Appel aux églises du monde : Israël agresse les chrétiens palestiniens et leur interdit de célébrer leurs fêtes religieuses (L’archevêque Atallah Hanna)

Vues : 2976

Source : almanar.com.lb – 23 avril 2022

https://french.almanar.com.lb/2314094

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Faites un don pour soutenir l’analyse stratégique indépendante

Adressant un cri aux églises chrétiennes d’Orient et du monde entier, l’archevêque de Sebastia pour les orthodoxes grecs à Jérusalem, l’archevêque Atallah Hanna, a révélé que l’occupation israélienne a transformé la ville sainte en une caserne et interdit aux Chrétiens de célébrer leurs fêtes religieuses et de se rendre à l’Eglise Saint-Sépulcre.
Ces agressions interviennent au moment où les forces israéliennes agressent quotidiennement et sans répit les Palestiniens musulmans dans l’esplanade des Mosquées et la mosquée al-Aqsa.

« Mon appel s’adresse à toutes les références religieuses… Ne laissez pas Jérusalem seule », a lancé l’archevêque Hanna dans une interview avec la télévision libanaise d’information al-Mayadeen.

Il a indiqué que les militaires de l’occupation israélienne sont entrés avec leurs armes à l’intérieur de l’église du Saint-Sépulcre et attaqué les fidèles.
« L’occupation a transformé la vieille ville en une caserne militaire. Les forces d’occupation empiètent de manière flagrante sur le caractère sacré de l’église du Saint-Sépulcre dans un ciblage sans précédent de la présence chrétienne dans la ville », a-t-il condamné.

Et de poursuivre : « les forces d’occupation sont entrées dans l’église du Saint-Sépulcre avec leurs armes, provoquant des chrétiens et des fidèles. Les soldats de l’occupation ont attaqué des fidèles dans une scène sans précédent lors de la plus importante fête chrétienne vacances. »

A l’adresse des églises chrétiennes d’Orient et du monde entier, il leur a demandé de prêter attention à la présence chrétienne à Jérusalem, en disant : « Mon appel s’adresse à toutes les références religieuses… Ne laissez pas Jérusalem seule. »

Mgr Hanna a souligné que « l’occupation s’emploie à saboter nos cérémonies et notre fête religieuse. C’est un crime commis en plein jour contre tous les chrétiens ».

Déployées massivement dans la ville sainte, et dans la cour de l’Eglise du Saint-Sépulcre, les forces d’occupation ont interdit le samedi 23 avril, aux chrétiens d’accéder librement à l’église. Elles ont agressé un prêtre pendant qu’il était en route à l’église.

Selon al-Mayadeen, elles ont dans un premier moment fermé la porte al-Hadid qui mène vers la vieille ville d’al-Qods et qui est empruntée normalement par les fidèles chrétiens le jour du Samedi saint et leur ont demandé d’emprunter d’autres portes de la ville à l’instar de Bab al-Khalil et Bab al-Amoud, sans donner les raisons de cette interdiction.
Des pèlerins chrétiens venus d’Égypte ont assuré avoir été agressés et battus par les policiers et les garde-frontières de l’occupation israélienne. Ils ont précisé avoir attendu de longues heures sans obtenir l’autorisation d’accéder à l’Eglise du Saint-Sépulcre.

Selon le quotidien israélien Israel Hayom, les représentants de la communauté chrétienne de Jérusalem ont visité le bureau du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour mettre en garde contre la menace de la décision israélienne d’imposer des restrictions pour l’accès des fidèles chrétiens à l’église en question.

Cette affaire exacerbe les tensions entre l’entité sioniste et les Chrétiens et plus précisément les adeptes de l’Église gréco-orthodoxe sur fond des divergences sur les hôtels al-Batra et l’Empire situés à côté de la porte Yafa dans la vieille ville d’al-Qods.

Condamnations des factions palestiniennes

Les factions de la résistance palestinienne ont condamné les mesures israéliennes répressives contre les chrétiens palestiniens.

Le porte-parole du mouvement de résistance palestinienne Jihad islamique Tareq Ezzeddine a déclaré : Les forces d’occupation poursuivent leurs violations à l’encontre des sanctuaires palestiniens, musulmans. Elles restreignent les mouvements des chrétiens palestiniens et limitent leur liberté de mouvement et de participation en érigeant des barrières et en fermant les portes menant à l’église du Saint-Sépulcre dans la ville de Jérusalem pour célébrer le Samedi saint dans la ville sainte d’al-Qods ».

Et M. Ezzeddine de poursuivre : « Nous, dans le mouvement Jihad islamique, alors que nous dénonçons cette agression flagrante contre la liberté de culte et de la pratique des rites religieux, affirmons que l’ennemi, avec sa politique terroriste, cible tout notre peuple, dans tous ses spectres et composantes et viole les sacro-saints islamiques et chrétiens. Nous appelons notre peuple à l’unité pour faire face à cette agression continue et pour défendre le droit de notre peuple de pratiquer sa religion et d’exercer sa liberté dans des lieux sacrés. Ces pratiques de l’occupation n’affecteront pas la fermeté et la détermination de notre peuple et son adhésion à sa terre et sa défense, laquelle restera invincible face à tous les défis jusqu’à la libération de la terre et la purification des lieux saints ».

Selon le Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP), ces mesures israéliennes coercitives à l’encontre des chrétiens « s’inscrivent dans le cadre de l’attaque systématique contre les lieux saints de la ville de Jérusalem ».

Le FPLP considère ces restrictions comme « l’un des épisodes du plan de judaïsation de la ville de Jérusalem et de ses lieux saints islamiques et chrétiens ».
Selon lui « l’occupation israélienne, de ses agressions contre la ville de Jérusalem, ne fait pas de distinction entre un palestinien chrétien ou musulman ou entre les lieux saints musulmans ou ceux des chrétiens. C’est l’ensemble du peuple palestinien qui est visé ».

Le FPLP a insisté sur la nécessité de poursuivre le mouvement national et populaire pressant, en particulier les rassemblements permanents et les sit-in dans les cours et les places de la mosquée Al-Aqsa, de l’église du Saint-Sépulcre et des autres lieux saints, estimant que « cela suffit à freiner l’arrogance sioniste à l’égard de liberté de culte ».

https://french.almanar.com.lb/framework/includes/uploads/2022/04/manar-08060610016507466594.jpeg

https://french.almanar.com.lb/framework/includes/uploads/2022/04/manar-07536800016507466617.jpg

https://french.almanar.com.lb/framework/includes/uploads/2022/04/manar-07695910016507466631.jpeg

https://french.almanar.com.lb/framework/includes/uploads/2022/04/manar-08033940016507466656.jpeg

https://french.almanar.com.lb/framework/includes/uploads/2022/04/manar-00537160016507466683.jpg

https://french.almanar.com.lb/framework/includes/uploads/2022/04/manar-01149500016507466892.jpg

2 pensées sur “Appel aux églises du monde : Israël agresse les chrétiens palestiniens et leur interdit de célébrer leurs fêtes religieuses (L’archevêque Atallah Hanna)

  • 27 avril 2022 à 8 h 26 min
    Permalink

    Simone Adolphine Weil. Extrait de son ouvrage « La Pesanteur et la Grâce » :
    « Il n’est pas étonnant qu’un peuple d’esclaves fugitifs, conquérants d’une terre paradisiaque aménagée par des civilisations au labeur desquelles ils n’avaient eu aucune part et qu’ils détruisirent par des massacres, — qu’un tel peuple n’ait pu donner grand-chose de bon. Parler de « Dieu éducateur » au sujet de ce peuple est une atroce plaisanterie. Rien d’étonnant qu’il y ait tant de mal dans une civilisation — la nôtre — viciée à sa base et dans son inspiration même par cet affreux mensonge. La malédiction d’Israël pèse sur la chrétienté. Les atrocités, l’Inquisition, les exterminations d’hérétiques et d’infidèles, c’était Israël. Le capitalisme, Israël. Tout est souillé et atroce comme à dessein, à partir d’Abraham inclusivement (sauf quelques prophètes). Comme pour indiquer tout à fait clairement : Attention ! là, c’est le mal ! Peuple élu pour l’aveuglement, élu pour être le bourreau du Christ. »
    Comprendre est une action irréversible.
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/lesoriginesethistoireduchristianisme.html

    Répondre
  • 28 avril 2022 à 10 h 31 min
    Permalink

    Honte à Israël, Honte aux judéo-sionistes ! Honte aux puissances de ce monde qui gardent le silence face aux crimes contre la Palestine, contre les fidèles musulmans et chrétiens, contre la conscience humaine !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.