Les origines religieuses du féminisme et du transsexualisme, avec Youssef Hindi

Vues : 4110

Source : ordinare.fr – 2 août 2022 – Youssef Hindi

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez le livre : “Globalisme et dépopulation” édité par Strategika

De nos jours, et comme nous l’avons vu lors des précédents lives, la famille traditionnelle est en danger. L’apparition du féminisme, dès le début du 19e siècle y est certainement pour beaucoup. Les femmes ont lutté pour obtenir plus de droits mais en ayant surtout l’ambition, avec le temps, de devenir l’égal de l’homme. Toute cette désorganisation a fait ressurgir des rivalités entre hommes et femmes. Les rôles se confondent aujourd’hui et les familles éclatent.

Le transsexualisme a vu le jour dans les années 70 en France. Selon le sociologue Arnaud Alessandrin, il serait une invention médicale. Considéré comme une pathologie mentale, ce trouble serait provoqué par une erreur de la nature. Aujourd’hui, le transsexualisme se répand de plus en plus. Il est désormais reconnu par une population assoiffée de nouveauté.

Nous accueillons Youssef Hindi qui nous parle de ses travaux sur les origines religieuses du féminisme et du transsexualisme. Des thèmes qui sont d’actualité et qu’il est impératif de traiter si nous voulons savoir QUI souhaite voir nos familles se détruire.

Retrouvez l’article complet de Youssef Hindi : “Féminisme et transsexualisme : origines religieuses et mystiques” :

Lire sur le Think-tank Strategika (strategika.fr) un article de Youssef Hindi : Le Maroc, l’Occident et Israël

Quelques ouvrages de Youssef Hindi :

2 pensées sur “Les origines religieuses du féminisme et du transsexualisme, avec Youssef Hindi

  • 11 août 2022 à 20 h 57 min
    Permalink

    Ce fut très intéressant, j’aime beaucoup les interventions de Mr Youssef Hindi ainsi que ses livres , merci pour votre travail.

    Répondre
  • 12 août 2022 à 11 h 22 min
    Permalink

    Le titre choque ! Origine judéo-sioniste, peut-être; origine anti-religieuse, oui surement, mais parler d’origine religieuse du féminisme et du transsexualisme, c’est débile, fou et pro-sioniste ! Je n’ai pas lu le texte; une connerie dès le titre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *