Un lauréat du prix Nobel de médecine mettait déjà en garde en 2018 contre les graves effets secondaires des vaccins à ARNm

Un article publié en 2018 dans la revue scientifique Nature, dans lequel Weissman est mentionné en tant que co-auteur, contient notamment des informations explosives sur les problèmes de sécurité liés aux vaccins ARNm. elles montrent que de nombreux effets secondaires graves du vaccin Corona étaient déjà connus ou discutés dans les cercles scientifiques des années avant la pandémie Corona. On peut donc supposer que ces effets secondaires du vaccin n’ont pas surpris les fabricants des vaccins lorsqu’ils sont apparus au cours de la campagne de vaccination. Pourtant, au début de la campagne de vaccination, aucune information n’a été donnée sur le risque potentiel de myocardite, de maladies auto-immunes et autres.

Lire la suite

Le gouvernement néo-zélandais a exempté l’élite des vaccins contre le « mortel » virus Covid, tout en imposant le vaccin au public

Le ministère néo-zélandais de la santé a accordé des exemptions de vaccin à des membres clés de son personnel tout en mettant en place, de manière hypocrite, les obligations vaccinales les plus draconiennes au monde et en insistant pour que le public soit vacciné.

Lire la suite

Les CDC confirment une augmentation de 143 233 % des turbo-cancers due aux vaccins à l’ARNm

Si vous souhaitez toujours recevoir un vaccin qui ne vous empêche pas d’attraper le Covid-19, qui ne vous empêche pas de propager le Covid-19, qui augmente votre risque de mortalité de manière significative (voir ici) et qui augmente votre risque de souffrir d’un cancer de 143 233 %, c’est à vous de décider. Mais peut-être pouvez-vous maintenant comprendre un peu mieux pourquoi beaucoup d’autres refusent tout simplement de le faire.

Lire la suite

La quasi inutilité du vaccin Covid officiellement admise en Suisse

Tournant majeur dans les recommandations des vaccins Covid par la plus haute autorité sanitaire suisse : un courrier destiné aux professionnels indique que la vaccination Covid n’influence “guère” la morbidité pour les moins de 65 ans en bonne santé, qu’elle ne protège “que peu” contre l’infection et contre les maladies légères ainsi que contre la transmission. Seules les personnes à risques et de plus de 65 ans sont invitées à faire un rappel. L’authenticité du document est démontrée.

Lire la suite

La virologie est hors de contrôle

Le «virus» est une construction imaginaire imaginée dans l’esprit des chercheurs qui échouaient régulièrement à trouver une cause bactérienne à la maladie. Ils ont alors supposé qu’il devait y avoir quelque chose d’autre de plus petit et d’invisible dans les fluides des personnes malades.  

La virologie repose sur des bases pseudo-scientifiques, car il n’y a jamais eu de phénomènes naturels observés sur lesquels s’appuyer, à l’exception de personnes présentant des symptômes similaires. La virologie est hors de contrôle.

Lire la suite

De plus en plus de jeunes Américains meurent – et ce n’est pas à cause du COVID. Pourquoi ne cherchons-nous pas de réponses ?

Les rapports des compagnies d’assurance-vie signalent que le nombre de décès est beaucoup plus élevé que dans les années précédant la pandémie. Alors que les décès survenus au cours de l’épidémie COVID-19 concernaient principalement les personnes âgées et les infirmes, cette nouvelle vague frappe de plein fouet les personnes en pleine force de l’âge.

Lire la suite

Les vaccins génétiquement modifiés contre les moustiques pourraient conduire à une vaccination de masse sans consentement, avertit Kim Iversen

Mme Iversen a critiqué une étude financée par le gouvernement et utilisant des moustiques génétiquement modifiés pour vacciner des êtres humains contre le paludisme, ainsi que les affirmations des chercheurs selon lesquelles les moustiques ne seraient jamais utilisés pour vacciner des personnes sans leur consentement.

Lire la suite

Covid-19: “On peut débattre de tout, sauf des chiffres”

L’épidémie de Covid 19 est incontestablement terminée dans une énorme majorité des 229 pays ou territoires qui ont pu être affectés, à un moment ou à un autre. Elle aura fait, in fine, un nombre infime de victimes: 0,885 décès pour mille habitants en 3 ans et demi, soit 0,25 décès sur 1000 habitants en moyenne annuelle, principalement des personnes âgées atteintes de comorbidités (88%). Elle aura donc été plus politique et médiatique, que réelle et grave.

Lire la suite