Bande de Gaza : le Hamas affirme avoir arrêté des cellules d’ISIS opérant pour Israël

par Léon Sverdlov / source : The Jerusalem Post / Traduction : strategika.fr

Les services de sécurité du Hamas auraient découvert un “plan dangereux” des services de renseignements israéliens “travaillant sous la couverture de cellules affiliées à l’ISIS”. NDT : ISIS : Islamic State of Iraq and Sham / État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Le Hamas a arrêté plusieurs “éléments” salafistes dans la bande de Gaza, soupçonnés d’opérer pour le compte des services de renseignement israéliens, a rapporté le journal libanais Al-Akhbar (Les Nouvelles) affilié au Hezbollah, tôt mercredi matin.

Selon une source citée par Al-Akhbar, les services de sécurité du Hamas ont découvert un “plan dangereux” des renseignements israéliens “travaillant sous la couverture de cellules affiliées à l’ISIS”, visant à “diriger les frappes de sécurité vers les infrastructures gouvernementales et militaires”.

Les cellules salafistes auraient planifié des attentats suicides dans la bande de Gaza visant “les systèmes stratégiques de la résistance”. Le Hamas serait entré dans une “situation d’urgence au second degré” après que les interrogatoires des personnes arrêtées aient conclu que le plan pour mener les frappes serait “bientôt mis en œuvre”.

Les frappes, selon la source citée par Al-Akhbar, devaient être menées par des agents à moto, comme les précédentes attaques de l’Etat Islamique contre les infrastructures du Hamas dans la bande. En août dernier, le Hamas a arrêté une cellule de l’ISIS pour avoir dirigé une série d’attentats suicides contre la police de Gaza.

Tsahal a nié toute implication dans les attaques de Gaza, selon l’agence de presse israélienne Walla, car le ministère de l’intérieur de Gaza, contrôlé par le Hamas, a affirmé que les attentats avaient eu lieu peu après une escarmouche du Hamas avec les troupes de Tsahal.

En octobre, le Hamas avait déjà reproché à Israël “d’essayer de contacter des jeunes aux pensées extrémistes salafistes”, les contactant et leur ordonnant de perpétrer des attentats suicides contre des cibles du Hamas en août, selon Al-Akhbar.

Le ministère de l’intérieur de Gaza aurait publié une déclaration au cours du week-end, affirmant que les forces du Hamas “ont découvert les mouvements suspects d’un certain nombre de personnes”, entamant “des enquêtes approfondies” qui ont conduit à leur arrestation les jours suivants.

Les suspects, a rapporté le média affilié au Hezbollah, étaient “en train de mener d’autres actions de sabotage contre la résistance avec un suivi direct des services de renseignements de israélien”.

Lundi, les médias arabes ont rapporté que le leader du Hamas Ismail Haniyeh a appelé le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah à “unir leurs rangs” dans le but de contrecarrer l’annexion prévue par Israël de zones en Cisjordanie.

Une pensée sur “Bande de Gaza : le Hamas affirme avoir arrêté des cellules d’ISIS opérant pour Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *