Raïssi ironise sur la volonté de Biden de «libérer» l’Iran. Manifestations massives pour marquer la Journée de la lutte contre l’arrogance mondiale

Des manifestations massives ont eu lieu, ce vendredi 4 novembre, dans différentes régions de l’Iran pour commémorer la Journée nationale de la lutte contre l’arrogance mondiale et annoncer le fiasco de la récente sédition américano-israélienne ainsi que de la guerre hybride contre la République islamique.

Lire la suite

Les élections de mi-mandat aux États-Unis peuvent-elle changer la donne dans la guerre OTAN-Russie en Ukraine ?

Dans tous les cas, les républicains vont donc remporter les élections de mi-mandat. On voit mal ce qui pourrait changer la donne en 18 jours. Il n’est d’ailleurs pas exclu qu’une évolution importante de la situation en Ukraine dans les jours précédents l’élection ne viennent compromettre plus encore l’espoir des démocrates de limiter la casse.

Mais cela changera-t-il quelque chose dans la politique étrangère US et dans la gestion US de la crise ukrainienne ?

Lire la suite

Trump contre l’État profond : le raid contre le domicile de Trump sera-t-il le Watergate de Biden ?

Alors que les élections de mi-mandat aux États-Unis se rapprochent, ce dossier exclusif fait le point sur l’actualité brulante du conflit qui oppose Trump aux forces déchaînés de l’establishment globaliste aux USA. A lire pour connaître et comprendre les enjeux et les coulisses de cet affrontement crucial non seulement pour les États-Unis, mais pour l’ensemble de l’ordre mondial contemporain.

Lire la suite

Qui a intérêt à briser les gazoducs de la Russie vers l’Europe?

Quant au sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 allant de la Russie à l’Allemagne, c’est le président Biden en personne qui a indiqué qui l’a effectué quand il déclare dans une interview: “Il n’y aura plus de Nord Stream. Nous mettrons fin à ce projet. Je vous promets que nous sommes en mesure de le faire”. Et c’est confirmé par le fait que, le jour même où a été saboté le gazoduc Nord Stream, a été ouvert le gazoduc alternatif, le Baltic Pipe, qui transporte le gaz de la Norvège vers la Pologne et les pays limitrophes à travers le Danemark. La guerre des gazoducs fait partie de la stratégie avec laquelle les USA et l’OTAN veulent briser tout rapport de l’Europe avec la Russie et faire de l’Europe la première ligne de la guerre contre la Russie.

Lire la suite

Voici le scénario plausible du sabotage des gazoducs Nordstream 1 et 2 par les Etats-Unis

Nous n’en sommes qu’au début de l’évaluation du drame géopolitique qui vient inaugurer une nouvelle phase de la Guerre d’Ukraine: le sabotage de Nordstream 1 et Nordstream 2. Sans que l’on puisse avoir à l’heure actuelle de certitude absolue, plusieurs jalons chronologiques pointent vers une action américaine.

Lire la suite

Joe Biden désormais perçu comme un fardeau par les médias progressistes américains

C’est donc à un véritable changement de ligne éditoriale que l’on assiste au NYT, sans doute dans le but d’obliger l’actuel président à laisser la place à un autre candidat démocrate en 2024. Car Joe Biden est une catastrophe non seulement pour son pays, mais pour le camp démocrate lui-même, même si les grands médias français l’apprécient toujours autant. Mais probablement que ces derniers vont devoir se réveiller avec les élections de mi-mandat, qui vont se dérouler le 8 novembre prochain.

Lire la suite

De la soumission des européens à Biden et aux présidents démocrates – Nicolas Bonnal

Trotsky affirme que le meilleur allié des Etasuniens dans cette infecte inféodation des Européens n’est jamais la droite, quelque couards et stupides que puissent être ses politiciens! Non, le meilleur allié du ploutocrate américain, c’est la gauche, c’est la social-démocratie. Et c’est le Révolutionnaire du siècle passé qui l’écrit :
Pendant ce temps, l’Amérique édifie son plan et se prépare à mettre tout le monde à la portion congrue… La social-démocratie est chargée de préparer cette nouvelle situation, c’est-à-dire d’aider politiquement le capital américain à rationner l’Europe.

Lire la suite

La guerre contre la Russie précipite l’effondrement/transformation de l’Occident

Je pense que nous sommes au milieu de la première crise énergétique mondiale. Dans les années 70, nous avons connu la crise pétrolière, qui a eu de grandes conséquences sur l’économie et l’inflation. Mais à l’époque, il ne s’agissait que du pétrole », a-t-il déclaré. « Rappelons que la Russie (…) est le premier exportateur mondial de pétrole et de gaz naturel, ainsi qu’un acteur majeur sur le marché des matériaux utilisés par le secteur énergétique », a ajouté M. Birol. « Par conséquent, les sanctions qui ont été imposées à la Russie ou les décisions politiques du Kremlin ont et auront de grandes conséquences sur le marché de l’énergie.

Lire la suite

L’Italie sera-t-elle le grain de sable dans la machine de « guerre permanente » de l’Otan ?

Alors que le Parlement avait auparavant approuvé la décision de Draghi sur l’envoi d’armes, le groupe de députés s’y opposant, initialement minuscule, est devenu majoritaire en quelques jours. A l’origine, seuls la gauche radicale et de petits groupes au sein du M5S (Mouvement cinq étoiles), de la Lega et du Parti démocrate (PD) lui-même s’opposaient à cette décision. Cependant, depuis les déclarations du pape contre « les aboiements de l’Otan à la porte de la Russie », la situation a radicalement changé. Le M5S, dirigé par l’ancien Premier ministre Giuseppe Conte, et la Lega, dirigée par Matteo Salvini, sont désormais publiquement opposés à de nouvelles livraisons d’armes et favorables à une négociation de paix. L’opposition au sein du PD, dirigée par l’ancien ministre Graziano Delrio, a pris de l’ampleur au point que la direction du PD, pro-Otan, a changé de camp, sans doute dépassés par les événements.

Lire la suite

D’où viennent certains des millions de Zelensky et de Biden ?

Le républicain de l’Iowa, Grassley, a déclaré à DailyMail.com : ‘Les preuves des relations financières et commerciales du président avec Hunter continuent de croître. Il est impératif que la première famille montre au peuple américain la transparence qu’il mérite.’ » Questions que les Européens seraient en droit de poser à Ursula von der Leyen et les technocrates bruxellois, à la solde des Etats-Unis, et qui veulent entrainer les nations européennes dans une guerre militaire, énergétiques et économique, avec la Russie pour défendre soi-disant l’Ukraine : « Pourquoi devrions-nous faire confiance aux présidents Zelensky et Biden sur lesquels pèsent de tels soupçons de corruption et de financement occulte ? Y aurait-il un pacte de corruption qui lie Bruxelles et aux deux compères ? »

Lire la suite