Vladimir Poutine et la multipolarité – Shahzada Rahim

Si nous analysons la personnalité du dirigeant russe d’un point de vue géopolitique, il apparaît sans aucun doute comme un réaliste pragmatique complet qui considère toujours la “sécurité” de la Russie comme sa priorité absolue. En tant que réaliste pragmatique, Vladimir Poutine estime que puisque l’Amérique et ses alliés européens ont rompu leur promesse, la Russie a le droit naturel d’assurer sa sécurité dans l’espace post-soviétique.

Lire la suite

L’Opération militaire spéciale en Ukraine et la lutte pour la Fin de l’Histoire – Alexandre Douguine

La Russie sous Poutine est devenue l’obstacle évident à ce projet de fin de l’histoire, et depuis le début de l’Opération militaire spéciale, elle constitue un défi direct à ce vœu mondialiste.

Lire la suite

Poutine face à la dictature génocidaire européenne – Nicolas Bonnal

Comme dit Trotski, si tu veux obéir au capital américain et mettre l’européen à la portion congrue (voyez mon texte), vote socialiste ! Marié au mondialisme, au multiculturalisme et au féminisme mondain, la deuxième internationale ne s’est jamais aussi bien portée, qui contrôle les deux tiers (les deux tiers ou la totalité ?) du parlement français. Les peuples zombis occidentaux convaincus d’être les lumières du monde se laisseront mener jusqu’au bout à l’abattoir. La liquidation des européens via le vaccin ou cette année les sanctions devient un fait avéré, sauf pour la masse des idiots et la minorité des saligauds qui les mènent à l’abattoir.

Lire la suite

Poutine, un leader machiavélien

Lorsque quelqu’un est précis dans ses objectifs, ne semble pas agir de manière improvisée, mais que nous voyons plutôt dans ses actions les conséquences de décisions qui ont été préméditées avec subtilité et à l’avance, nous disons qu’il s’agit d’une personne “machiavélique”. Et, dans le contexte actuel de la guerre en Ukraine, de l’ouverture de ce qui semble être un “monde multipolaire” et de la crise du modèle américain en tant qu’axe de la politique mondiale, il y a un protagoniste qui se distingue des autres : Vladimir Poutine. C’est pourquoi, dans la perspective du Prince, nous nous proposons d’analyser la situation actuelle et les raisons pour lesquelles le dirigeant russe commence à emprunter des sentiers battus par les grands hommes.

Lire la suite

Poutine coule le Titanic européen – Nicolas Bonnal

L’euro agonise, Draghi démissionne et l’Espagne de Sanchez (qui semble être plus de gauche que socialiste-suicidaire) refuse le diktat de la cruelle Leyen sur les économies de gaz. La situation en France va devenir passionnante. Au printemps le très disert et arrogant président de cette république expliquait que « la Russie était en cessation de paiement, que son économie avait dévissé et que son isolement était croissant », toutes informations plus fausses les unes que les autres ; les contre-sanctions de Poutine et les ressources naturelles du pays le plus grand du monde vont au contraire faire de la Russie le PAYS LE PLUS RICHE DU MONDE dans un contexte d’effondrement général.

Lire la suite

Poutine commence à dézinguer son opposition mondialiste – Nicolas Bonnal

Franchement on ne voit pas Biden finir bien ni Macron ni Bruxelles. L’Europe, nous apprend Sannat, va se réunir pour nous couper l’électricité cet hiver. Et ce qui est formidable est que nous ne sommes victimes ni du pic pétrolier ni même de la guerre ; nous sommes victimes de nos sanctions toutes émanées de notre condition de superpuissance humanitaire et donc de notre propre stupidité. Les ploucs Schwab Leyen et Hariri peuvent être des monstres, ils sont surtout des imbéciles.

Lire la suite

Le fait de blâmer Poutine pour tous les malheurs aide Poutine

La crise systémique à laquelle nous assistons actuellement en Occident (et dans d’autres parties du monde qui sont trop étroitement liées à l’Occident pour ne pas la vivre également) est objectivement causée par l’Occident lui-même. Mais les Occidentaux, qui n’ont pas l’habitude de reconnaître leurs erreurs (étant tous supérieurs, indispensables et infaillibles dans leur propre esprit), sont obligés d’expliquer leurs échecs épiques dans pratiquement tous les domaines en rejetant la faute sur Poutine. En fait, ils ne blâment même pas la Russie en général, mais Poutine personnellement ; après tout, la Russie peut être bonne et agréable par moments (comme elle l’était sous Gorbatchev et Eltsine), mais Poutine la fait mal se comporter. C’est pourquoi tout doit être de la faute de Poutine.

Lire la suite

Poutine et le césarisme politique – Irnerio Seminatore

Poutine veut-il devenir le César Russe ? En exportant ses armes, la France va-t-elle aggraver la guerre ? Cette guerre va-t-elle devenir la « Syrie » du continent européen ? Irnerio Seminatore, Président-Fondateur de l’Institut Européen des Relations Internationales de Bruxelles, nous éclaire…

Lire la suite

Eurasie vs Occident : rupture de la gouvernance mondiale ? – Politique & Eco n°340 avec Pierre-Antoine Plaquevent

Entretien métapolitique sur TV-Libertés autour de la rupture en cours au sein de la gouvernance mondiale entre Eurasie et Occident.

Lire la suite