie en Chine rien sur se qui se passe dans l’autre coté du monde.
    L’axe Chine Russie Iran bien que négligé dans les média n’est pas négligeable. Faire l’impasse sur ce point pour conclure à la prophétisation d’un gouvernement mondial revient à se ranger à la vison parcellaire des commanditaires de cette vison.
    Avant d’en arriver à ce gouvernement orwellien il conviendra de convaincre cet autre bloc ce qui est impossible.
    Il manque donc une étape dans ce plan macabre.
    D’autre part avant d’en arriver à cette extrémité, il y aura des contremesures. L’accumulation de réserve d’or de la Chine et de la Russie est peut être la création d’une monnaie commune indexée sur le précieux métal?
    Le problème du “plan pour un gouvernement mondial” énoncé est qu’il passe forcément pas un effondrement économique comme c’est très bien démontré.
    Ces deux pays ont des ressources naturelles précieuses. Que se passerait il la Chine et la Russie crée cette monnaie et décrète que l’achat de terre rares chinoise et de pétrole russe ne se fera plus que dans cette monnaie pour se prémunir de crises décennales qui ruinent leurs économie?

    Répondre
  • Ping :Stratégie du désordre - Stéphane Carteron

  • 9 avril 2020 à 12 h 41 min
    Permalink

    Analyse intéressante et dont je me sens proche sur bien des points. On se sent qd MM un peu “les bras m’en tombent “, non ? MM si je ne me suis jamais fait bcp d’illusions .. je suis qd mm un peu réservée sur le petit paragraphe “l’air de rien” et ne citant aucune source ni fait vérifié ou verifiable sussurant subtilement au passage que le virus a été “fabriqué ” .. là je crois qu’on tombe dans qq chose d’autre. . (D’ailleurs pas besoin de le”fabriquer”: si l’on est persuadé du reste: on voit bien que celui-là ou un autre il suffit de laisser les causes produire leurs effets pour que de telles “choses” adviennent!)
    Mais on le voit bien, dans les commentaires : chacun peut y lire ce qu’il souhaite et y trouver “preuve” à ses convictions personnelles ! C’est pour moi aussi effrayant ou presque, de voir s’y mêler autant les tenants des anti-immigrés que des antisémites ou des prédicateurs de fin du monde annonciateurs de jugement dernier, qui y lisent des confirmations de la bible -et pourquoi pas de nostradamus !!??
    Je retire de la lecture de ces com’ un sentiment mitigé, qui ne remet pas en cause l’auteur mais. .. qd mm tout ça n’est pas + rassurant en termes de confiance dans nos semblables et d’espoirs de conscience et de reprise en main de notre sort par “le citoyen” !..
    Que vont vivre nos jeunes dans les décades à venir, et quelles sources et quelles grilles de lecture des informations /désinformations ? Cela devient bien compliqué. .

    Répondre
  • Ping :Géopolitique du Coronavirus | Urantia Gaïa

  • 9 avril 2020 à 16 h 16 min
    Permalink

    Journal the economist : ” WORLD 2020” ENTOUREZ => O2 = dioxygène vérifiez l’ usage , Ro = Indice de Pandémie vérifiez son usage , L2 = classification CIM10 = ANTHRAX vérifiez l usage et les symptômes pulmonaires ( bioterrorisme ) , Do = oxydoréduction vérifiez le contexte biologique !
    ET BIEN SUR WIN = gagné !
    merci the economist
    Les épidémiologistes tentent d’en estimer l’ampleur et le caractère infectieux.Pour évaluer et surveiller son évolution, le taux de reproduction de base appelé … Ro
    Virus : quand des chercheurs jouent avec le feu https:// http://www.youtube.com/watch?v=kR_Ff0TNlQo
    https:// http://www.youtube.com/watch?v=SjcNFa6gPOY Le corona pourrait êtres un LEURRE il ne tue a coup sur que les malades chroniques et les gens âgées , en ITALIE les décomptes semblent définir que + de 80 % de mortalité sont âgée de 80 ans et plus … donc GRANDE méfiance quand aux morts atypique jeunes et bien portant … OBSERVEZ les images des RUSSES en Italie ils n ‘ont pas fait 6000 km allez et retour pour de …” l’humanitaire ” observez les images et comprenez qu ils se sont déplacé pour enquêter , les images démontrent des protocoles NBC c est a dire nucléaire biologique chimique , ils semble évident qu ils soupçonnent une attaque de nature BIOLOGIQUE mais pas forcement de type virus corona ! Pourquoi ? parce que des exemples frappant comme le DIAMOND PRINCESS 3700 touristes à bord du paquebot, dans le port de Yokohama. 619 voyageurs qui avaient été infectés 7 MORTS ( des personnes âgées ) ! = 1.2% ! ce qui est ATYPIQUE et très inquiétant ce sont les morts jeunes et bien portant ! A la lecture de ” the economist ” WORLD 2020 c est encore plus inquiétant ! Par ailleurs voici ici des opérations de type NBC confidentielle ici en FRANCE => les sapeurs-pompiers de la 38ème compagnie NRBC (nucléaire, radiologique, biologique, chimique), basée dans le XVIIème arrondissement de la capitale, sont intervenus sur place mais dans le plus grand secret. https://www.valeursactuelles.com/politique/coronavirus-lelysee-entierement-decontaminee-dans-le-plus-grand-secret-117679 Des symptômes a priori bénins
    Les premiers symptômes ressemblent à ceux de la grippe et comprennent de la fièvre, des maux de poitrine, des malaises, de la fatigue et une toux sèche. Les premiers signes de la maladie peuvent se déclarer dans les 48 heures après l’inhalation des spores de la bactérie. Si les premiers symptômes ne sont pas soignés sans tarder, l’infection peut s’aggraver et se transformer rapidement en une maladie ressemblant à une inflammation des poumons. Les symptômes sont alors l’essoufflement, une fièvre élevée, une fréquence cardiaque élevée et des sueurs abondantes. La maladie peut être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement JE SUIS L ‘ANTHRAX

    Manifestations cliniques
    Le charbon pulmonaire ou ANTHRAX militaire

    Le charbon pulmonaire survient à la suite d’une inhalation de particules contenant des spores. Les spores survivantes sont absorbées dans les poumons par les globules blancs (leucocytes), et transportées aux ganglions lymphatiques situés dans les cavités qui entourent le cœur. C’est là que la germination des spores peut se produire jusqu’à 60 jours plus tard. Les raisons des délais de germination ne sont pas connues. À Sverdlovsk, les cas se sont déclarés entre 2 et 43 jours après l’exposition à la bactérie.

    Une fois que la germination a eu lieu, la maladie survient rapidement. L’augmentation du volume des bactéries libère des toxines qui provoquent des saignements, de l’enflure et une destruction tissulaire autour du cœur et entre les poumons (la région de la poitrine appelée médiastin). Après qu’une certaine quantité de toxines ont été élaborées, il est impossible de sauver la vie du malade, même en éliminant toutes les bactéries au moyen d’antibiotiques.

    Il serait difficile d’établir un diagnostic précoce de charbon pulmonaire et il nécessiterait un indice de soupçon très élevé. L’expérience de Sverdlovsk laisse supposer que la maladie se manifeste en deux stades. Les patients développent d’abord un spectre de symptômes non spécifiques qui comprennent la fièvre, l’essoufflement, la toux, les maux de tête, les vomissements, les frissons, l’affaiblissement, des douleurs abdominales et poitrinaires. À ce stade, il n’existe pas de tests sanguins propres à déceler une maladie en particulier. La durée de ce stade varie entre quelques heures et quelques jours. Dans certains cas, il est suivi d’une période transitoire d’amélioration. D’autres patients atteignent directement le second stade fulminant.

    Le second stade, plus sérieux, se développe brusquement accompagné d’une fièvre soudaine, d’essoufflement, de transpiration et de choc. Le médiastin peut s’hypertrophier de façon spectaculaire et faire pression sur le cœur et les poumons. Chez près de la moitié des patients, des saignements se produisent dans le système nerveux central et au cerveau (méningite charbonneuse), entraînant des maux de tête, un délire et un coma. À ce stade second de la maladie, le choc progresse rapidement; la mort survient en l’espace de quelques heures. Les archives de Sverdlovsk sont difficiles à interpréter, mais il semblerait que dans les cas mortels, l’intervalle entre l’apparition des symptômes et le décès ait été d’environ 3 jours. Le taux de mortalité pour le charbon pulmonaire approche 100 % et le traitement est généralement inefficace. La méningite charbonneuse est habituellement fatale.

    Répondre
  • 9 avril 2020 à 16 h 51 min
    Permalink

    Au milieu de cette mauvaise grippe les tribuns guerriers sortent l’artillerie lourde, très lourde, mes écrans plient sous la charge !

    Répondre
  • 9 avril 2020 à 18 h 20 min
    Permalink

    on aimerait qu’elle ait tort, mais tout indique que son analyse est juste

    Répondre
  • Ping :Géopolitique du coronavirus : entretien avec Valérie Bugault – Michelduchaine

  • Ping :Nous accusons - > Le site des citoyens libres

  • Ping :Le Covid-19 plus fort que Greta … – Le juste nécessaire

  • 10 avril 2020 à 13 h 32 min
    Permalink

    L’épidémie de Coronavirus entraine celle de la révélation de complots en tous genres. Les complotistes, pour affronter leur peur de la situation, préfèrent spéculer sur la toute-puissance égoïste mais rassurante d’un petit groupe d’hommes et refusent d’admettre une possible et effrayante impuissance de l’Humanité. Pourtant, croyant dénoncer l’égoïsme, ils font preuve d’orgueil. Le même que celui qui, avec l’égoïsme, est à la racine de nos maux et qui, à notre époque, fait croire, par exemple, à la toute puissance du progrès. On ne soigne pas l’égoïsme par l’orgueil. Ils s’alimentent l’un l’autre. Le complotisme alimente donc l’égoïsme, en poussant au repli sur soi, et l’orgueil, par la croyance à la toute puissance de l’Humanité.

    La peur de la situation, l’égoïsme et les ratés de certains dirigeants favorisent l’interprétation de complots
    Rien que sur LinkedIN, nous avons le choix du complot : le gouvernement organise soit l’épidémie elle-même, soit la pénurie de moyens pendant, voire avant. L’Etat étant omniscient et omnipotent, toute situation est le résultat d’un égoïsme organisé. Bien évidemment, au profit des puissants et au détriment des faibles. Mais, pour le complotiste, il n’est jamais question d’erreur, d’impuissance, de désorganisation ou d’ignorance.

    De fait, l’égoïsme de certains dirigeants est bien réel, y compris dans la gestion de cette crise. Réguliers les scandales viennent mettre cette triste réalité à la lumière. Ils brisent la confiance et laissent supposer que ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. D’où le slogan « Tous pourris ». Ces limites font de la recherche de la vérité un devoir pour restaurer la confiance. En attendant, cette confiance brisée ajoutée aux insuffisances de la gestion de la crise peuvent donner les apparences d’un complot.

    Les complotistes préfèrent voir dans les dirigeants des ennemis tout-puissants plutôt que des chefs limités
    Mais le complotisme ne suppose pas seulement l’égoïsme malveillant des dirigeants. Il présuppose également que ces mêmes dirigeants savent tout (ex: #ilssavaient) et peuvent tout ou presque : ainsi, s’ils n’ont pas organisé l’épidémie, ils pourraient quand même l’éradiquer sans peine. D’un côté c’est rassurant de se dire que quelque part, la situation est maîtrisée par un groupe d’hommes et par extension que l’Humanité est aux commandes. C’est moins effrayant que de se dire que l’Humanité est dépassée, même temporairement.

    De l’autre côté, cette affirmation que l’Homme reste aux commandes est de l’orgueil. C’est la même profession de foi dans un progrès technologique sensé nous préserver de tout (avant) et/ou tout réparer (après). Or la totale maîtrise est impossible pour une raison simple: l’ampleur des catastrophes les plus graves dépasse de loin nos moyens. Nous sommes dépassés et par notre propre technologie et par la nature. C’est ce que montre par exemple le réchauffement climatique.

    Les complotistes augmentent l’orgueil et l’égoïsme ambiant
    Alors, en prétendant lutter contre l’égoïsme malveillant des dirigeants, le complotisme augmente en fait et l’égoïsme et l’orgueil ambiant.

    L’égoïsme puisqu’il pousse à un repli sur soi de « bons, des vrais, des purs etc… ». Les complotistes entre eux et les puissants, que se sentent entourés de complotistes, entre eux également. Sont alors laissés de côté les nécessiteux.
    L’orgueil, puisque d’une part les complotistes se croient plus intelligents, plus clairvoyants que les autres. En cela ils sont semblables à ceux qui accusent sans recul le gouvernement d’incompétence, et on en voit beaucoup en la circonstance. D’autre part, ils alimentent la croyance que l’Humanité est toute puissante, ce qui est mortifère.
    La théorie du complot est une agitation sans issue
    Au bilan, le complotisme, mélange aveugle de peur et d’orgueil, pas plus que la critique à l’emporte pièce, n’est donc pas la solution à notre crise. La solution c’est la lutte contre l’égoïsme et l’orgueil. Dans le domaine de l’information, c’est la recherche humble et généreuse de la Vérité. Cela prend toujours du temps et du recul. En attendant luttons contre l’égoïsme et l’orgueil par notre civisme et notre générosité.

    Répondre
    • 12 avril 2020 à 20 h 38 min
      Permalink

      Complotisme… Mélange de peur et d’orgueil ?
      Et ton déni de réalité ? Est il le fruit de la naïveté, de la paresse, de la lâcheté, de la stupidité, du cynisme, où de toutes ces tares ?
      Suffisant personnage, va…

      Répondre
    • 13 avril 2020 à 23 h 56 min
      Permalink

      Vous avez oublié l’incommensurable bêtise et la profonde inculture des complotistes qui n’ont jamais lu “les limites à la croissance” et qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’est un ARN…ce qui ne les empêche pas d’applaudir des deux mains à un article qui n’a aucune structure et qui ne mène nulle part.
      Cet article mélange tout et n’importe quoi du début à la fin (club de Rome, Georgia guidestones et puces RFID dans les vaccins (sic!) à tel point qu’il n’a absolument aucun sens. Il est daté du 1er avril, serait-ce un poisson d’avril destiné à démontrer qu’il est possible de faire gober n’importe quoi à des crétins?

      Répondre
      • 11 mai 2020 à 0 h 18 min
        Permalink

        Ce n’est pas parce que vous ne comprenez pas que cela n’a aucun sens. Si vous mettiez moins d’efforts à critiquer et plus a chercher à comprendre votre intelligence en bénéficierait.

        Répondre
    • 19 avril 2020 à 10 h 17 min
      Permalink

      Aux échecs un joueur fait face à un autre joueur. Dans la vraie vie un complot fait fait à un autre complot.

      Répondre
  • Ping :Corona etc... | Pearltrees

  • Ping :Virus : là où ils veulent en venir – Le Postillon de Colmar

  • 11 avril 2020 à 0 h 40 min
    Permalink

    L’argent n’est pas le Pouvoir, l’argent est virtuel et n’est réalité que par le jeu de la Loi, que nous sommes libres de changer => Exit Rotchild. D’accord, ce n’est pas (encore) gagné.

    Le Pouvoir EST dans la propriété lucrative des Ressources premières. (valable à toutes les échelles)

    Un système libéral, duquel ces ressources seraient propriété lucrative de la collectivité, répondrait de ce fait et de lui-même aux désirs de la collectivité, de même que le système libéral actuel répond aux désirs des propriétaires de ces ressources.

    Répondre
  • Ping :Géopolitique du Coronavirus – Percussions

  • Ping :Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault | Pileface.fr

  • Ping :Valérie Bugault. « En France, et plus largement en Occident, la crise sanitaire du coronavirus présente un cas pratique d’ingénierie sociale et de gouvernance par le chaos »

  • Ping :Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault - Apocalypse Now And Then

  • 13 avril 2020 à 14 h 25 min
    Permalink

    Bonjour,

    Je ne suis pas très calé dans tout ce qui concerne les réseaux sociaux, mais n’y aurait-il pas un moyen de créer un groupe ou je ne sais quoi qui pourrait prendre de l’ampleur et interpeller les médias, politiques et autres personnes “endormis” ? Quelque chose d’officiel mais avec nos vrais identités pas des pseudos ? Quelques choses qui ne fasse pas trop complotiste ou “agressif”. Une compilation de toutes les anomalies de la gestion de cette crise, les mensonges, les dessous de ce confinement, etc… Je veux dire, c’est suffisamment grave ce qui est en train de se passer là sous nos yeux pour qu’on ne fasse rien à part se disperser et crier notre colère sur tout ces réseaux disséminés. Moi ici, une autre fois sur Youtube, après sur Facebook, etc… Je signe un maximum les pétitions sur change.org mais j’ai l’impression d’une goutte d’eau… Il nous faudrait une sorte de guide numérique, avec des liens vers tout ce que font les autres, mais un espace central d’où tout part et où on pourrait se retrouver facilement. Par où pourrait-on commencer ?

    Répondre
    • 16 avril 2020 à 0 h 15 min
      Permalink

      Réponse : Les Gilets Jaunes !!!!
      personne ne les soutenez alors qu’ils étaient dans le vrai depuis le début !!! mais dans ce monde d’égoïsme triomphant que les merdias nous servent et nous rabâchent à longueur de temps, nous ne bougeons pas de peur de perdre ce qu’il nous reste ! OUVRONS LES YEUX ! BORDEL ! Ils ne peuvent rien faire contre nous si nous nous réveillons tous d’un coup !!!!!!!

      Répondre
  • 13 avril 2020 à 16 h 58 min
    Permalink

    C’est intéressant même si parfois on hésite on se demandant si on ne sombre pas dans du complotisme de science fiction.
    Quelqu’un peut-il m’expliquer quand elle dit “la Banque mondiale (que je ne présente plus) avait prévu, dès 2017, des « bonds spécifiques aux pandémies »”
    Car précisément cet instrument financier doit permettre d’envoyer rapidement des capitaux à des pays faisant face à une ou plusieurs épidémies. Mais seulement si des conditions très précises sont remplies pendant un certain laps de temps. Donc plus l’épidémie progresse et moins les investisseurs touchent d’argent voir pas du tout. Donc quel est l’intérêt pour eux de cette pandémie ?

    Répondre
  • Ping :le Saker Francophone:Géopolitique du coronavirus – entretien avec Valérie Bugault – chaos

  • 16 avril 2020 à 9 h 29 min
    Permalink

    elle a raison mais l eveille des consciences lobotomisée va etre trop long……..

    Répondre
  • 16 avril 2020 à 18 h 18 min
    Permalink

    Bizarre les considerations finales ou on reduit l’enjeu a une opposition entre patriotes et mondialistes … Etre patriote n’est pas garant de respect de nos libertes ni du bien-etre de la pop, il me semble qu’il y a assez d’exemples historiques pour l’etayer …

    Je cite : “cette « pandémie de coronavirus » arrive à point nommé pour soutenir la stratégie des globalistes alors que ces derniers étaient en situation de faiblesse”

    Vraiment ? A l’heure ou meme Macron a du reconnaitre qu’il devrait revenir sur son credo liberal et revenir a un developpement industriel national, moi j’ai l’impression que cette crise du corona est un coup de massue pour les “mondialstes”, puisqu’il consacre le repli national (meme au sein de l’UE), la fermeture des frontieres, la necessite d’industrie nationale au moins pour quelques secteurs strategiques, le renforcement de l’Etat planificateur et fournisseur de services publics.

    Quant au fait que c’est mis a profit par nos dirigeants pour restreindre les libertes individuelles, je ne vois paas en quoi ca favorise plus les mondialistes qu’un pouvoir “patriote” de type nationaliste … il y en a a profusion dans l’Est asiatique, capitaliste ou pas, dans l’Est de l’Europe (liste non exhaustive), le regime nationaliste indien en a aussi profité pour resserrer les boulons au niveau de la repression, et au Chili la seule vraie difference avec le confinement c’est la presence de l’armee dans les rues (qui n’etait pas intervenue depuis septembre …).

    Répondre
  • Ping :La volonté affichée de protéger les populations cache une volonté sournoise de les mettre en état de choc et de les surveiller massivement - Le Salon Beige

  • Ping :A qui profite le crime du coronavirus – Les moutons enragés

  • 17 avril 2020 à 13 h 18 min
    Permalink

    Crise mondiale, meneurs occultes, fin d’un monde et nouveau cycle.
    Il est des gens naïfs qui croient que l’histoire est le récit exact des faits du passé. Ils semblent ignorer que le monde est, depuis longtemps, régi par le mensonge et que le désordre de la société actuelle en est la conséquence.
    Le désordre, c’est-à-dire la dissolution des États, commença quand certains hommes, troublés par le mauvais esprit qui engendre l’orgueil, voulurent mettre leur personnalité au-dessus des autres, s’affranchir des lois établies et dominer les faibles. Cette révolte fut le commencement de l’erreur sociale, c’est-à-dire de l’injustice.
    Pendant que les plus audacieux s’emparaient du pouvoir religieux, d’autres formaient un parti d’opposition, un pouvoir laïque, en perpétuelles luttes avec les premiers, et toujours leurs discordes avaient pour prétexte « la Vérité » que ni les uns ni les autres ne possédaient.
    En réalité, ces luttes n’avaient qu’un but : conquérir le pouvoir en dirigeant l’Instruction publique et en enseignant aux jeunes générations que le gouvernement des vainqueurs était le meilleur des régimes.
    Si vous saviez…
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/livres-de-femmes-livres-de-verites.html

    Répondre
  • Ping :Le Gouvernement Mondial – Valérie Bugault – Télé Fiat+⁄-Lux

  • Ping :La volonté affichée de protéger les populations cache une volonté sournoise de les mettre en état de choc et de les surveiller massivement – information nationaliste

  • Ping :Le salon beige:La volonté affichée de protéger les populations cache une volonté sournoise de les mettre en état de choc et de les surveiller massivement – chaos

  • Ping :Nouvelles « contrariennes » du coronavirus | jacqueshenry

  • 19 avril 2020 à 9 h 42 min
    Permalink

    Comprenez le symbolisme de la pyramide illuminati avec le sommet qui nous regarde détaché de la base (NOUS). Qui est au sommet : la Reine (ARMÉES), le Vatican (RELIGION), Rothschild (ARGENT). Ils nous informent par les films, dessins animés, etc (CONSENTEMENT). Informons, réveillons, réagissons nous n’aurons pas de deuxième chance !

    Répondre
  • Ping :GESTIONAREA PANDEMIEI CORONAVIRUS ȘI DEZORGANIZAREA PROGRAMATĂ A STRUCTURILOR PROFUNDE ALE SOCIETĂȚII NOASTRE « CER SI PAMANT ROMANESC

  • 20 avril 2020 à 19 h 30 min
    Permalink

    Entre l’analyse de Valérie Bugault, et les commentaires qui suivent, d’ailleurs d’orientations très variables, mais globalement proches des vues qu’elle propose, il ressort au sens qui est le mien, c’est à dire de culture très moyenne, mais avec un peu de bon sens et la volonté de comprendre, il y a quelques points qui m’interpellent : d’abord, cette notion de vision ou volonté mondialiste, avec des initiateurs totalement opaques, issus du “grand capital”, et de mouvements politiques nébuleux et concurrents … !
    Mais dont il ne fait aucun doute aujourd’hui qu’ils soumettent des gouvernements européens, la France en premier, avec des pantins menteurs acquis à cette cause et qui dirigent en favorisant tous les moyens destructifs possibles (favorisation de la montée de l’islam et des invasions migratoires, volonté de déstabiliser, voire annihiler le sentiment religieux Chrétien et plus particulièrement Catholique, détruire ce qui a fondé les racines de la France profonde, accompagnement d’une décadence des mœurs, etc.).
    Ensuite, c’est la qualité intellectuelle des populations concernées : soumises, par ex. pour la France, par les effets de la révolution déjà destructrice de mai 68 avec la libération des valeurs qui ont ensuite induit l’éducation des adultes d’aujourd’hui, ceux qui votent ou sont censés le faire – la majorité n’a pas la culture ou maturité nécessaire pour distinguer les discours de beaux parleurs tricheurs, aidés et même promus en cela par les médias aux ordres, et d’autres personnages, plus sincères auxquels on ne donne pas les moyens de s’exprimer au quotidien !
    Par ailleurs la marginalité globalement loyale, mais brouillone des gilets jaunes, de même que les commentaires sur les différents sites opposés à ceux du pouvoir, laissent à espérer une majorité de nécessaires et louables réactions de la part de la population … Mais quel est le pourcentage par rapport à TOUTE la population qui, le moment venu accompagnera une contestation soutenue (destitution et procès en justice nationale (quoique la Magistrature soit aussi aux ordres) ou internationale, des gouvernants et responsables du désastre) – NB : c’est plus facile de confiner (sorte de prison quand même) la population, que de mettre en œuvre des moyens matériels et économiques, même si, en la circonstance au vu des incuries gouvernementales, il n’y avait plus d’autres Choix !
    Mais dormez bonnes gens, nos dirigeants sont droits dans leurs bottes, et les médias traditionnels les aideront à vous montrer que leurs mensonges n’en sont pas … Ne l’ont jamais été, et que c’est grâce à eux que tout rentre ou va rentrer dans l’ordre !
    Ou alors réveillez-vous, en contrariant pour la circonstance le commentaire du Général de Gaulle relatif aux “veaux”… !
    Sinon, ne pleurez pas demain lorsque nous et nos enfants, seront soumis à des enjeux de dictatures mondialistes, dans le prolongement de celle d’aujourd’hui, initiée par un adulte malade, enfant fou, menteur et incapable, dont on se demande pourquoi il est à ce poste.

    Répondre
  • 20 avril 2020 à 23 h 42 min
    Permalink

    Pendant plus de sept siècles la France a combattu les mondialistes . Le moment est venu de finir ce qu’a commencé Phillippe IV. Les Templiers de nos jours s’appellent Rothschild , Rockefeller, Morgan , Soros , Gates , Bezos , etc. et se cachent derrière des oripeaux tels que Bilderberg , Wall Street , City of London , Banque Mondiale, BRI ,FMI , BCE ,UE , BCE ,OMS , et tant d’autres . Leur oeuvre est devant nos yeux : 90/100 de la richesse du Monde leur appartient et de ce fait ils se voient comme les Elus , les Illuminati . Le capitalisme apatride s’est approprié les fruits de la labeur de l’ Humanité , ils veulent maintenant nos corps en esclavage et nos âmes en perdition. Le temps est venu d’ écraser cette vermine satanique qui empoisonne notre existence. Ne craignez pas : ce ne sont que des vieillards démentiels qui tremblent devant l’ Eternité !

    Répondre
  • 21 avril 2020 à 19 h 25 min
    Permalink

    Le COVID-19 est une arme biologique russe destinée à crasher les économies de la Chine, des USA et de la zone OTAN.
    Le COVID-19 fut lâché à Wuhan lors des Jeux Mondiaux Militaires 2019.

    http://www.thearea51blog.blogspot.com

    Répondre
  • 24 avril 2020 à 23 h 26 min
    Permalink

    Bonjour à tous , que de commentaires en tout genre , la manipulation par le mensonge est l’apanage de tout dirigeants actuel ou passé , tout est bon pour assoire leur notoriété . nous ne sommes pas capable de tirer les leçons du passé , toutes les grandes ou petites civilisations ont eu leur apogée et ont disparue , je pense que l’on dérogera pas à la loi de l’auto destruction des civilisations que la terre à enfantée . La mondialisation c’est un grand mot inventé par ceux qui en tire profit . Quand j’en entent s’apitoyer que certaine population vive avec moins de 1 $ par jour , c’est surtout qu’ils ne fond pas marcher leurs boutiques ( si on ne leur volait pas leur espace de vie et leur nourriture ) . Réagissons pour que nos enfants et petits enfants soient fier de nous .

    Répondre
  • Ping :Revue de presse SANTÉ – mars, avril 2020 | Ben Hicaubert

  • Ping :Virus et gouvernement mondial. La faction patriotique aussi. Valérie Bugault et la volonté messianique des élites monétaires et capitalistes ; le Vatican est une succursale de la City de Londres (rappelons que Brexit vient de Berechit, le commencement

  • Ping :Virus et gouvernement mondial. La faction patriotique vaincue en Amérique. Valérie Bugault et la volonté messianique des élites monétaires et capitalistes ; le Vatican est une succursale de la City de Londres (rappelons que Brexit vient de Berechit,

  • 29 avril 2020 à 9 h 52 min
    Permalink

    Ces trucs, c’est ce que je raconte depuis 20 ans et plus.
    Et ça fait plus de 20 ans que je passe pour un hurluberlu.
    C’est d’autant plus facile que je n’ai pas de formation académique dans les domaines financiers, politques et industriels.
    Technicien en électronique de formation, je subis autant que tout le monde les décisions prises par la finance et la politique et l’industriel.

    Répondre
  • 2 mai 2020 à 19 h 08 min
    Permalink

    Je suis tout à fait d’accord avec Valérie Bugault, car Aaron Russo https://www.youtube.com/watch?v=rBFIQuRVHh4 l’avait annoncé il y a déjà quelques années.
    Mais il ne nous reste que peu de temps si on lit bien Valérie ! en septembre, un labo doit sortir un prétendu vaccin, qui, même s’il n’apporte aucune efficacité, nous inoculera la puce RFID, de l’alu, et d’autres composants néfastes, ce qui est en fait le but recherché par notre dirigeant, complice des labos, des banquiers d’où il vient et autres Gates et Soros. Si le déconfinement n’intervient pas avant – ce que ce gouv veut à tout prix retarder pour arriver en septembre et à la vaccination – comment nous faire entendre ? si vous avez une idée… Enfin, allez sur le net voir les Georgia Guidestones ! édifiant !!

    Répondre
  • Ping :Géopolitique du coronavirus – entretien avec Lucien Cerise – Le Saker Francophone

  • Ping :Valérie Bugault : Interview sur Sputnik – Le Saker Francophone

  • Ping :Valérie Bugault : Interview sur Sputnik | Groupe Gaulliste Sceaux

  • Ping :Saker Francophone:Valérie Bugault : Interview sur Sputnik – chaos

  • Ping :Le saker francophone:Géopolitique du coronavirus – entretien avec Lucien Cerise – chaos

  • Ping :Valérie Bugault : Interview sur Sputnik – Le Saker Francophone – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  • Ping :Intelligence artificielle, manipulation des masses, esclavage "intelligent" | √ HO1 – Holistic Overview #1 - The #1 AIO* Holistic View to understand several topics better !

  • 5 mai 2020 à 19 h 15 min
    Permalink

    PROBLEME – REACTION – SOLUTION
    Telle est la devise de cette oligarchie financière peu scrupuleuse.

    Répondre
  • Ping :Une crise créée de toute pièce par le gouvernement – Le blog du tiennou

  • 10 mai 2020 à 10 h 30 min
    Permalink

    Un peu de sérieux, vous êtes resté connecté trop longtemps sur face de bouc avant de venir lire cet article

    Répondre
  • Ping :Géopolitique du coronavirus - JF Greuzat

  • Ping :Valérie Bugault : Interview avec Jeanne Baron pour BFM – Le Saker Francophone

  • Ping :Le saker francophone:Valérie Bugault : Interview avec Jeanne Baron pour BFM – chaos

  • Ping :Un tableau français politiquement très sombre, par Valérie Bugault | Paroles de Dieu, la réalité du message biblique

  • Ping :Strategika:Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault – chaos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *