Serbie. Contre l’Europride, des dizaines de milliers de manifestants pour préserver la famille traditionnelle, la religion, l’identité et les valeurs morales traditionnelles

Vues : 1647

Source : breizh-info.com – 29 août 2022 –

https://www.breizh-info.com/2022/08/29/207268/serbie-contre-leuropride-des-dizaines-de-milliers-de-manifestants-pour-preserver-la-famille-traditionnelle-la-religion-lidentite-et-les-valeurs-morales-traditionnelles/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez le livre : “Globalisme et dépopulation” édité par Strategika

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dimanche 28 octobre à Belgrade, en Serbie, pour préserver la famille traditionnelle, la religion, l’identité et les valeurs morales traditionnelles.

Un évènement peu relayé par les médias mainstreams européens, plus préocuppés par l’annulation (ou plutôt le report) de l’Europride, sorte de grande Gay Pride prévue en septembre et reportée par le Gouvernement serbe pour cause de tensions croissantes au niveau du Kosovo (et donc d’autres chats à fouetter que d’assurer la sécurité d’une petite minorité d’individus souhaitent déployer sur la place publique des revendications pas appréciées par une grande partie de la population serbe).

Les manifestants, opposés à l’Europride et qui entendaient mettre la pression sur le Gouvernement pour qu’il ne revienne pas sur sa décision de report, ont traversé le centre-ville, en chantant, en priant, puis se sont rassemblés devant la cathédrale Saint Sava.

Le président serbe Aleksandar Vucic a annoncé samedi avoir décidé, en concertation avec le gouvernement, que l’Europride serait « reportée ou annulée ». Il a expliqué qu’il n’était pas possible de « tout gérer », au moment où la Serbie est confrontée à une « crise difficile » au Kosovo,  –

De son côté, Marko Mihailovic, coordinateur de l’Europride programmée à Belgrade du 12 au 18 septembre, a affirmé : « La marche aura lieu comme prévu le 17 septembre ». Il sait qu’il a derrière lui des institutions européennes, et semble vouloir provoquer de l’agitation (et même des violences potentielles ?) au moment où la Serbie traverse une crise importante.

De son côté, l’évêque Nikanor de l’Eglise orthodoxe serbe a salué la décision d’annuler ce qu’il a qualifié de « profanation de notre pays, de notre Eglise et de notre famille ». L’évêque a affirmé, selon des images diffusées sur le site d’informations Glas Javnosti, que les fidèles étaient prêts à redescendre dans la rue pour « se mettre devant ceux qui auront l’intention de détruire les valeurs de la Serbie ».

Serbia today, 100,000 people march in Belgrade to preservation traditional family, religion, identity and traditional moral values. Event censored by European media. pic.twitter.com/O4sRXGo5MD

— RadioGenova (@RadioGenova) August 28, 2022

Les médias mainstream d’Europe de l’Ouest, ainsi qu’une partie de la population, qui ont trop souvent l’impression que nous sommes le centre du monde (et les mieux pensants) ne semblent pas comprendre que dans le monde, qui comprend également une partie de l’Europe, ils sont des milliards d’individus à ne pas goûter aux valeurs « inclusives », « LGBT », et autres lubies occidentales.

Crédit photo : DR

2 pensées sur “Serbie. Contre l’Europride, des dizaines de milliers de manifestants pour préserver la famille traditionnelle, la religion, l’identité et les valeurs morales traditionnelles

  • 5 septembre 2022 à 22 h 04 min
    Permalink

    Pourquoi ne vont ils pas faire leurs europrides, gayprides, manpides, womanprides… en TCHÉTCHÉNIE. Ils seront surement très bien accueilli et en guise de cadeau de retour, un jolie collier de leur propres couilles orné de vagins tout a fait naturellement leur sera offert. Je pense qu’ils seront très content(e) du voyage. Je n’ai rien contre ces tendances mais je me dis qu’ils devraient se diversifier et essayer des pays beaucoup plus libre et émancipé sexuellement pour leurs fiestas, comme celui que je viens de citer. C’est pas cela que l’on nomme LIBERTÉ non !

    Répondre
  • 18 septembre 2022 à 23 h 35 min
    Permalink

    Ce n’est pas tant le comportement, le mode de vie de ces gens hors norme
    qui est choquant. Ce qui me heurte comme une agression, c’est qu’ils en soit fiers.
    Un homme, une femme n’a pas plus de raison d’être fier(e) de sa condition
    que Dieu n’en a:
    Tous, créatures comme créateur, n’ont aucune idée du pourquoi de leur être.
    En vertu de quoi, poser la fierté, l’orgueil comme antagoniste de la honte est stupide.
    Pourquoi ne pas être simplement assertif ?
    Les persones qui défilent ne ont pas idiotes mais frappées de stupeur
    comme on peut l’être par la foudre d’un jugement partial.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *