Poutine coule le Titanic européen – Nicolas Bonnal

L’euro agonise, Draghi démissionne et l’Espagne de Sanchez (qui semble être plus de gauche que socialiste-suicidaire) refuse le diktat de la cruelle Leyen sur les économies de gaz. La situation en France va devenir passionnante. Au printemps le très disert et arrogant président de cette république expliquait que « la Russie était en cessation de paiement, que son économie avait dévissé et que son isolement était croissant », toutes informations plus fausses les unes que les autres ; les contre-sanctions de Poutine et les ressources naturelles du pays le plus grand du monde vont au contraire faire de la Russie le PAYS LE PLUS RICHE DU MONDE dans un contexte d’effondrement général.

Lire la suite

Poutine commence à dézinguer son opposition mondialiste – Nicolas Bonnal

Franchement on ne voit pas Biden finir bien ni Macron ni Bruxelles. L’Europe, nous apprend Sannat, va se réunir pour nous couper l’électricité cet hiver. Et ce qui est formidable est que nous ne sommes victimes ni du pic pétrolier ni même de la guerre ; nous sommes victimes de nos sanctions toutes émanées de notre condition de superpuissance humanitaire et donc de notre propre stupidité. Les ploucs Schwab Leyen et Hariri peuvent être des monstres, ils sont surtout des imbéciles.

Lire la suite

Le fait de blâmer Poutine pour tous les malheurs aide Poutine

La crise systémique à laquelle nous assistons actuellement en Occident (et dans d’autres parties du monde qui sont trop étroitement liées à l’Occident pour ne pas la vivre également) est objectivement causée par l’Occident lui-même. Mais les Occidentaux, qui n’ont pas l’habitude de reconnaître leurs erreurs (étant tous supérieurs, indispensables et infaillibles dans leur propre esprit), sont obligés d’expliquer leurs échecs épiques dans pratiquement tous les domaines en rejetant la faute sur Poutine. En fait, ils ne blâment même pas la Russie en général, mais Poutine personnellement ; après tout, la Russie peut être bonne et agréable par moments (comme elle l’était sous Gorbatchev et Eltsine), mais Poutine la fait mal se comporter. C’est pourquoi tout doit être de la faute de Poutine.

Lire la suite

Poutine et le césarisme politique – Irnerio Seminatore

Poutine veut-il devenir le César Russe ? En exportant ses armes, la France va-t-elle aggraver la guerre ? Cette guerre va-t-elle devenir la « Syrie » du continent européen ? Irnerio Seminatore, Président-Fondateur de l’Institut Européen des Relations Internationales de Bruxelles, nous éclaire…

Lire la suite

Eurasie vs Occident : rupture de la gouvernance mondiale ? – Politique & Eco n°340 avec Pierre-Antoine Plaquevent

Entretien métapolitique sur TV-Libertés autour de la rupture en cours au sein de la gouvernance mondiale entre Eurasie et Occident.

Lire la suite

Pour sauver le pétrodollar, les États-Unis risquent la guerre avec la Chine et l’embrasement global

L’aggravation du conflit en Ukraine précipite le grand renversement du monde. L’Occident sous leadership américain ne parvient plus à contenir les puissances émergentes.

Lire la suite

Ukraine : message du 24 février de Vladimir Poutine à son peuple

On a toujours besoin de forces – toujours – mais les forces peuvent être de différentes qualités. La politique de « l’Empire du mensonge » à laquelle j’ai fait référence au début de mon discours est basée avant tout sur la force brute et directe. Dans de tels cas, nous disons : « Vous avez la force, vous n’avez pas besoin d’intelligence ». Mais vous et moi savons que la vraie force réside dans la justice et la vérité, qui sont de notre côté. Et si cela est vrai, alors il est difficile de ne pas convenir que la force et la volonté de combattre sont le fondement de l’indépendance et de la souveraineté, le fondement nécessaire sur lequel seul on peut construire son avenir, son foyer, sa famille, sa Patrie.

Lire la suite

Vladimir Poutine assure que la Russie a des « avantages compétitifs » dans le mining de Bitcoin (BTC)

Bien que Vladimir Poutine se dise au fait des risques que comportent les crypto-actifs pour ses concitoyens, notamment « à cause de la volatilité importante », c’est surtout la position concurrentielle dont dispose la Russie dans ce domaine qui semble l’importer.

Lire la suite

L’État et la régulation économique en Russie face aux survivances mafieuses de l’ère Eltsine

En collaboration avec la « Société Henry Jackson » (Henry Jackson Society, HJS), un « Think Tank sur la sécurité nationale et les politiques étrangères transatlantiques » basé à Londres, le groupe de Navalny préparait en effet un rapport sur la banque russe VTB, qui visait à la discréditer sur les marchés financiers européens : en attaquant sa gestion des risques considérée comme « déficiente », en la présentant comme « corrompue », ce qui rejoignait les intérêts des banques britanniques auxquelles la VTB faisait concurrence.

Lire la suite

La grande requête de Biden

Il est de notoriété publique que la capacité des États-Unis à poursuivre leur activité dépend essentiellement de leur capacité à importer des produits en échange de dollars qu’ils peuvent simplement imprimer selon leurs besoins. Et le statut du dollar en tant que monnaie de réserve a à son tour beaucoup à voir avec le système des pétrodollars et le fait que les pays importateurs de pétrole du monde entier doivent gagner ou emprunter des dollars afin d’acheter du pétrole, tandis que les pays exportateurs de pétrole doivent accepter des dollars comme paiement. Si le pétrodollar disparaît, le niveau de vie de l’Américain moyen sera divisé par dix. C’est cette éventualité que Biden a pris sur lui de différer en rencontrant Poutine.

Lire la suite