Manifestation à Paris contre la hausse des prix et les rationnements : LCI en flagrant déni de réalité

Vues : 1599

Source : ojim.fr – 8 septembre 2022

https://www.ojim.fr/lci-manifestation-paris/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez le livre : “Globalisme et dépopulation” édité par Strategika

Le 5 septembre, le journaliste de LCI Julien Arnaud prétendait comme à son habitude « décrypter l’actualité » lors de l’émission « un œil sur le monde ». Ce « décryptage » a été un bel exercice de flagrant déni de réalité sur la colère populaire qui gronde en France contre la hausse des prix de l’énergie et les possibles rationnements qui pourraient être mis en place.

Julien Arnaud : un œil fermé sur le monde

En ce 5 septembre, Julien Arnaud s’était fixé un objectif : démontrer l’intox de la télévision russe concernant une prétendue division des Français sur les sanctions contre la Russie.

À cette occasion, le journaliste introduit un reportage de l’émission « un œil sur le monde » de façon très explicite :

« Regardez d’ailleurs comment les Russes utilisent ces divisions pour les monter en épingle. On l’a vu ici en Europe, mais aussi chez eux en Russie. Si l’on en croit le sujet que vous allez voir maintenant, on est très divisés en Europe, ça d’accord, mais aussi… en France, et vous allez être un peu surpris, regardez ! ».

Un bandeau très explicite apparait sur l’écran : « quand la TV russe détourne la TV française ».

Un extrait d’un reportage de la chaîne de télévision russe Russia One est diffusé avec un journaliste russe qui commente :

« L’Europe se casse la tête pour trouver comment ne pas mourir de froid cet hiver, alors que les prix de l’énergie donnent déjà le tournis. Le sentiment d’impuissance et de choc face à la situation se traduit par des manifestations ; De plus en plus de gens réalisent que la crise aurait pu être évitée sans les sanctions contre la Russie et que quelqu’un doit répondre de leurs conséquences ».

Un autre journaliste russe prend le relais pour couvrir une manifestation à Paris dont des images sont diffusées :

« Paris gronde. Samedi, des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de la capitale française. Les participants à l’action résistance protestaient contre la politique des autorités qui selon eux n’aident en rien à supporter les conséquences de la crise économique. Dans leur bouche, un seul slogan : « Macron démission ». 

Julien Arnaud commente : « Et voilà, il n’y a pas eu de manifestations ce weekend, ce n’est pas du tout vrai. Magali Barthes, on est ici en plein dans la propagande russe auprès du peuple russe. 

Magali Barthes acquiesce : « Oui, pour leur faire croire qu’en effet, l’Europe se divise selon les calculs de Vladimir Poutine. On voit bien la façon qu’ils ont de détourner des images et d’y mettre leur propre sous-titre pour marteler qu’en effet, tout se passe comme prévu ».

Une vraie manifestation avec des vrais manifestants

Pourtant, pour tout journaliste qui se donne la peine de faire quelques recherches, le mouvement Les Patriotes a bien appelé à une manifestation à Paris, samedi 3 septembre, place de la bourse.

La veille de la manifestation, Florian Philippot battait le rappel sur Twitter :

« Pénuries organisées, conseils de défense, peur entretenue, explosion des prix, climat de guerre, rationnements ! ça suffit ! Résistance, tous debout ce samedi 3 septembre ! Pression sur les oppositions ! Destitution ! Départ Paris Rdv Bourse 14H, arrivée Palais Royal ».

Lors de la manifestation, Florian Philippot commente sur Twitter :

« Macron ta guerre on n’en veut pas ! »
« Sortons de l’OTAN ! »
Nous étions des dizaines de milliers samedi à Paris à le dire haut et fort !
Le débat s’installe partout, personne ne pourra y échapper ! #StopOTAN pic.twitter.com/PSbcW0BK4P

— Florian Philippot (@f_philippot) September 5, 2022

Bien que la manifestation ait rassemblé des milliers de personnes, la chaîne TV Libertés était bien seule à consacrer le 5 septembre un reportage à l’événement.

Un cadre du mouvement Les Patriotes, Joffrey Bollée, commente, désabusé :

Samedi dernier @_LesPatriotes réunissaient + de 10 000 personnes dans les rues de Paris pour la rentrée.

Malgré 2 communiqués envoyés à 956 journalistes et un départ devant le siège de l’AFP : 0 dépêche, aucun « grand » média présent.

Invisibiliser, c’est aussi de la propagande pic.twitter.com/ahT7QVZXM8

— Joffrey Bollée (@JBollee) September 5, 2022

Seul le « buzz » lié à l’intox de Julien Arnaud aura permis de donner une couverture médiatique assez large à la manifestation dont les mots d’ordre ont, quoi qu’en dise la journaliste Magali Barthes, de plus en plus d’écho dans la société française.

À Prague aussi

Comme en écho, une manifestation encore plus massive avait lieu le même jour à Prague contre la hausse des prix de l’énergie mais aussi contre l’Union européenne et l’Otan. Ne comptons pas sur LCI ni sur d’autres médias de grand chemin pour en faire une large couverture.

Penaud, Julien Arnaud s’excuse le 6 septembre sur Twitter :

C’est une erreur regrettable et j’en suis désolé. Nous le corrigerons naturellement ce soir. https://t.co/ZnIViFBfF2

— Julien Arnaud (@Ju_Arnaud) September 6, 2022

Marcel D. réagit :

« L’erreur est tellement grossière, c’est incroyable de voir un niveau d’incompétence journalistique de ce niveau. La haine contre la Russie rend propagandiste le journalisme Français. Des excuses aux journalistes russes — qui ont correctement fait leur boulot — seront appréciées ».

Nous ferons néanmoins un reproche au journaliste russe ayant couvert la manifestation organisée à Paris par les Patriotes. Il l’a commentée en affirmant : «  Samedi, des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de la capitale française ». Ce chiffrage apparaît selon de nombreux observateurs présents sur place erroné. Les manifestants n’auraient pas été « des centaines » mais des milliers. À bon entendeur…

2 pensées sur “Manifestation à Paris contre la hausse des prix et les rationnements : LCI en flagrant déni de réalité

  • 11 septembre 2022 à 10 h 01 min
    Permalink

    Julien Arnaud, un journaliste ? Le journaliste est un expert disposant d’une licence et qui respecte la charte de Munich, qui prévoit de toujours vérifier ses sources, de rechercher la vérité et de rejeter le mensonge. Ce n’est pas le cas pour ce “journaliste”. Je plaide pour la création d’un Ordre du Journalisme, censé défendre le respect de la charte de Munich, comme pour les médecins et les architectes. Ceux qui ne respecteraient pas la déontologie de mise se verraient traduits devant ce Conseil et éventuellement perdre leur licence.

    Répondre
  • 11 septembre 2022 à 11 h 37 min
    Permalink

    Rien de nouveau à ce sujet, la guerre de l’info sévit de plus belle, Edward Bernays père de la propagande et neveu de Freud s’est fait une PROFESSION de FAÇONNER L’OPINION PUBLIQUE depuis 100 ans !
    Consultant en “affaires” américain il est largement considéré comme ayant créé la profession moderne des relations publiques avec ses campagnes révolutionnaires des années 1920.
    Il ne cherchait pas ouvertement à promouvoir un produit particulier comme le ferait une campagne publicitaire typique.
    Au lieu de cela, lorsqu’il était embauché par une entreprise, Bernays entreprenait de CHANGER les OPINIONS du grand public, CRÉANT UNE DEMANDE qui augmenterait indirectement la fortune d’un produit particulier.(cf son livre Propaganda de 1928 )
    Par exemple faire de la cigarette un symbole de liberté et de perte de poids !
    Nos journaleux biberonnés à cette école ne font que suivre ses traces, nous ne sommes considérés qu’en tant que consommateurs en tout genre y compris d’idéologies les plus farfelues, sans oublier la provocation qui s’y rattache et le MENSONGE le plus abject.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *