La nouvelle administration Biden adopte déjà une ligne dure en Asie : promesses de soutenir les revendications maritimes du Japon, de dépouiller la Corée du Nord de ses missiles et d’armer Taïwan

Tout comme l’administration Obama qui a lancé l’initiative “Pivot vers l’Asie” au début des années 2010, l’administration Biden semble vouloir maintenir un équilibre des pouvoirs dans la région qui favorise les intérêts américains et occidentaux et adopter une ligne dure à l’égard des États d’Asie de l’Est qui restent en dehors de la sphère d’influence des États-Unis.

Lire la suite