National-conservatisme : un journaliste anti-Soros de Breitbart devient conseiller personnel de Netanyahu

Par Raphael Ahren / source : fr.timesofisrael.com

NB : ancien directeur du bureau de Jérusalem du site Breitbart News, Aaron Klein est par ailleurs l’auteur de “Red Army : The Radical Network That Must Be Defeated to Save America”, un livre qui décrit la manière dont : “un ensemble de groupes socialistes radicaux se sont emparés du pouvoir politique, ont façonné le programme présidentiel d’Obama et menacent l’avenir même de notre pays.” Une étude qui cible entre autres le milliardaire globaliste George Soros. Aaron Klein est aussi l’auteur de “The Politically Incorrect Guide to Israel”. Une nomination qui devrait renforcer encore les rapports entre les conservateurs occidentaux et le Likud de Benjamin Netanyahu pressé par son agenda expansionniste en Cisjordanie et les accusations de corruption portées contre lui. Des accusations que Netanyahu attribue à une coalition de gauche composée de politiciens, de médias, de policiers et de procureurs afin de l’évincer en raison de sa politique. Rappelons que le Likud accuse aussi régulièrement Soros d’être un “ennemi systémique d’Israël”. Pierre-Antoine Plaquevent pour Strategika

Le Premier ministre a embauché le journaliste de droite Aaron Klein, qui devient son nouveau consultant personnel en stratégie et en communication, a annoncé lundi le parti du Likud.

Cela fait plusieurs mois que Klein, 41 ans, conseille Netanyahu mais, ces dernières semaines, le journaliste a démissionné de son poste de correspondant en Israël pour le site d’extrême-droite Breitbart et il a rejoint le Likud pour lequel il travaillera à plein-temps.

Netanyahu avait salué la contribution apportée par Klein depuis la scène d’une salle du parc des expositions le soir des élections, le 3 mars, après l’annonce des résultats qui avaient clairement établi que le Likud, fort de 36 sièges, allait devenir la faction la plus importante à la Knesset.

La nomination de Klein a fait des vagues sur les réseaux sociaux, le consultant étant considéré comme un républicain de la ligne (très) dure.

Il a notamment écrit des livres qui attaquaient Barack Obama et Hillary Clinton, ainsi que Joe Biden, candidat à la présidentielle du parti démocrate, depuis que ce dernier devance le président Donald Trump dans les sondages en amont des élections du mois de novembre.

Né à Philadelphie, installé depuis plusieurs années au sein de l’Etat juif, Klein ne remplacera pas la porte-parole du Premier ministre, Shir Cohen, et le poste de porte-parole pour les médias internationaux reste pour le moment vacant (il était occupé dans le passé par Evan Gary Cohen, qui avait démissionné au mois de mars après seulement sept mois d’exercice).

« Klein a abandonné une carrière à plein-temps de journaliste marquée par les succès pour apporter son aide alors qu’Israël se trouve actuellement face à des défis sans précédent avec la pandémie de coronavirus, dans le contexte du débat international sur la question de l’application de la souveraineté en Cisjordanie et d’autres affaires urgentes », a commenté une source du Likud auprès du Times of Israel, lundi.

La carrière d’auteur et d’animateur radio de Klein a toutefois causé un malaise chez un certain nombre d’observateurs.

L’écrivain Gershom Gorenberg, un critique du Premier ministre qui vit à Jérusalem, souligne que Klein a travaillé au poste de chef de bureau à Jérusalem pour le site WND (World News Daily) qu’il qualifié de « site colportant des théories du complot d’extrême-droite ».

Shalom Lipner, qui a travaillé pendant 26 ans au bureau du Premier ministre et qui a rejoint dorénavant les programmes Moyen-Orient au sein du Conseil de l’Atlantique à Washington, estime que l’embauche par Netanyahu de Klein traduit « une initiative à court-terme » de la part du Premier ministre pour s’attirer les faveurs de Trump. Ce qui est, ajoute Lipner, « une « proposition risquée – et c’est le moins qu’on puisse dire ».

Netanyahu doit « cesser de se mettre à dos les démocrates », poursuit Lipner, recommandant que ce dernier se prépare à la possibilité que Biden fasse son entrée à la Maison Blanche en 2021.

Klein est connu pour ses attaques féroces contre les présidents et aspirants à la présidentielle démocrates. Il avait publié deux livres dénonçant le prédécesseur de Trump – « The Manchurian President: Barack Obama’s Ties to Communists, Socialists and Other Anti-American Extremists » (en 2010) et « Fool Me Twice: Obama’s Shocking Plans for the Next Four Years Exposed » (en 2012).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *