La dictature Macroniste tremble !

Vues : 2142

Par Claude Janvier – 19 juillet 2021

Claude Janvier est écrivain polémiste. Depuis quinze ans, il fouille, déterre, décortique et analyse l’actualité afin de mettre à jour les véritables informations. Il intervient notamment sur Sud Radio, Agoravox, Les Moutons Enragés, Le blog à Lupus, Réseau International, Strategika, Mondialisation.ca, Planetes360 et bien d’autres. Jean-Loup Izambert est journaliste d’investigation indépendant (économie, finance et politique), collaborateur de médias français et étrangers et écrivain. Plusieurs de ses ouvrages ont défrayé la chronique: «Le krach des 40 banques », « Le Crédit Agricole hors la loi ? », « Crédit Lyonnais, la mascarade », « Faut-il brûler l’ONU ? », « 56 – Tome 1 : L’État français complice de groupes criminels », « 56 – Tome 2 : Mensonges et crimes d’État » et enfin « Trump face à l’Europe ».

Samedi 17 juillet 2021 : plus de 250 000 personnes dans les rues en France. À Paris, plus de 150 000 personnes ont défilé du Conseil d’État jusqu’au ministère de la Santé, sous l’égide de Florian Philippot, président du mouvement Les Patriotes, que je félicite personnellement pour sa lutte depuis toujours contre l’oppression sanitaire, Martine Wonner député, Nicolas Dupont-Aignan député, Francis Lalanne – un artiste engagé -, Maître Fabrice Di Vizio, Richard Boutry (1) , des Gilets Jaunes, des lanceurs d’alertes et les nombreux collectifs (2) dénonçant la gestion calamiteuse de l’état contre la Covid-19. Journée mémorable.  Pas de violences, pas de grabuges, pas de destructions, que de la bonne humeur et de la fraternité. Peu importe les couleurs politiques, tous unis contre le passe-sanitaire imposé. Vaccinés, non vaccinés, tous unis contre le terrorisme viral sanitaire. Étant présent, je peux le certifier. Pas de vitrines saccagées. Impossible de faire tourner les images de vitres brisées avec les casseurs qui s’en donnent à cœur joie, afin de discréditer le mouvement. N’est ce pas BFM TV ? Mais heureusement, la page blanche est sauvée par l’inénarrable Christophe Castaner. Vous l’aviez oublié ? L’ex ministre de l’Intérieur. Celui qui en 1 an, 8 mois et 20 jours, a été responsable de la répression sanglante des manifestations Gilets Jaunes. Souvenez-vous : 13 morts, 27 éborgnés, des mains arrachées, plus de 150 blessés graves, plus de 2 000 blessés. Quel CV ! Étant président du groupe LREM à l’Assemblée nationale, il vient d’écrire à son ami Richard Ferrand, le président de l’institution autrefois démocratique, afin que ce dernier demande au procureur de la République de Paris d’engager des poursuites contre Martine Wonner. Entre présidents, il faut bien s’épauler… En cause ? Une phrase de Martine Wonner comme quoi il fallait envahir les permanences des députés. Sauf qu’il faut replacer la phrase dans le contexte : “… Jamais nous n’accepterons cette dictature. Nous devons refuser la ségrégation entre vaccinés et non vaccinés, nous devons refuser la stigmatisation”, a-t-elle lancé à la tribune montée près du ministère de la Santé…” “… Allez faire le siège des parlementaires, allez envahir leurs permanences pour dire que vous n’êtes pas d’accord…” Huffpost 17 juillet 2021 : Manifestation à Paris contre le pass sanitaire: le dérapage de Martine Wonner (3) Martine Wonner refuse la ségrégation entre vaccinés et non vaccinés ainsi que la stigmatisation, et je ne peux que la féliciter pour cette prise de position que je partage sans réserve.  Mais l’occasion était trop belle pour Castaner de monter au créneau afin de défendre son siège éjectable. Pour ma part, je n’ai pas perçu sa phrase comme étant une incitation à la haine, mais plutôt pour une incitation à communiquer avec son député, afin de recevoir une réponse à sa demande. Ce qui relève de la politesse élémentaire. Car il faut bien avouer que question communication, nos chers députés qui, je vous le rappelle, vous représentent, ne répondent quasiment jamais aux e-mails. À part la réponse automatique : ” Nous avons bien reçu et nous revenons vers vous dans les meilleurs délais…”, c’est le désert total. Ça lasse, surtout de la part d’élus qui sont censés être à l’écoute. En tout cas, le déchaînement parlementaire contre Martine Wonner ainsi que la couverture médiatique intervenant moins de 24 h après son discours laisse rêveur. Pour un dimanche, les politiques et médias ont mis le turbo. Quelques phrases d’un député et le pouvoir vacille. Fragiles sont donc les dictatures. Continuons à pousser et à montrer nos désaccords au passe-sanitaire et à la vaccination obligatoire, et nous verrons la fin de l’oppression. Nous ne lâcherons pas.  Claude Janvier Ecrivain polémiste. (4) Notes : 1) Richard Boutry lance La Une TV :  https://launetv.com/ 2) Bas les Masques. Xavier Legay : https://baslesmasques.com/p/qui-sommes-nous Réaction 19 : Maître Brusa https://reaction19.fr/ Réinfo Covid : https://reinfocovid.fr/ Bravo également à tous les lanceurs d’alertes qui étaient présents.  3) https://fr.news.yahoo.com/manifestation-%C3%A0-paris-contre-pass-202249881.htmlhttps://fr.sputniknews.com/france/202107181045890868-castaner-souhaite-saisir-la-justice-apres-les-propos-de-la-deputee-wonner-contre-le-pass-sanitaire/ 4) Co-auteur avec Jean-Loup Izambert du livre “Le virus et le président”. IS édition. https://www.is-edition.com/actualites/parution-le-virus-et-le-president-jean-loup-izambert-claude-janvier/

Illustration: letemps.ch

8 pensées sur “La dictature Macroniste tremble !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *