Bill Gates demande aux gouvernements d’investir dans les technologies des « systèmes de paiement et d’identification »

Vues : 2690

Source : aubedigitale.com – 10 juillet 2022 – Jade

https://www.aubedigitale.com/bill-gates-demande-aux-gouvernements-dinvestir-dans-les-technologies-des-systemes-de-paiement-et-didentification/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Faites un don pour soutenir l’analyse stratégique indépendante

La possession d’un compte et les paiements numériques ont augmenté, tout comme l’écart entre les sexes dans la possession d’un compte, selon la Banque mondiale, après avoir analysé la base de données Global Findex 2021.

La Banque mondiale a attribué cette amélioration à l’inclusion financière par des systèmes d’identification numérique modernes controversés, et a appelé à davantage d’investissements dans cette technologie.

« Le monde a une occasion cruciale de construire une économie plus inclusive et plus résiliente et de fournir une passerelle vers la prospérité à des milliards de personnes », a déclaré Bill Gates, cofondateur de la Fondation Bill et Melinda Gates, un organisme à but non lucratif qui soutient la base de données Global Findex.

« En investissant dans les infrastructures et technologies publiques numériques pour les systèmes de paiement et d’identification et en mettant à jour les réglementations pour favoriser l’innovation et protéger les consommateurs, les gouvernements peuvent s’appuyer sur les progrès signalés dans le Findex et élargir l’accès aux services financiers pour tous ceux qui en ont besoin », a ajouté Bill Gates.

Entre 2017 et 2021, la possession de comptes en Europe et en Asie centrale a augmenté de 13 %. La plus grande amélioration dans les régions en développement a été enregistrée en Amérique latine, où l’augmentation a été de 18%.

Selon le Global Findex, le manque de pièces d’identité en Afrique subsaharienne est l’une des principales raisons pour lesquelles 30 % de la population de la région ne possède pas de comptes financiers. Il existe donc « une opportunité d’investir dans des systèmes d’identification accessibles et fiables. »

Tiré de « Les monnaies numérique de banques centrales facilitent l’autoritarisme, la censure et la surveillance » :

« Au-delà du simple fait de garder un œil toujours attentif sur ce que font les citoyens, les gouvernements seraient également en mesure de décider de mesures plus radicales et, dans l’immédiat, beaucoup plus dommageables, comme de couper les gens de leur argent. Le monde a récemment appris, par les actions ahurissantes des autorités canadiennes lorsque les comptes bancaires des participants à une manifestation civile ont été gelés, que cela est parfaitement faisable même sans monnaie numérique centralisée et émise par le gouvernement.

« Mais imaginez si cette forme de monnaie était la seule disponible ? Le niveau sans précédent de surveillance financière de masse lui-même serait presque insignifiant par rapport aux dommages potentiels causés par le remplacement de toutes les autres formes de monnaie, y compris la monnaie fiduciaire, et l’argent liquide comme l’une de ses manifestations, disent les critiques.

« Cela supprimerait les banques privées et les espèces physiques en tant qu’ « intermédiaires », laissant les citoyens seuls face à l’administration numérique de leur argent – et tout l’argent qu’ils ont – à disposition de l’État. A partir de là, ils devraient faire implicitement et explicitement confiance à cet État pour que celui-ci n’abuse pas de ce pouvoir exhobitant. Cependant, cette option devient de moins en moins probable pour un nombre croissant de personnes, épuisées par les diverses formes d’autoritarisme rampant que la pandémie et la réponse qui lui a été apportée ont fait apparaître dans certains pays – attendus, comme la Chine – mais aussi dans d’autres inattendus, comme le Canada.

« Tout cela est bien loin de l’idée initiale des crypto-monnaies décentralisées, censées assumer le rôle qu’avaient l’argent et l’or, et permettre des transactions sûres, protégées, sans restriction et universelles, avant « l’assaut » contre la monnaie papier organisé par le système»

Nota bene :

L’écart entre les sexes en matière de possession de comptes financiers a diminué de 4 points en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

La Banque mondiale reconnaît que le COVID-19 a accru la numérisation et le large recours aux services financiers à distance.

Une pensée sur “Bill Gates demande aux gouvernements d’investir dans les technologies des « systèmes de paiement et d’identification »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *