La Fondation Rockefeller demande aux spécialistes des sciences du comportement de trouver des arguments plus convaincants pour la vaccination contre le Covid

Vues : 2792

Source : aubedigitale.com – 29 août 2022 -Jade

https://www.aubedigitale.com/la-fondation-rockefeller-demande-aux-specialistes-des-sciences-du-comportement-de-trouver-des-arguments-plus-convaincants-pour-la-vaccination-contre-le-covid/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez le livre : “Globalisme et dépopulation” édité par Strategika

Signe supplémentaire que le programme de vaccination contre le covid des institutions mondialistes n’a pas eu le succès escompté, la Fondation Rockefeller a révélé qu’elle (ainsi que d’autres organisations à but non lucratif) a injecté des millions de dollars dans un projet de science comportementale visant à comprendre pourquoi de grands groupes de personnes dans le monde refusent de se faire vacciner.

Le « Mercury Project » est un collectif de spécialistes des sciences du comportement formé par le Social Science Research Council (SSRC), un groupe à but non lucratif qui reçoit des fonds considérables d’organisations mondialistes et de gouvernements. Les objectifs déclarés du projet sont assez peu spécifiques, utilisant un langage et des énoncés de mission ambigus. Toutefois, les intentions fondamentales semblent être axées sur l’utilisation d’éléments de psychologie comportementale et de psychologie de masse pour comprendre la résistance mondiale aux récents efforts de mise en conformité vis à vis du covid.

Les groupes du mercuy project seront déployés dans de multiples nations et régions et étudieront le refus de la vaccination et la « désinformation » médicale qui y conduit. Ils opèrent dans l’intention d’adapter les récits de la vaccination aux différents contextes ethniques et politiques, en cherchant la clé des portes de chaque univers culturel et en convainquant les gens de se faire vacciner.

La Fondation Rockefeller et le SSRC notent :

le SSRC a lancé un appel à propositions pour contrer les menaces mondiales croissantes que représentent les informations erronées et la désinformation en matière de santé publique et les faibles taux de vaccination contre le covid-19, et a reçu près de 200 soumissions du monde entier.

…Avec la prévalence et l’évolution rapide du Covid-19 partout dans le monde, il existe un besoin urgent d’identifier les interventions ayant le potentiel d’augmenter le taux de vaccination. »

En juin 2022, le Mercury Project a reçu 20 millions de dollars supplémentaires de la National Science Foundation, qui prétend être une agence « indépendante » du gouvernement des États-Unis. En d’autres termes, la production d’une propagande relative au covid efficace devient un filon financier pour les petits groupes de chercheurs en comportement et de psychologues qui participent a ces projets.

L’objectif du partenariat de la NSF avec le Mercury Project est décrit sur le site Web du SSRC :

« Ce partenariat innovant soutiendra les équipes de recherche qui cherchent à évaluer les interventions en ligne ou hors ligne pour augmenter la demande de vaccination contre le Covid-19 et d’autres comportements positifs en matière de santé, notamment en ciblant les producteurs et/ou les consommateurs d’informations inexactes sur la santé et/ou en augmentant la confiance dans les informations fiables sur la santé. »

Le Mercury Project énumère les points suivants comme étant son objectif :

« Les projets financés fourniront des preuves sur ce qui fonctionne – et ne fonctionne pas – dans des endroits spécifiques et pour des groupes spécifiques afin d’augmenter la prise de la vaccination contre le covid-19, y compris ce qui est faisable sur le terrain et a le potentiel d’être rentable à l’échelle. Chacune des 12 équipes aura accès aux conclusions des autres équipes tout en explorant des interventions incluant, mais sans s’y limiter :

Mener une formation d’alphabétisation pour les élèves du secondaire en partenariat avec les autorités locales afin d’aider les élèves à identifier la mésinformation sur le vaccin contre le covid-19.

Utiliser les réseaux sociaux pour partager des messages personnalisés, élaborés par la communauté, afin de renforcer la demande de vaccination contre le covid-19. »

En d’autres termes, leur objectif est la propagande, la propagande et la propagande. La base même de l’existence du Mercury Project présuppose que l’on ne peut faire confiance aux individus pour se faire leur propre opinion sur les informations auxquelles ils sont exposés, et qu’ils doivent être modelés pour accepter le récit dominant. Cela présuppose également que les informations du courant dominant ou de l’establishment sont toujours dignes de confiance et impartiales.

Le non-respect généralisé des obligations en matière de vaccination contre le covid, en dépit des fortes pressions exercées par les gouvernements, est peut-être l’un des événements les plus méconnus du siècle dernier. C’est probablement la raison pour laquelle les élites politiques et les médias corporatifs sont passés d’une campagne de peur ininterrompue contre le public à une absence quasi totale de mention du covid en l’espace de quelques semaines. C’était comme si la population subissait deux années de torture par noyade et qu’un jour la torture s’arrêtait tout simplement sans explication.

Si les lois sur le passeport vaccinal avaient été mises en œuvre dans les nations occidentales à l’échelle que les gouvernements et les mondialistes réclamaient, les derniers vestiges de la liberté individuelle auraient été alors définitivement effacés. Tous les droits individuels seraient devenus des privilèges accordés par les autorités et subordonnés à votre soumission à n’importe quelle piqûre de rappel ou procédure médicale en vogue à ce moment-là. Pensez-y : S’ils avaient obtenu ce qu’ils voulaient, l’Occident ressemblerait exactement à la Chine d’aujourd’hui, ou pire, sans participation économique sans un pass du covid à jour.

La menace persiste. On ne s’explique pas pourquoi le Mercury Project ressent le besoin de composer une propagande vaccinale pour un virus dont le taux médian de mortalité par infection n’est que de 0,23 %. Et si les chiffres de la vaccination fournis par des agences comme les CDC sont exacts, alors la population a déjà atteint l’immunité collective de toute façon (peut-être que leurs chiffres ne sont pas exacts ?). Pourquoi les groupes mondialistes sont-ils si obsédés par la vaccination à 100 % contre le covid ? Cela n’est jamais expliqué.

Ils disent qu’il s’agit de sauver des vies, mais si seulement 0,23% des personnes en moyenne sont à risque, qu’elles soient vaccinées ou non, alors la santé publique n’est pas vraiment une explication crédible. Il semblerait que le but du Mercury Project soit davantage d’influencer les gens à se faire vacciner en dépit de la science plutôt qu’au nom de la science.

3 pensées sur “La Fondation Rockefeller demande aux spécialistes des sciences du comportement de trouver des arguments plus convaincants pour la vaccination contre le Covid

  • 5 septembre 2022 à 17 h 00 min
    Permalink

    Vu que rien ne les arrête, ils pourraient simplement décréter la vaccination obligatoire et vacciner les gens de force. Qu’est-ce donc qui les retient ?

    Répondre
    • 7 septembre 2022 à 5 h 52 min
      Permalink

      Explication possible : c’est un problème eschatologique. Il semblerait que nombre des oligarques psychopathes à la manœuvre sont des lucifériens, voire des satanistes. Certains aiment bien le déclarer dans des interviews par allusion ou sous-entendus, comme par exemple un Rotshchild qui une fois sous couvert d’une pseudo-plaisanterie avait déclaré trois fois de suite “J’aime Satan”. Et il semblerait que ces gens suivent une sorte d’obligation métaphysique : s’ils violent le libre-arbitre des humains, surtout dans le domaine spirituel, ils auront un “gros coup de bâton” en retour. Par contre, s’ils avertissent à l’avance et n’imposent pas vraiment de force, mais par manipulation, alors ils pensent qu’étant donné que les gens ont accepté de leur plein gré, ils n’ont pas violé la loi du libre arbitre, et donc ne risquent rien, métaphysiquement parlant. Et maintenant, vu les milliers de pages d’articles et de livres que j’ai lu sur le sujet du covid, des pseudo-vaccins, et des sujets connexes (Great-reset) depuis trois ans, je crois vraiment qu’il s’agit (du moins dans leur esprit) d’imposer la marque de la bête, et par conséquent de convertir à Lucifer, l’humanité entière. D’ailleurs pour l’anecdote, il existe une chapelle associée à une sorte de religion, installée au siège de l’ONU à New-York : le “Lucis Trust” qui quelques années auparavant s’appelait le “Lucifer Trust” ! Et quant au pape actuel qui soutient la vaccination (depuis quand c’est le rôle de l’Eglise ?), jetez un coup d’oeil sur ces photos : https://www.bibliotecapleyades.net/vatican/esp_vatican184.htm

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.