La Cour suprême de l’État de New York réintègre tous les employés licenciés pour cause de non-vaccination et ordonne le versement d’une indemnité rétroactive.

Vues : 2050

Source : foxnews.com – 25 octobre 2022 – Anders Hagstrom – traduction strategika.fr

https://www.foxnews.com/us/new-york-supreme-court-reinstates-all-employees-fired-being-unvaccinated-orders-backpay

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez le livre : “Globalisme et dépopulation” édité par Strategika

La Cour suprême de l’État a estimé que le fait d’être vacciné n’empêchait pas la propagation du COVID-19.

La Cour suprême de l’État de New York a ordonné que tous les employés de la ville de New York qui ont été licenciés pour ne pas avoir été vaccinés soient réintégrés avec des arriérés de salaire.

La Cour a estimé lundi que “le fait d’être vacciné n’empêche pas un individu de contracter ou de transmettre le COVID-19”. Le maire de New York, Eric Adams, avait affirmé plus tôt cette année que son administration ne réembaucherait pas les employés qui avaient été licenciés en raison de leur statut vaccinal.

La ville de New York a licencié environ 1 700 employés parce qu’ils n’étaient pas vaccinés au début de l’année, suite à l’adoption d’une obligation de vaccination par l’ancien maire Bill de Blasio.

La plupart des personnes licenciées étaient des policiers et des pompiers.

LE MAIRE DE NEW YORK EXEMPTE LES ATHLÈTES ET LES ARTISTES DE L’OBLIGATION D’UTILISER LE VACCIN COVID

Le président de l’association des pompiers en uniforme du FDNY, Andrew Ansbro, et le président de l’association des officiers de pompiers en uniforme du FDNY, le lieutenant James McCarthy, ont condamné Adams au début de l’année après que le maire ait autorisé une exception à l’obligation de vaccination pour les athlètes et les artistes, alors même que des pompiers étaient encore licenciés en raison de leur statut. Les deux hommes ont demandé à la ville d’étendre cette exception à tous les New-Yorkais.

LA VILLE DE NEW YORK NE RÉEMBAUCHERA PAS LES TRAVAILLEURS NON VACCINÉS, SELON LE MAIRE.

“Nous sommes ici pour dire que nous soutenons la révocation du mandat de vaccination que le maire a annoncé jeudi”, a déclaré M. McCarthy. “Nous pensons qu’il devrait également être prolongé. Nous soutenons la révocation du mandat pour les athlètes et les artistes qui travaillent dans la ville de New York. Nous pensons que les personnes qui travaillent pour la ville de New York devraient également voir le mandat révoqué pour elles.”

Police officers stand guard as people gather to protest vaccine mandates for city workers at City Hall Park on Nov. 3, 2021, in New York City.
Des policiers montent la garde alors que des personnes se rassemblent pour protester contre les vaccins obligatoires pour les travailleurs de la ville au City Hall Park, le 3 novembre 2021, à New York. (Michael M. Santiago/Getty Images)

“Si vous supprimez le mandat de vaccination pour certaines personnes, vous devez le supprimer pour tout le monde”, a déclaré Ansbro. “Si vous suivez la science, la science vous dira qu’il n’y a aucun danger à l’heure actuelle et que mettre des centaines de pompiers, de policiers et d’autres travailleurs d’urgence au chômage n’est pas dans l’intérêt de la ville.”

Traduction Strategika 

Une pensée sur “La Cour suprême de l’État de New York réintègre tous les employés licenciés pour cause de non-vaccination et ordonne le versement d’une indemnité rétroactive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *