Situation du Covid-19 (Coronavirus) Spécial Amérique du Sud

Vues : 1223

Remarques liminaires:

  • Les données exposées sont celles du 3 avril et non du 4. 
  • Je me suis permis quelques pointes d’humour noir que les atlantistes  forcenés sont priés de me pardonner.
  • Compte tenu du nombre de données, une ou plusieurs erreurs ou               omissions ont pu se glisser dans le tableau, merci de me les signaler.

Comme chacun pourra le constater en prenant connaissance du tableau ci après, la situation est loin d’être préoccupante en Amérique du Sud.

Alors que l’épidémie fait rage en Amérique du Nord, à l’exception notable du Mexique, les Caraïbes, l’Amérique Centrale et celle du Sud semblent relativement épargnés jusqu’à présent.

Juste un mot sur le Mexique, pays d’Amérique du Nord, dont tous les indicateurs Covid-19 sont proches de ceux des Amériques centrale et du Sud :

Avec un taux d’infestation Covid-19 enregistré de 11 par Million d’habitants et un taux de mortalité de 0,3 par Million d’habitants, le Mexique, épargné jusqu’ici, craint que les citoyens de son puissant voisin US, dont les indicateurs Covid-19 sont comparativement très inquiétants (740/ par Million pour les cas détectés et 18 par Million pour la mortalité), émigrent en masse pour échapper à la malédiction et y propagent l’infestation US en territoire mexicain. 

Les mauvaises langues disent même que le président mexicain aurait supplié son homologue US d’accélérer la construction de son mur pour retenir ses compatriotes chez lui et épargner ainsi au Mexique la contamination venue du Nord. Il aurait même souhaité qu’il soit le plut haut possible…

Contrairement aux rumeurs qui circulent, le président mexicain, plus policé, mesuré, voire civilisé que son collègue du nord, n’aurait pas repris à son compte  les expressions  employées par le président US et n’aurait pas qualifié son puissant voisin de «pays de merde»….

Venons en à l’Amérique centrale et du Sud qui comptent environ 500 millions d’habitants avec les îles des Caraïbes.

En première analyse, l’épidémie Covid-19 n’y fait pas encore grand ravage.

Les quatre pays qui s’inscrivent en tête du palmarès avec, à eux seuls, 70% des cas et 70% des décès de toute la zone: Le Brésil, le Chili, le Panama et l’Équateur sont, par coïncidence, des pays dont les présidents ont été élus récemment avec un très fort soutien des États-Unis et dont les territoires sont aujourd’hui «infestés» par de nombreux «conseillers» américains, en charge de maintenir au pouvoir, envers et contre tout, les gouvernances pro-américaines, objets de fortes contestations sociales. 

Les superstitieux et complotistes de tous bords évoquent déjà la «malédiction nord américaine».   

 Ils le font d’autant plus que le seul grand pays protégé de toute influence US par l’embargo dont il est l’objet, le Venezuela, semble miraculeusement épargné au point d’envoyer ses médecins aider un pays de l’Otan : l’Italie. 

Peut être pour éviter que de détestables rumeurs sur la malédiction nord américaine puissent se répandre dans l’ensemble du sous-continent sud américain, mais certainement pour faire main basse sur les ressources pétrolières vénézuéliennes en installant un président qui lui soit soumis, l’administration US a décidé de relancer sa campagne ratée de «Regime Change» au Venezuela.

Ainsi, croyez le ou non, le Département de la Justice Américain (DOJ), a inculpé pour trafic de drogue le président vénézuélien. Rien que ça ……

https://www.courrierinternational.com/article/venezuela-nicolas-maduro-inculpe-de-trafic-de-drogue-aux-etats-unis

Pour la gouvernance US,  il est heureux que le ridicule tue moins que le coronavirus. Si c’était le cas,  une moitié du Département de la Justice US aurait été emportée en quelques heures. 

Après les farces «Skripal», «Gaz de la Goutha», «Armes de destruction massive de Saddam», «faux massacres de Racak et de Benghazi, » nous voilà entré dans le roman à sensation: «Pablo Maduro Escobar». Le «gang anglo-saxon» ne recule devant rien, pas même devant le grotesque: «quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage»…..

Pour moi, bien confiné, le seul danger  qui me menace aujourd’hui est de mourir d’un éclat … de rire.  Décidément, la gouvernance US est de plus en plus drôle ….. 



PAYS

Nb  total de cas

Dernières 24h

Total
Décès

Décès du jour

Guéris

En cours de soin

État sérieux / critique

Cas/ Million d’h 

Décès/ Million d’h
1 Brésil 8 044 + 1 164 324 +82 127 7 593 296 38 2
2 Chili 3 404 + 373 18 +2 335 3 051 31 178 0,9
3 Équateur 3 163 + 405 120 +22 65 2 978 100 179 7
4 Panama 1 475 + 158 37 +6 9 1429 50 342 9
5 Pérou 1 414 + 91 55 +17 537 822 51 43 2
6 Rep.dominicaine 1 380 + 96 60 3 16 1304 147 127 6
7 Argentine 1 265 + 132 36 +4 256 973
28 0,8
8 Colombie 1 161 + 96 19 +2 55 1087 50 23 0,4
9 Costa Rica 396 + 21 2
6 388 11 78 0,4
10 Uruguay 350
4 +2 62 284 15 101 1
11 Cuba 233 +21 6
13 214 7 21 0,5
12 Honduras 219 +47 14 +4 3 202 4 22 1
13 Venezuela 146 +2 5 +2 43 98 6 5 0.2
14 Bolivie 123 +8 8 +1 1 114 3 11 0,7
15 Paraguay 77  +8 3
72 4 11 0,4
16 Guyane Française 51


15 36
171
17 Guatemala 47 +8 1
12 34 1 3 0,06
18 Barbade 46 +1


46
160
19 Jamaïque 47 +3 3
2 42
16 1
20 Salvador 41 +8 2

39 4 6 0,3
21 Guyana 19
4 +1
15
24 5
22 Bahamas 24 +3 1
1 22
61 3
23 St Martin – France 22
1
2 19
0,4 0,02
24 Saint Martin – Pays Bas 18 +2 1
6 11
420 23
25 La Dominique 12



12
167
26 Surinam 10



10
17
27 Antigua et Barbuda 9 +2


9
92
28 Saint Barth 6


1 5
607
29 Nicaragua 5
1

4
0,8 0,2
30 Belize 3



3
0,2
31 Malouines 1 +1


1



Total Amérique Sud et Caraïbe 23 211 + 2 650 725 148 1 569 20 917 780 22 1,2

Amérique du Nord USA-Canada-Mexique 257 531 + 31 120 6 280 1 035 12 417 238 840 5 542 > 500 10,6

Total Monde 1 014 499 +79 303 53 159 +5 967 212 018 749 322 37 698 130.2 6.8

Une pensée sur “Situation du Covid-19 (Coronavirus) Spécial Amérique du Sud

  • 5 avril 2020 à 0 h 08 min
    Permalink

    Je profite de votre page pour laisser un appel. Je suis résident légal français au Pérou depuis 23 ans, sauf une poignée de privilégiés, nous avons été complètement abandonnés à notre sort par l’Ambassade et le consulat, certains comme moi non plus de nourriture, comme toujours les consuls honoraires locaux de double nationalité brillent par leur absence et leur incompétence, ils ont tout simplement disparu de la circulation, à l’image des services de Lima, la capitale, ou les fonctionnaires français sont plus préoccupés à monter des ponts aériens pour évacuer et rapatrier les touristes friqués des hôtels 4 étoiles péruviens et à maintenir leurs réunions sociales parmi la bourgeoisie liménienne et provinciale…
    Nous étions habitué à l’inefficacité et au mépris des services consulaires français mais avec la tournure que prennent les récents événements cela est devenu tragique et criminel !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *