Norvège : “le confinement n’était pas nécessaire contre le coronavirus”

La Norvège est en train de dresser un tableau de ce qui s’est passé avant le confinement et sa dernière découverte est assez significative. Elle utilise les données observées – chiffres des hôpitaux, nombre d’infections, etc. – pour dresser un tableau de ce qui s’est passé en mars. À l’époque, personne ne savait vraiment comment les choses allaient évoluer. On craignait que le virus ne se répande et que chaque personne en infecte à son tour deux ou trois autres – on affirmait aussi que seul le confinement pouvait ramener ce taux de croissance exponentiel (appelé nombre R) à un niveau sûr de 1. C’est l’hypothèse avancée dans divers graphiques par l’Imperial College de Londres pour la Grande-Bretagne, la Norvège et plusieurs pays européens (NDT : voir aussi : « Coronavirus : accélérateur historique »).

Lire la suite